Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 août 2020 4 27 /08 /août /2020 13:01

Afficher l’image source

       Il y a peu, j’ai fait une razzia sur quelques romans de Jean-Paul Dubois qui ne m’a jamais déçue. Vous risquez donc d’en entendre parler encore dans les mois à venir…

       Paul Peremülter, écrivain, vient de divorcer. Sa femme l’a quitté et il se rend compte que ce n’est pas une si mauvaise chose. Il en profite pour faire une pause : il arrête d’écrire, quitte Toulouse, se rend aux Etats-Unis où il multiplie les petits boulots et finit par s’arrêter au Québec. Il repense à son père mort noyé dans un lac lors d’une sortie pêche. Deux fois par mois, il laissait derrière loin la France pour s’adonner à son sport favori. Paul se recueille près du lac, retrouve un ancien ami de son père et découvre, par la même occasion, un secret longtemps gardé. De ce secret, Paul se sentira malaimé et encore moins sûr de l’amour que pouvait lui porter son père. Il veut relever un défi réputé insurmontable : traverser seul une forêt dense et inextricable, les Bois sales.

       Quelle merveille que ce petit roman : démarrant fort doucement, le rythme s’amplifie, se renforce ; la tension monte, les émotions occupent toute la place. Entre nature writing et récit initiatique, la place du père (comme souvent dans les romans de Dubois) se fait imposante et se lie avec cette belle nature canadienne. J’ai été bouleversée plus d’une fois, le livre m’a vraiment parlé, je me suis identifiée à ce personnage orphelin de père et à sa quête d’amour. Cerise sur le gâteau, de belles réflexions sur la littérature vs la vie réelle jalonnent le roman : Paul fait une pile des livres qu’il a écrit, « vingt-quatre centimètres de haut pour trois kilos quatre cent quatre-vingt-dix grammes de papier. » Eh oui, l’humour côtoie l’émotion comme souvent chez cet écrivain de talent. Excellente pioche !

« qu’ai-je donc en moi qui m’a toujours empêché de vivre en paix ? C’est, il me semble, une question que nous portons tous en nous, qui tantôt nous vrille la cervelle, tantôt se tortille dans la vase de nos ventres, une question dont jamais nos os ne s’accommodent et que, pour rien au monde, nous ne voudrions nous poser. Et, avec le temps, elle finit par remonter de notre gorge, peser sur notre langue, au point, le jour, de nous ôter la parole et, la nuit, de nous faire crisser des dents. »

« Faire un livre est une chose très simple. Il suffit de ne pas vivre. De s’arrêter, d’attendre que les morts sortent de terre, les sentiments de l’oubli, et les vers de la vase. Il suffit de décomposer les images du bonheur pour entendre, derrière le bruit des bouches qui s’embrassent, résonner le murmure des indicibles questions que chacun porte en soi. »

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
J'ai lu plusieurs ouvrage de Dubois mais je n'avais pas repéré celui-ci jusqu'ici. Je note, bien entendu !
Répondre
M
C'est amusant que tu nous en présentes plusieurs car figure-toi que cela fait une éternité que je n'ai rien lu de lui, et j'ai vérifié je n'ai rien présenté sur mon blog, ainsi j'aurai le choix ! Merci
Répondre
N
J'ai fait une razzia aussi !!!
Répondre
A
Je note ce titre, car je découvre peu à peu l'auteur.
Répondre
V
il est bon, il est très bon !!
T
J'avais lu un Dubois il y a longtemps qui m'avait franchement ennuyée, du coup je n'avais pas tellement venir de recommencer... Mais là pourquoi pas, nature writing et récit initiatique c'est vraiment ce que j'aime.
Répondre
T
Les accomoments raisonables http://readingnotes.canalblog.com/archives/2009/11/21/15879167.html<br /> Oui je veux bien, je ne suis pas pressée ne t'inquiètes pas ????
V
je peux te le passer, pas tout de suite parce qu'il est chez ma mère. Tu ne te souviens plus du titre que tu avais lu?
A
Un auteur qui est en train de devenir aussi pour un incontournable ! J'adore sa nostalgie drolatique. Je note donc ce titre, évidemment.
Répondre
V
j'en ai encore acheté d'autres ! Vous n'avez pas fini d'entendre parler de lui ici ^^
K
Je ne connaissais pas ce titre !
Répondre
V
j'en découvre encore régulièrement.
D
Je ne connaissais pas du tout cet auteur, mais ton avis me donne envie de lire ses romans.
Répondre
V
oh si, il faut le découvrir !!
P
Eh bien, moi, je ne connais pas du tout cet auteur. Il faudra donc que je le découvre...
Répondre
V
je ne peux que te le conseiller !
U
J’adore cet auteur, j’ai été totalement éblouie par Le cas Sjneider, récemment ! Et j’ai ri comme une folle avec «  vous plaisantez Mr Tanner » inoubliable !
Répondre
V
moi aussi j'ai adoré Le cas Snejder! et ce M. Tanner m'avait beaucoup plu aussi. A la réflexion, cet auteur ne m'a jamais déçue!
E
noté, je n'ai pas encore commencé à lire ses livres ....
Répondre
V
je ne peux que t'y inviter :)

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées!
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages