Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 août 2020 4 13 /08 /août /2020 09:47

 

N'essuie jamais de larmes sans gants - Jonas Gardell - Babelio

        En Suède. Rasmus a 18 ans, il vient d’avoir son bac et quitte son village perdu pour rejoindre Stockholm. Nous sommes en 1982 et il cherche surtout, dans la capitale, à assumer son homosexualité. Benjamin, lui, est Témoin de Jéhovah. Il est un parfait modèle pour sa communauté et consacre tout son temps libre à faire du porte-à-porte pour prêcher la bonne parole. Sa vie va basculer le jour où il va sonner chez Paul, un gay extraverti qui lui demande s’il est au courant qu’il est pédé. Benjamin ne parvient plus à refouler ce qu’il cachait depuis toujours. Rejeté par ses parents, il rejoint la bande de Paul, rencontre Rasmus et c’est l’amour fou. Mais le « cancer des gays » commence à faire parler de lui, certains hommes voient leur corps recouvert de lésions étranges, les puritains pensent que cette « peste gay » n’est qu’un châtiment de dieu. On ignore tout et on continue à vivre vite et fort jusqu’à ce que la mort s’invite et gagne la partie.

        Coup de cœur évident ! Ce roman dégage une force et un sentiment d’urgence tels que je le classerais dans les Indispensables. Il vous change un lecteur. Parfois très âpre et violent, il sait aussi tantôt donner de belles leçons de vie, tantôt se faire documentaire fouillé et pointu. La narration est d’une telle virtuosité que malgré les 844 pages, la lassitude ne s’installe jamais, l’auteur prend soin de tous ses personnages, il leur laisse une place sur le podium à tour de rôle. J’insiste, c’est vraiment un livre qu’il FAUT avoir lu, non seulement pour mieux appréhender l’émergence du sida et ses premières victimes (l’ignorance et les erreurs qui entourent les premiers mois sont comparables à celles de la covid 19) mais aussi pour mieux comprendre l’homosexualité et le combat des gays au début des années 80. Les personnages sont des héros, des martyrs, des êtres d’une beauté unique qui assument leurs différences du mieux qu’ils peuvent ; en Suède, l’homosexualité était encore classée parmi les maladies mentales en 1978 ! Quelques années plus tard, un virologue suédois propose très sérieusement de tatouer les personnes contaminées par le sida.

Quand l’amour et la mort n’ont jamais été si proches…

« Le deuil qui vous marque de son sceau devient une partie intégrante de votre personne. Et puisque le deuil est une marée, il n’est donc pas rare qu’il remonte et vous submerge avec une force époustouflante, alors que vous aviez le sentiment que tant de temps s’est écoulé, que les années ont succédé aux années. Mais puisque le deuil est une marée, il n’est pas rare non plus qu’il se retire, vous découvrez à ce moment-là que vous avez les pieds au sec et que vous devriez peut-être vous étirer les jambes et aller faire une promenade. »

premier pavé de l'été : 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Noukette 30/08/2020 19:26

Quelle merveille...! J'ai tellement aimé ce roman !

Ingannmic 29/08/2020 13:17

J'avais hésité à le glisser dans ma liste des pavés 2020... Ce sera pour l'année prochaine, ou avant, si l'envie me prend de ne plus attendre suite à ton avis !

Violette Doucettement 29/08/2020 15:49

il est vraiment incontournable.

lcath 24/08/2020 20:37

Pas certaine de le lire mais la critique est enthousiaste .

Violette Doucettement 29/08/2020 15:49

pourquoi ne pas le lire?

Stéphanie 21/08/2020 15:43

Tu m'as donné envie...tu me le prêtes?? x P

Violette Doucettement 29/08/2020 15:49

pas de problème x P !

Alex-Mot-à-Mots 21/08/2020 11:53

Mon coup de coeur de l'été dernier. Quel roman !

Violette Doucettement 29/08/2020 15:49

tu m'étonnes!

Daphné 18/08/2020 09:49

Je ne connais pas du tout mais tout m'attire dans ce livre : le sujet, le lieu, le titre... et ton avis!
Daphné

Violette Doucettement 19/08/2020 17:58

oh la laaa mais n'hésite surtout pas! Je sens qu'il va être LE livre 2020 pour moi !

Brize 17/08/2020 20:36

Tu finirais par balayer mes réticences (le roman ne m'attirait pas a priori, malgré les bons échos que j'en ai déjà eus), avec ton billet enthousiaste et tous les commentaires qui se joignent à toi !

Violette Doucettement 19/08/2020 17:58

le thème ne m'attirait pas plus que ça et je peux te dire que j'aurais pu rajouter 1000 pages de lecture tellement j'ai été bluffée!

Autist Reading 17/08/2020 15:05

Un très beau souvenir de lecture. Des personnages émouvants et attachants. Une période l'histoire contemporaine pourtant pas si éloignée mais déjà passée aux oubliettes de la mémoire collective...

Violette Doucettement 17/08/2020 19:54

oui passée rapidement aux oubliettes alors que l'homophobie reste tristement d'actualité...

Jérôme 17/08/2020 13:32

ça aurait dû être mon pavé de l'été mais je suis finalement parti sur autre chose. L'an prochain peut-être...

Violette Doucettement 17/08/2020 19:54

génialissime !

dasola 16/08/2020 18:35

Bonsoir Violette, je suis sûre que c'est très bien mais je ne me sens pas le courage de lire ce roman. Désolé. Bonne fin d'après-midi.

Violette Doucettement 17/08/2020 19:55

les thèmes m'effrayaient un peu et pourtant, je n'ai pas lâché le bouquin ! A lire, vraiment !

Moka 16/08/2020 07:30

J'ai souvent vu ce livre chroniqué comme un coup de coeur et tu n'échappes pas à cela ! Je pense évidemment le lire un jour quand j'aurai lu mes trois ou quatre indispensables pavés qui végètent sur ma PAL.

Violette Doucettement 17/08/2020 19:55

je le classe dans les Incontournables, c'est dire !

krol 14/08/2020 18:49

Oh comme je l'ai aimé ce roman !

Violette Doucettement 17/08/2020 19:55

comme nous sommes d'accord !!!

Tiphanie 14/08/2020 15:19

Tu m'as vraiment donné envie de le lire mais le sujet ne m'attire pas spécialement, alors peut-être que ce sont les 800 pages et quelques qui trancheront... Wait and see...

Violette Doucettement 17/08/2020 19:56

ça me faisait d'emblée un peu peur mais c'est aussi sublime que terrifiant. Je te le passe quand tu veux !

Kathel 14/08/2020 14:09

Tout à fait, un indispensable ! ça a été un coup de coeur pour moi aussi l'été dernier. Je pense ne pas me précipiter sur d'autres romans sur ce thème sous peine de les trouver mièvres par comparaison.

Violette Doucettement 17/08/2020 19:56

une claque-coup de coeur !

Doc Bird 14/08/2020 08:56

Un roman indispensable en effet ! Il doit être très fort à lire.

Violette Doucettement 14/08/2020 10:11

marquant et tellement bouleversant !

A_girl_from_earth 13/08/2020 22:36

J'ai vu passer tant de coups de coeur pour ce roman que je vais finir par me laisser tenter !

Violette Doucettement 14/08/2020 10:13

eh bien moi je n'en avais jamais entendu parler auparavant...

keisha 13/08/2020 17:36

Un pavé déjà repéré, mais j'hésite, je crois qu'il est à la bibli ^_^

Violette Doucettement 14/08/2020 10:13

n'hésite plus!

Mes échappées livresques 13/08/2020 16:52

Il est rangé aussi au niveau des incontournables chez moi également! Quel roman!

Violette Doucettement 14/08/2020 10:14

oh oui, j'en ai encore la chair de poule !

Eve-Yeshé 13/08/2020 16:25

je ne l'ai pas lu,le sujet me plaît je le note :-)

Violette Doucettement 14/08/2020 10:14

incontournable !

Fanny 13/08/2020 16:21

Quel plaisir de voir ce grand roman ici... Ces personnages m'ont marquée d'une force...!
Comme tu dis il est à lire pour comprendre le sida et les erreurs faites à son encontre mais surtout pour suivre ces fabuleux garçons..

Violette Doucettement 14/08/2020 10:14

ce roman est génial et renversant!

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées!
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages