Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2020 2 20 /10 /octobre /2020 07:28

Afficher l’image source

        La narratrice et autrice, Laurence Barraqué, raconte d’abord sa naissance, cette déception paternelle de ne pas avoir un garçon, une enfance accompagnée par des parents qui ne s’aiment plus, une sœur qui préfère l’ignorer et un épisode incestueux qu’il vaudra mieux taire parce qu’« on lave le linge sale en famille. » Sans vraiment se détacher de cet univers macho, Laurence se marie et, ô joie, va enfin pouvoir réaliser le rêve de son père puisqu’elle est enceinte d’un garçon. Mais les choses se passent mal (à cause du père qui conseille à sa fille un mauvais gynéco !) et le fils tant attendu meurt à la naissance. Trois ans plus tard viendra au monde Alice mais le fantôme du petit Tristan hantera constamment la mère. Et si Alice se prend pour un garçon dès son plus jeune âge, ce n’est sans doute pas un hasard.

        Mon avis est partagé. De nombreuses choses m’ont dérangée dans la première partie de ce récit entre roman autobiographique et manifeste féministe. Est-ce la froide ironie qui traverse le livre ? Les clichés et les poncifs qui s’accumulent ? L’autrice se tarabiscote l’esprit pour parfois pas grand-chose, et analyser chaque détail insignifiant en lui apportant une importance cruciale me fatigue vite. Heureusement qu’il y a la deuxième partie, lorsque la narratrice est adulte, qu’elle met au monde un garçon puis une fille. Le récit devient plus intéressant, il gagne en force même si tout est prévisible et que l’usage du « tu » m’aura agacée jusqu’au bout.  Je suis loin d’avoir ressenti le même engouement que pour Celle que vous croyez, c’est sûr. Dernière remarque : c’est un livre à faire lire par des hommes, je n’ai pas appris grand-chose mais faire évoluer les mentalités masculines, ce ne serait pas du luxe !

Comme une rengaine dans le livre : « C’est une fille – Ah ! C’est bien aussi. »

« La perte de chance, ici et maintenant, c’est d’être quelqu’un qui ne choisit pas, qu’on manipule, le jouet d’un mensonge, l’objet d’une machination, l’enjeu d’un accord tacite, une personne dont le sort, la vie, le malheur et la joie se décident à côté d’elle, malgré elle, chez les parents, les maîtres et les hommes. La perte de chance, tu vois, c’est d’être une fille. »

« Ne pas être libre, c’est ça la souffrance d’une fille. »

Partager cet article

Repost0

commentaires

choup 05/11/2020 09:57

toujours pas lu cette autrice et pas sûr que je commence avec celui-ci, même si le thème est très intéressant.

Alex-Mot-à-Mots 01/11/2020 19:16

Il ne me tentait pas plus que cela, mais après avoir lu ton avis, je l'offrirai à des hommes.

sylire 31/10/2020 22:17

Je le lirai, c'est certain. Je ne suis pas une féministe active mais oui, il y a encore du chemin à parcourir.

Violette 01/11/2020 11:13

oui, c'est sûr !

krol 23/10/2020 22:48

Je pressens que ce livre n'est pas pour moi.

Violette 01/11/2020 11:13

j'ai été déçue, quand même...

Lilly 21/10/2020 15:26

En bonne féministe cherchant à lire sur ce thème, ce livre me tente beaucoup. J'avais bien aimé "Celle que vous croyez" aussi.
Peut-être que parfois un essai serait préférable à un roman, mais je pense malgré tout que plus les livres sur ce thème occuperont l'espace, plus le discours qu'ils portent sera audible. Nous ne sommes pas tous aussi sensibilisés sur cette question, comme tu le soulignes.

Violette 01/11/2020 11:14

oui, si ça peut faire évoluer les mentalités, c'est toujours bon à prendre...

L'Irrégulière 21/10/2020 11:59

Effectivement notre avis diverge, mais je comprends ce que tu n'as pas aimé...

Violette 21/10/2020 13:15

tant mieux ! Encore une fois, j'ai apprécié la 2eme partie qui m'a paru plus crédible.

A_girl_from_earth 21/10/2020 11:41

Aaah faire évoluer les mentalités masculines, enfin les mentalités tout court, y a encore du chemin.:) Bon, pas tentée sinon, pas vraiment mon genre de roman mais je le note en possibilité de cadeau à offrir à un homme.^^

Violette 21/10/2020 13:16

tu as tout compris ;) Même si Keisha soulignait très justement le fait que certaines femmes sont loin d'être féministes! C'est vrai !

Céline 20/10/2020 15:34

Au vu de ton avis au sujet de ce livre, je vais peut-être passer mon tour. Néanmoins, je viens de lire ta chronique de "Celle que vous croyez" et il me tente davantage.
Je te souhaite un bel après-midi !

Violette 21/10/2020 13:16

merci Céline ! Bel après-midi à toi !

Eve-Yeshé 20/10/2020 14:38

déçue aussi... j'ai trouvé les personnages trop caricaturaux, et la mère ne vaut pas mieux car elle ne s'interpose jamais :-)

Violette 20/10/2020 20:42

oui, ils sont terribles ces parents !

keisha 20/10/2020 13:17

Ton avis est intéressant, et comme je n'avais pas trop envie de le lire;.. Mais celle que vous croyez était bien!
Et certaines mentalités féminines doivent aussi évoluer! (j'ai un exemple familial)

Violette 20/10/2020 20:43

tu n'as pas tort ... je n'ai pas besoin d'aller voir très loin, ma mère a encore une mentalité très ... médiévale pour certaines choses.

Kathel 20/10/2020 11:24

Clairement ce qui t'a agacée me déplaira aussi... je me passerai de ce "roman" qui n'en est pas vraiment un.

Violette 20/10/2020 20:44

on ne sait pas trop où est la réalité, où est la fiction, effectivement mais ce qui m'a le plus dérangée, ce sont les clichés.

manou 20/10/2020 10:52

On peut faire évoluer les mentalités masculines en modifiant en profondeur l'éducation de nos fils et petits-fils mais ensuite bien entendu la société fait le reste...à eux de faire la part des choses ensuite. J'ai noté ce livre mais tu es la première à émettre un avis mitigé que j'apprécie beaucoup. Merci de ta sincérité

Violette 20/10/2020 20:45

je t'en prie. Ma mère est macho (oui ) et conservatrice, j'ai heureusement réussi à m'éloigner de ce modèle où la femme doit tout faire pour combler l'homme ... !

Fanny 20/10/2020 10:44

Je l'emprunterai surement à la bibliothèque. Ton avis est un peu à contre-courant de ce que j'ai pu lire.

Violette 20/10/2020 20:45

Il faudrait peut-être que je lise des avis enthousiastes parce que je vois mal comment couvrir d'éloges ce livre (qui n'est pas un navet pour autant)

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées!
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages