Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2020 6 12 /12 /décembre /2020 10:46

Afficher l’image source

        L’auteur s’est inspiré d’un « fait divers » (dans le cas d’un meurtre, cette catégorisation frise le scandale) : à Lyon, en 2009, un type est entré dans un supermarché, s’est dirigé vers le rayon des alcools, s’est ouvert une canette de bière qu’il a bue, sur place, sans réfléchir, parce qu’il avait soif. Quatre vigiles ont accouru, l’ont emmené sans que le « coupable » se rebelle et l’ont battu à mort. Laurent Mauvignier, à travers un long monologue d’une soixantaine de pages, donne vie à ce mort, lui prête des pensées et s’adresse à son frère vivant, celui qui lui ressemblait tellement physiquement.

        Le texte, qui n’est constitué que d’une seule phrase, se lit d’une traite, le souffle court et la poitrine oppressée. Au-delà de l’incompréhension et du sentiment de révolte face à une mort stupide et absurde, l’auteur donne de la dignité à celui qui ne pensait pas mourir aussi vite. Le « un homme ne doit pas mourir pour si peu » du procureur résonne longtemps et laisse à penser qu’un caddie plein autoriserait peut-être davantage un passage à tabac ? Le narrateur dont on ignore l’identité est celui qui apaise, essaye de comprendre l’incompréhensible, celui qui réconforte, qui console de l’affreux, celui qui en parle, tout simplement. L’écriture de Mauvignier, si belle et si puissante, est une forme de résistance face à la bêtise et à cette violence du quotidien. À lire.

Il me semble que le texte a été mis en scène plus d'une fois... 

Autour du mondeTout mon amour

« il ne savait pas qu’il mourait, dans les films ils savent toujours qu’ils meurent, mais en vrai ce n’est pas aussi beau, on n’est pas si beau, on ne meurt pas, on ne fait rien, la vie se fait minuscule et finit par se faire la malle comme un parasite abandonne une carcasse qui ne lui convient plus, c’est tout, alors pas le temps pour les belles phrases ni pour les idées profondes et généreuses »

« il se rappelle de ce qu’il ne verra plus parce que les vigiles l’ont débarrassé de voir et d’entendre et d’espérer aussi, l’espoir qui l’aura tenu jusqu’à l’instant ultime, j’en suis sûr, ça ne peut pas être autrement, quand c’était au bord de la fin, touchant déjà la fin, y glissant, je crois, quand la vie s’en allait alors qu’il pensait encore ils vont arrêter de frapper, je vais retrouver mon souffle, ça ne peut pas finir ici »

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Emma 13/01/2021 16:35

J'ai toujours aimé ce que j'ai lu de cet auteur, je retiens donc.

Jérôme 16/12/2020 13:58

J'ai tellement pas aimé "Continuer" que je n'ai aucun envie de relire Mauvignier un jour.

Violette 16/12/2020 17:26

oh si, essaye un autre titre ! Autour du monde peut-être?

Une Comete 15/12/2020 08:27

Il est tellement fort ce livre ... une claque

Luocine 15/12/2020 03:02

Un roman sans points ... cela me semble difficile à lire malgré ton enthousiasme , j’hésite .

Violette 16/12/2020 17:26

c'est court, tout à fait approprié au sujet traité. Je ne peux que te le conseiller !

manou 14/12/2020 18:32

Je ne connaissais pas ce titre mais il faudrait que je me décide à lire davantage cet auteur que je connais trop peu et que j'avais découvert pourtant et aimé dans les années 2000, puis oublié ! Merci pour ta présentation.

Violette 16/12/2020 17:27

je ne savais pas qu'il écrivait depuis si longtemps :)

Alex-Mot-à-Mots 14/12/2020 13:07

Un texte qui m'avait ému.

Mes échappées livresques 14/12/2020 10:53

Je ne connaissais pas non plus ce titre de Mauvignier mais c'est très tentant! Depuis que j'ai lu Continuer, j'ai envie de me pencher sur ses autres romans.

Violette 14/12/2020 11:05

C'est Autour du monde qui m'avait tellement plu !

zazy 14/12/2020 10:26

Une seule phrase et d'une traite !! je note. Ce doit être un vrai coup de poing

Violette 14/12/2020 11:05

tout à fait !

Géraldine 13/12/2020 13:40

Je ne connaissais ni le livre ni le "fait divers". Cela semble très puissant, et toujours très actuel. Je note.

Violette 14/12/2020 11:05

hélas! oui toujours d'actualité!

krol 13/12/2020 12:14

Je ne connais pas ce texte-là ! Je suis plongée dans son dernier... ouah ouh ! un pur délice.

Violette 14/12/2020 11:06

ahhh, c'est bon à savoir !

A_girl_from_earth 12/12/2020 22:53

Toujours pas lu cet auteur il me semble, mais je vais finir par céder à la curiosité !

Violette 14/12/2020 11:06

tu ne le regretteras pas !

Philippe D 12/12/2020 20:42

Je ne connais pas du tout ni l'auteur ni le livre, mais il me semble intéressant...
Bon dimanche.

Violette 14/12/2020 18:00

il gagne à être lu par un plus grand nombre, c'est sûr ! Bonne semaine

Autist Reading 12/12/2020 19:30

Un des mes textes préférés de l'auteur, sans conteste.

Violette 14/12/2020 18:00

j'ai hâte d'en lire d'autres et c'est prévu !

Philisine Cave 12/12/2020 16:29

Un texte fort et empli d'humanité. Je l'aime beaucoup.

Violette 14/12/2020 18:01

oui, et si fort !

keisha 12/12/2020 14:17

Il me semble qu'il évoquait ce sujet dans Histoires de la nuit; En tout cas, je veux bien relire cet auteur

Violette 12/12/2020 15:52

ah? Je ne savais pas!

Eve-Yeshé 12/12/2020 13:59

Il va vraiment falloir que je découvre cet auteur... je ne sais pas trop par lequel commencer en fait :-)

Violette 12/12/2020 15:52

tout ce que j'ai lu de lui (pièces et romans) était très bon !

Fanny 12/12/2020 10:53

J'aime Mauvignier. Sa façon de prendre des faits divers et de les sublimer (Dans la foule est le parfait exemple...) je ne connaissais pas ce terrible drame !

Violette 12/12/2020 15:52

moi aussi j'adore cet auteur ! Quel talent !