Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 janvier 2021 6 23 /01 /janvier /2021 14:23

 

Afficher l’image source

         Non seulement je n’avais jamais lu ce roman mais c’est une première pour cette romancière aussi !

         A Longbourn, dans un comté au nord de Londres. Les Bennett comptent cinq filles, et hélas ! aucun garçon n’a vu le jour, ce qui signifie aussi que le domaine va revenir à un cousin, Mr Collins, les filles ne pouvant en hériter. L’urgence est de marier ces cinq filles, c’est le plus grand souhait de Mrs Bennett, une femme assez grossière et trop bavarde. L’aînée, Jane, se voit assez rapidement promise au beau Mr Bingley, mais les prémisses de leur union sont remises en question quand Bingley disparaît à Londres sans intention de revenir. Son meilleur ami, Mr Darcy, semble attiré par Elizabeth mais le beau jeune homme se distingue par son orgueil et son apparence froide et vaniteuse ; personne ne l’apprécie vraiment. Des rumeurs sur son passé provoquent même, chez Elizabeth, une profonde antipathie. Lydia, la plus jeune des sœurs, à 15 ans seulement, fuit avec un homme… c’est le scandale, toute la famille risque honte et déshonneur. Charlotte, une amie des sœurs, accepte d’épouser Mr Collins, un homme lourdaud et plutôt imbécile, au plus grand étonnement de la famille (c’est tout de même Elizabeth que Mr Collins voulait d’abord épouser !) Un dénouement des plus heureux va clore cet imbroglio de sentiments et aplanir toutes les tensions.

         Lacune comblée. Qu’en dire maintenant ? L’écriture m’a éblouie, le style est aussi raffiné qu’élégant et cette plongée dans l’Angleterre de la fin du XVIIIème siècle est à la fois fascinante et effrayante. Les bonnes manières côtoient l’hypocrisie et, il faut bien l’admettre, toutes les femmes paraissent être de grandes cruches dans ce roman. Jane Austen parvient à appuyer sur le ridicule de la condition de la femme dans un monde patriarcal où la richesse constitue la valeur ultime. Lorsque Lydia disparaît avec son amoureux, on souffle quand même à la mère qu’il vaudrait mieux pour elle que sa fille soit morte plutôt que de subir un tel affront. Elizabeth pourrait être celle qui surpasse les autres par son intelligence et son « abominable esprit d’indépendance » mais elle commet aussi des erreurs de jugement et lorsque Darcy lui demande quand elle est réellement tombée amoureuse de lui, elle lui répond que c’est surtout quand elle a découvert sa belle demeure et ses vastes jardins… Certains passages sont vraiment drôles : une jeune femme en admiration totale devant un homme écrivant une lettre (son écriture, son vocabulaire, whouah, tout la met en extase !), le personnage de Lady Catherine que vénère tellement Mr Collins et qui sème la tyrannie dans son entourage, cet usage qui veut qu’on ne s’adresse pas à un inconnu sans avoir été, au préalable, présenté par un intermédiaire. Cette satire pointe du doigt les travers d’une société étriquée faite de faux-semblants et c’est assez incroyable de se dire que cette féministe avant l’heure a fait publier ce roman en 1813. Je suis évidemment enchantée d’avoir enfin découvert ce classique !

 

Les cinq sœurs vues par … leur père : « elles n’ont pas grand-chose pour les recommander les unes ni les autres, elles sont sottes et ignorantes comme toutes les jeunes filles. Lizzy, pourtant, a un peu plus d’esprit que ses sœurs. »

« le bonheur en ménage est pure affaire de hasard »

« Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d’eux à notre tour ? »

       J'ai enchaîné avec le film de Joe Wright avec la belle Keira Knightley. Si l'esthétique est irréprochable, les acteurs plutôt bons, j'ai trouvé ça d'un mièvre ! Tant mieux si des jeunes filles en fleurs parviennent à lire Jane Austen grâce au roman mais je pense quand même que l'adaptation ne lui rend pas honneur en le transformant en une bluette qui frise le ridicule. Je n'ai pas trouvé Darcy très crédible (ni très beau mais ça n'est que mon opinion...) et je ne suis pas sûre que la dimension satirique de l'oeuvre soit palpable. 

Pride and Prejudice (2005) | Orgueil et préjugés film, Film romantique, Film  d'amour

Orgueil et préjugés | Joe Wright, 2005 | Cinepsy - Cinéma et psychanalyse

Partager cet article
Repost0

commentaires

A_girl_from_earth 27/01/2021 23:41

Comme quoi, il n'est jamais trop tard ^^ et puis, quelle chance de pouvoir encore découvrir ce roman et être conquise !

Violette 28/01/2021 21:19

n'est-ce pas^^ j'ai beaucoup de chance:)

Géraldine 26/01/2021 17:58

J''étais sortie de ma zone de confort il y a quelques années pour lire ce classique, et j'avais été surprise d'aimer autant. Auparavant, j'avais juste lu le court roman Lady Suzan. Depuis, je me promets de lire d'autres titres de Jane Austen, mais le temps me manque décidément beaucoup, ou alors, c'est qu'il y a trop de choix en littérature !

Violette 27/01/2021 10:51

oui, rien de douloureux bien souvent à lire des classiques :) Personnellement, je me sens parfois trop attirée par les nouveautés et ce n'est pas toujours une réussite.

Alex-Mot-à-Mots 26/01/2021 13:19

Une lecture atemporelle.

Violette 26/01/2021 17:07

c'est certain !

luocine 25/01/2021 17:16

Et un classique de la littérature à ton palmarès : bravo!

Violette 26/01/2021 17:07

Oui, je suis contente !

Une Comete 25/01/2021 10:28

Quelle chance tu as! Tu as tout à découvrir de cette auteure délicieuse :)

Violette 26/01/2021 17:07

tu me donnes l'eau à la bouche :)

Mes échappées livresques 25/01/2021 09:26

Lacune comblée récemment aussi, je partage entièrement ton enthousiasme! :)

Violette 25/01/2021 10:27

je me sens moins seule :)

manou 25/01/2021 08:33

Désolée, ma chatte a appuyé sur la touche :):) Je disais donc que j'avais 30 ans quand je me suis délectée pour la première fois de ses écrits et c'est amusant que tu le présentes car je compte la relire à présent que j'ai pris quelques années de plus :) Merci pour ta chronique !

manou 26/01/2021 07:49

Oui elle a plus de 22 ans, alors quand elle veut un câlin, je n'ai pas le courage de la chasser :)

Violette 25/01/2021 10:28

toi aussi tu as un chat qui envahit ton bureau? :) J'ai finalement lu Raison et sentiments mais je n'en ai gardé aucun souvenir...

manou 25/01/2021 08:32

Et bien ça alors, je pensais que tu avais découvert Jane Austen depuis lontemps...j'avais 30

Tiphanie 24/01/2021 22:30

Du coup le côté satirique se ressent peut-être plus dans la série de la BBC, et encore.. je trouve la version de Joe Wright très belle, mais je partage ton avis, c'est une bluette pour les fans de Bridget Jones ???? bon et bien sûr je suis d'accord avec tout ce que tu dis sur le roman, Mrs Bennett est insupportable, par contre j'aime beaucoup le père. Mon roman préféré de Jane Austen reste toutefois Northanger Abbey.

Tiphanie 25/01/2021 20:19

Oh tu parles...????

Violette 25/01/2021 10:29

ah je ne connais pas ce titre, merci du conseil ! Contente qu'une "spécialiste" se retrouve dans mes dires ;)

krol 24/01/2021 12:03

Je n'ai lu que Emma de cette auteure... Il me semble avoir vu l'adaptation d'orgueils et préjugés et avoir eu le même ressenti que toi. Ce qui n'engage absolument pas à lire le livre.

Violette 24/01/2021 19:25

oh si le livre est tellement plus riche que le film ! Il y a une dimension satirique et drôle, dans le film, c'est le ridicule qui domine.

athalie 24/01/2021 10:14

Fan absolue de l'auteure ... Et surtout de ce titre ! Tu rends très bien la dimension satirique et la drôlerie ! Et Darcy, que dire ... Moi aussi, j'étais en extase ^-^

Violette 24/01/2021 19:26

imagine ma déception quand j'ai vu le film ! Rahhh, Darcy...!!!

Philisine Cave 24/01/2021 08:04

Je suis une fan absolue de Jane Austen dont j'ai lu les oeuvres tardivement. J'aime le film dont tu parles comme la série de la BBC.

Philisine Cave 24/01/2021 21:35

Non, absolument pas :! C'est mon côté midinette qui l'a apprécié !!!!!

Violette 24/01/2021 19:26

tu n'as pas trouvé ça trop mièvre?

Philippe D 23/01/2021 21:40

Ce livre est dans ma PAL depuis des années et des années et je n'ai jamais eu envie de l'ouvrir... Un jour viendra...

Violette 24/01/2021 19:26

je te souhaite trouver l'envie, tout de même, il ne vaut la peine.

keisha 23/01/2021 17:15

Plongée réussie chez Jane Austen, alors?
Pour l'adaptation, il n'y en a qu'une vraie (à mon goût) celle de la BBC, une série bien détaillée, avec Colin Firth (argh)

Violette 23/01/2021 17:28

oui, oui, j'ai bien aimé le livre. Merci du conseil pour la série.

Eve-Yeshé 23/01/2021 15:50

j'ai beaucoup aimé "Raison et sentiments" et tous ceux que j'ai lus m'ont plu... "Emme" et surtout "Persuasion", mais j'en ai encore quelques uns :-)
Je garde celui-ci pour la fin car je pense que c'est le meilleur, il ne va pas falloir trop attendre :-)

Violette 23/01/2021 17:29

Je crois que j'ai lu Raison et sentiments ! Je m'en suis souvenue une fois le billet publié (mais j'ai oublié le livre!)

Emma 23/01/2021 15:48

Je n'ai jamais lu Jane Austen, mais en même temps ce n'est pas étonnant car j'ai de grosses lacunes dans les classiques. J'y viendrai peut-être un jour.

Violette 23/01/2021 17:28

Ne t'inquiète pas, on a tous des lacunes!

Lilly 23/01/2021 14:40

Comme quoi il y a encore des gens qui n'ont pas lu Jane Austen ! Pour le coup, tu me donnes envie de le relire. Je l'ai découverte assez jeune, et j'ai lu tellement de livres grandioses depuis que je la classe parmi les auteurs très plaisants, talentueux, mais manquant un peu de profondeur.

Violette 23/01/2021 17:29

mieux vaut tard que jamais !