Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2019 4 28 /11 /novembre /2019 18:49

Résultat de recherche d'images pour "FEEL good gunzig diable vauvert"

            D’un côté : Alice, maman célibataire, pauvre car remerciée au magasin de chaussures où elle a travaillé pendant vingt ans, elle n’a jamais eu vraiment de chance dans sa vie. Le père de son enfant l’a laissée tomber quand elle était enceinte, ses parents sont morts prématurément. Elle voulait à tout prix ne pas offrir la même vie « un peu juste » à son fils Achille.

           De l’autre côté : Tom, le gars qui a toujours été un peu à part. Enfant, était-il précoce ou attardé ? En tous cas, il n’a jamais réussi à séduire la jeune fille qu’il convoitait et s’est contenté d’une femme qu’il n’a jamais vraiment aimé…  Il se réfugie dans l’écriture mais après quelques maigres publications à très petit budget et sans succès, c’est la période des vaches maigres.

          Ces deux-là vont bien sûr se rencontrer et d’une manière complètement insolite (je ne veux rien dévoiler, mais en rencontres originales, on a difficilement trouvé mieux) et l’écriture va les rapprocher … ou les éloigner. Le but étant, pour les deux, de s’enrichir.

          Critique sociale, parodie d’un roman feel good tout en étant un roman feel good décalé, ce livre se lit très bien, se dévore même. On sourit beaucoup, on a hâte de connaître la suite, on s’attache aux personnages. Des sujets sérieux comme la précarité, le travail de l’écrivain, l’amour maternel sont évoqués de manière légère et même survoltée je dirais, dans une petite ambiance malicieuse voire grivoise. Voilà pour les aspects positifs. Je rajoute que je l’ai lu en période de deuil et qu’il m’a fait du bien, c’est indiscutable. Pourtant, faire de cette lecture un coup de cœur ne me viendrait pas à l’esprit, l’écriture est plate et je trouve que la première moitié du roman souffre de longueurs dues au récit d’un quotidien parfois sans intérêt. Je reviendrai vers cet auteur, je sais maintenant à quoi m’en tenir : une petite déprime et hop ! un Gunzig. Est-ce que ça ne vaut pas son pesant d’or ?

La vision du métier d’écrivain selon la femme de Tom : « Chez un bûcheron, à force de couper des arbres, les mains deviennent de très grosses mains, des mains déformées, des mains qui ne peuvent plus faire que ça : couper des arbres. Chez un écrivain, l’esprit se déforme. Il passe trop de temps dans des endroits qui n’existent pas en compagnie de gens qui n’existent pas et à un moment, il éprouve des difficultés à revenir. »

Le genre d’images qu’on peut trouver dans le roman : « Le visage de Tom avait pris une couleur gris clair de sable pollué. »

Partager cet article
Repost0

commentaires

Philippe D 17/12/2019 21:42

J'ai lu beaucoup de commentaires positifs au sujet de ce livre. J'ai très envie de le lire, même si ton avis est plutôt mitigé.
Bon mercredi.

Fanny 15/12/2019 12:54

Tu as raison, Gunzig est parfait en cas de déprime! Je l'adore! Et si tu as l'occasion de l'écouter dans ses chroniques radio, fonce!

Daphné 10/12/2019 21:42

Un livre où l'on sourit, c'est exactement ce qu'il me faut en ce moment. Ce n'est pas trop mon style de livre mais en ce moment, j'ai besoin d'une lecture qui fait du bien alors je le note.
Daphné

Violette 11/12/2019 21:46

comme je te comprends! Je pense vraiment que tu y trouveras ton compte, je te le souhaite en tous cas :)

A_girl_from_earth 05/12/2019 22:51

J'avais lu un Gunzig il y a longtemps, j'en garde le souvenir d'un auteur comme tu décris, avec un petit côté décalé, qu'on lit pour la détente et qui est quand même original. J'aime cette idée de "parodie d’un roman feel good tout en étant un roman feel good décalé".

Violette 11/12/2019 21:47

oui c'est ça, et avec un peu de recul, le bilan est vraiment positif donc que demande le peuple?!!

Emma 03/12/2019 07:49

Il a de bons avis, la surprise de la rentrée, je ne sais as encore si je vais le lire.

Violette 12/12/2019 18:09

j'avoue que, vu certains avis, j'en attendais beaucoup plus mais ça reste très sympa.

Aifelle 01/12/2019 07:36

Je suis tentée, mais j'attendrai qu'il arrive à la bibliothèque.

Autist Reading 29/11/2019 17:58

L'aspect parodique du roman ne m'attirait pas spécialement mais j'aime beaucoup les extraits que tu cites, notamment celui sur l'auteur...

Violette 30/11/2019 16:09

héhééé… serais-tu en train de changer d'avis?

Alex-Mot-à-Mots 29/11/2019 13:58

Tu as raison, la première partie n'est pas des plus engageante. Mais au final, j'ai adoré ce roman.

Saxaoul 29/11/2019 13:38

Tu confirmes ce que je pressentais au sujet de ce roman. On verra bien s'il croise ma route et si je ressens l'envie de le lire à ce moment là. Je t'embrasse et te souhaite de retrouver le plaisir de lire. Dans un genre tout à fait différent, "Mistral perdu ou les évènements" d'Isabelle Monin m'avait fait du bien en période de deuil.

manou 29/11/2019 09:25

A priori je n'étais pas attirée par ce roman mais ce que tu en dis me fait changer d'avis...Merci pour ce partage

Céline 29/11/2019 08:57

Il a l'air pas mal ce roman même si j'ai fais un peu une pause sur ce genre de lectures car j'ai envie de lire d'autres genres, d'autres styles etc...
Je te souhaite une très bonne journée ! à bientôt

Mimi 29/11/2019 08:45

Je ne connais pas du tout cet auteur, mais si ces livres permettent de s’échapper d’un quotidien difficile, voilà qui est intéressant. On a toujours besoin d’un livre feel-good dans ses bagages !

keisha 29/11/2019 08:29

J'en ai lu deux, bien aimé, puis La vie sauvage, à éviter franchement si tu veux t'amuser, mais ce dernier là j'ai envie