Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 février 2020 5 07 /02 /février /2020 16:25

Résultat de recherche d'images pour "Des jours et des nuits à Chartres d’Henning Mankell"

         Je n’ai plus rien lu de Mankell depuis 2015, l’année de sa mort. Quand je suis tombée sur cette courte de pièce de théâtre, je me suis dit que c’était le moment de découvrir le Mankell dramaturge. Il a été directeur artistique d’une troupe de théâtre au Mozambique et a écrit de nombreux textes de théâtre.

         Simone, en août 1944, est tondue et promenée dans les rues de Chartres pour avoir couché avec un Allemand pendant la guerre et avoir eu un enfant de lui. Robert Capa a immortalisé la scène et c’est cette photo qui a inspiré Mankell pour écrire sa pièce. En bouleversant la chronologie, l’auteur donne à voir la rencontre de Simone accompagnée de sa copine Marie et Helmut, cet Allemand entreprenant dont Simone va tomber amoureuse. Helmut est un nazi, il a une foi incroyable en Hitler mais aime aussi Simone et la fait rêver d’un avenir commun et radieux. On retrouve Simone – quelques années plus tard - emprisonnée, prête à être jugée, face aux résistants qui ne cessent de répéter qu’ils ne commettront pas les mêmes crimes absurdes que les Allemands. Et qui pourtant ordonneront la tonte de la jeune femme et son humiliation publique. Et il y a David, le père de Simone, qui ne comprend pas sa fille mais continue à l’aimer. Et Simone, contrainte à marcher dans les rues de Chartres, son bébé dans les bras. Si la vraie histoire finit mal, Simone Touseau devient alcoolique et meurt prématurément en 1966, Mankell met sur la table les questions de la culpabilité, de la vengeance, de l’amour et du pardon. Les tondues ont été une cible facile pour des Français victimes d’injustices trop nombreuses subies pendant la guerre.


            Ce court texte est prenant et bouleversant. Même si cette jeune fille de dix-huit ans a côtoyé l’ennemi de près, on lui pardonne immédiatement son insouciance et sa frivolité. Marquée au fer rouge par cet abaissement public et apparemment unanime, elle est seule, incroyablement seule avec son bébé. Les dialogues simples et courts alternent avec des monologues de Robert Capa, personnage de la pièce lui aussi, témoin de la scène mais aussi « victime » du succès qu’a connu sa photo qu’il qualifie lui-même de « plutôt ratée ».

         Ou quand l’horreur change de camp si rapidement…

Robert Capa :

« J’ai parfois le sentiment d’être
Un habile pickpocket
Qui subtilise aux hommes 
Leurs secrets.


Ce ne sont pas des visages que je photographie.
J’ai plutôt le sentiment de vouloir capter
Un souffle. »

 

Simone quand on lui dit qu’elle aurait pu avorter : « J’aurais dû, je sais. Alors je ne serais peut-être pas ici. Mais je ne pouvais pas, je l’aimais, c’était comme ça. Et je sais qu’il m’aimait aussi. Jamais un homme ne m’a traitée comme lui. Alors, qu’il soit venu de la Lune ou de l’Allemagne, ça m’était égal. J’espère que j’aurai la force de dire la vérité devant le tribunal. On ne peut pas condamner une femme à mort parce qu’elle est amoureuse. »

Résultat de recherche d'images pour "Des jours et des nuits à Chartres d’Henning Mankell"

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Quelle est le métier de David ? Et celui de Dominique et Raphaël?
Répondre
M
Un texte étrange pour cet auteur. Cela m'a fait redécouvrir Robert Capa et sa biographie très controversée.
Répondre
P
Moi, je n'ai jamais rien lu de lui ! <br /> Une pièce qui me plairait...
Répondre
A
Une photo glaçante, même si son auteur la trouve ratée.
Répondre
M
Je ne connais pas le Mankell dramaturge. Je ne sais pas si je le lirai car j'ai toujours eu un avis mitigé sur tous les romans que j'ai lu de lui...à voir donc car le sujet m'intéresse et je lis beaucoup sur cette période de l'histoire du XXe siècle
Répondre
C
Un auteur que je n'ai pas encore lu mais qu'il va falloir que je découvre un jour ! <br /> Bon après-midi !
Répondre
V
oh oui découvre-le, quel talent !
E
j'en avais vu une adaptation très réussie au théâtre! Marquant!
Répondre
V
ah quelle chance!
D
un sujet dont on ne parle pas beaucoup... je le lirais bien.<br /> Daphné
Répondre
V
certains sujets restent tabous et les ennemis ne sont pas seulement ceux qu'on croit...
K
Sujet hautement épineux ! Je découvre aussi Mankell auteur de théâtre. Je ne lis jamais de pièces mais là tu me tentes vraiment.
Répondre
V
tant mieux!
E
j'ignorais qu'il avait écrit des pièces donc pourquoi pas? d'autant plus que c'est une période de l'Histoire qui me passionne...<br /> Il faudrait aussi que je tente les aventures de Wallander j'ai vu beaucoup d'épisodes de la série mais pas lu<br /> j’ai beaucoup aimé "Les chaussures italiennes" :-)
Répondre
V
c'est mon auteur de polars chouchou et j'ai aussi adoré Les Chaussures italiennes.
A
J'ignorais que Mankell avait écrit des pièces de théâtre ! Me voilà curieuse d'un coup ! Si en plus c'est prenant et bouleversant...
Répondre
V
vraiment bien fichu… mais bon c'est normal, c'est Mankell :)
A
Je savais qu'il avait écrit pour le théâtre, mais pas sur ce thème-là. Je connais la photo et j'ai toujours trouvé particulièrement lâche cette vengeance sur les femmes. Que je sache, les prisonniers qui ont eu des liaisons en Allemagne n'ont pas été inquiétés (et il y en a eu !).
Répondre
V
les femmes ont bon dos… :((
K
Je ne savais pas qu'il avait écrit du théâtre... curieuse je suis.
Répondre
V
tant mieux si je t'apprends quelque chose :)

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées!
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages