Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2019 1 20 /05 /mai /2019 17:41

Résultat de recherche d'images pour "Les larmes noires sur la terre de Sandrine Collette"

         Je ne sais pas si vous saviez que Sandrine Collette a écrit autre chose que des polars, je l’ignorais. J’ai acheté ce livre à ma maman en pensant lui offrir un roman policier, genre qu’elle adore. Finalement, elle me l’a chaudement recommandé même si c’est d’un autre genre…

         Moe est une jeune Tahitienne un peu naïve qui s’est laissé séduire par les beaux discours d’un Parisien de vingt ans son aîné. Rodolphe lui promet monts et merveilles dans la capitale et elle le suit avant de déchanter. Non seulement, elle est loin de Paris mais en plus elle doit jouer à la petite Cendrillon en s’occupant de celui qui la méprise déjà, gérer sa vieille mère malade, cumuler ménage et cuisine, mettre une croix sur sa liberté. Quand Moe accouche d’un petit garçon qui n’est même pas de Rodolphe, elle décide de se rebeller, de s’enfuir et de se débrouiller par elle-même. Ses espoirs seront de courte durée puisqu’elle sera placée dans le Centre d’Accueil du Haut-Barrage, une Casse immense où les indigents survivent dans des carcasses de voitures. A Moe revient une 306 où elle devra vivre avec son bébé. Dans ce dénuement, elle a la chance de rencontrer les cinq femmes de sa ruelle ; chacune a vécu des événements tragiques, un passé épouvantable fait de rejets, de mauvais choix et de malchances. Elles vont s’entraider, se soutenir mais Moe n’a qu’une idée : retourner sur son île, sauver son fils de cette misère sans nom.

         Sandrine Collette situe son histoire dans un avenir proche, dans les années 2030, où l’on parquerait les pauvres dans une prison à ciel ouvert, livrés à eux-mêmes, affamés et délinquants par la force des choses. Réduites à travailler dans les champs toute la journée pour quelques euros, les femmes doivent parfois trouver d’autres solutions pour espérer se nourrir à peu près correctement. Heureusement, la vieille Ada est là, moitié guérisseuse, moitié faiseuse d’anges, elle se fait respecter dans cette Casse immonde. Différentes mais unies par une même détermination, ces femmes sont à la fois bouleversantes et attachantes. Le roman, d’une force incroyable, se rapproche de la puissance de Grâce et dénuement. J’ai été d’autant plus touchée d’apprendre que l’autrice a reproduit cinq mini-biographies de femmes ayant réellement existé. C’est évidemment très noir, dur et violent mais le style de Collette élève au sommet les destins de ces femmes merveilleuses qui gravitent autour d’un bébé, être joyeux, fragile et sans défense dans cet enfer. Tu m’as donné ta boue et j’en ai fait de l’or …

A lire !!!

Troisième découverte de l'autrice après Un vent de cendres et Six fourmis blanches

Moe a mis du temps à se décider à appeler son enfant par son prénom : « Elle ne sait pas si l’enfant, lui, reconnaît son nom. Veut croire que oui, au moment où elle rentre des champs le soir et que, disant son nom, elle le voit tourner la tête vers elle, l’entend pousser ce petit cri de joie, et peut-être n’est-ce que le son de sa voix à elle, qu’importe, l’enfant n’a jamais été si réel, si incarné que dans cette ville-poubelle où cinq femmes ont demandé un jour comment il s’appelait. »

Partager cet article
Repost0

commentaires

A_girl_from_earth 25/05/2019 15:31

J'avais déjà noté Six fourmis blanches qui me tentait bien mais celui-ci me parle aussi énormément. Il faut dire que tu le vends bien ! Une auteure qu'il faudrait que je découvre très vite, en tout cas, elle m'intrigue !

Violette 30/05/2019 19:21

L'autrice est passionnante dans ses récits! Essaye!

Didi 24/05/2019 20:58

Coucou,
j'aime bien cette auteure qui est en plus très gentille et abordable.
J'ai lu et très apprécié : "Nœuds d'acier" et après "Six fourmis blanches" par contre déçue par "Un vent de cendre"
Il m'en reste encore à lire ♥ dont celui-ci dont j'aime le thème.
Bises

Violette 30/05/2019 18:04

J'avais aimé Un vent de cendres et encore plus Six fourmis blanches. Ce roman là est à part mais très réussi.

Violette 30/05/2019 18:02

J'avais aimé Un vent de cendres et encore plus Six fourmis blanches. Ce roman là est à part mais très réussi.

krol 23/05/2019 21:02

Je crois qu'il faudrait que je lise Sandrine Collette un jour surtout ce roman qui n'est pas un policier.

Violette 24/05/2019 15:04

oui, ceux qui ne sont pas branchés polars trouveront leur compte ici! Et les autres aussi ^^

Emma 23/05/2019 08:12

Je crois que c'est celui-ci qui m'attend sur mes étagères :)

Violette 23/05/2019 15:41

tant mieux pour toi et bonne lecture!

eimelle 22/05/2019 22:14

toujours rien lu d'elle, il faudrait que je me décide!

Violette 23/05/2019 15:42

beaucoup de polars et celui-ci qui sort du lot même si ça reste noir.

Alex-Mot-à-Mots 22/05/2019 09:52

Un roman fort, comme sait les écrire cette auteure.

Violette 23/05/2019 15:43

elle est très appréciée et c'est justifié!

Daphné 21/05/2019 22:22

Je ne connais pas mais tu me donne envie de le découvrir, encore plus avec ta référence à Grâce et dénuement, un livre que j'aime beaucoup.
Daphné

Violette 22/05/2019 10:29

je crois que ce livre me marquera durablement. Très beau, très fort!

Saxaoul 21/05/2019 16:44

Je n'ai lu qu'un roman de Sandrine Colette. je ne me souviens plus du titre mais j'avais bien aimé alors pourquoi pas celui-ci...

Violette 22/05/2019 10:30

Ce n'est pas un polar mais un beau roman, très beau...

Eve-Yeshé 21/05/2019 16:21

tu éveilles grandement ma curiosité je note...
Je n'ai encore rien lu de l'auteure cet été peut-être :-)

Violette 22/05/2019 10:32

il na faut pas passer à côté de ce livre!

monpetitchapitre 21/05/2019 13:30

Je n'ai pas lu l'intégralité du billet car je veux le lire! J'aime bien cette auteure. J'avais été déçue par Un vent de cendres mais Des noeuds d'acier et Six fourmis blanches étaient réussis pour moi.

Violette 22/05/2019 10:31

Je trouve vraiment que ce titre n'a pas le succès qu'il mérite!

luocine 21/05/2019 12:21

pas sûre de vouloir te suivre dans cette lecture sans doute trop violente pour moi.

Violette 22/05/2019 10:30

Il y a de tels moments de grâce qu'il ne faut pas s'arrêter à la violence!

mjo 21/05/2019 10:42

Un roman atterrant car adossé à des histoires vraies. J'ai pleuré au dernier chapitre...

Violette 22/05/2019 10:31

Ah oui, c'est vraiment fort. Bouleversant et inoubliable.

manou 21/05/2019 08:55

J'en ai beaucoup entendu parler et je l'ai déjà noté pour le lire...Merci pour ton ressenti. J'aime beaucoup moi aussi cet auteur, ses textes sont toujours très forts