Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 décembre 2020 3 23 /12 /décembre /2020 16:43

No direction - BD, informations, cotes

Jeb est un tueur, il en a fait son métier, il tue sans scrupules ni remords, il a sa manière de faire et son « travail » est toujours bien fait. Un soir, il rencontre Bess dans un bar malfamé où elle se voit contrainte d’abattre un homme. Les deux jeunes fuient ensemble. Démarre alors un road-trip où les cadavres sont comme les cailloux du petit Poucet sauf que ce périple vers la Californie n’a rien d’un conte. En parallèle, une mère de famille fuit avec ses deux enfants son mari que l’aîné a tué. Il y a aussi un pasteur qui aime les adolescentes, un obèse qui tient un motel crasseux, une prostituée qui offre son corps, une flic nymphomane.

Brrr… ça pique ! Acide à souhait, cette BD mêle à la fois violence et sexe, et pourtant, j’ai aimé. Les couleurs sont aussi sombres que la noirceur du récit mais chaque chapitre démarre avec une belle planche sur papier glacé aux couleurs vives, comme pour rendre ce qui suit encore un peu plus abominable. Ça décrasse, c’est du Bonnie&Clyde version trash, ça n’est surtout pas à mettre entre toutes les mains. J’ai parfois souri face à cette avalanche de haine qui a tendance à friser le cliché. Les bons sentiments ? Moynot leur vomit dessus !  On a besoin d’être un peu secoués parfois… mais ne mettez pas l'album sous le sapin familial demain soir. 

Cette BD a obtenu le Fauve Polar SNCF au festival d’Angoulême 2020.

Découvrez ci-dessous en accès libre les deux premiers chapitres du livre! -  Emmanuel Moynot BD

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Tiphanie 28/12/2020 18:53

Les dessins ont l'air assez réalistes en plus.