Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mars 2019 7 17 /03 /mars /2019 12:03

 

Résultat de recherche d'images pour "Rivière tremblante d’Andrée A. Michaud"

                  En 1979, Mike a douze ans et il joue avec sa meilleure amie, Marnie, dans un petit bois où les enfants avaient l’habitude de s’inventer des histoires. Brutalement, Michael disparaît après avoir fait d’étranges signes à son amie. Parce qu’elle tenait tant à son compagnon, parce qu’on l’a traitée de sorcière, l’accusant à tort évidemment de la disparition, Marnie ne s’en remettra jamais vraiment. Après avoir fui à travers le monde, elle reviendra au village de Rivière-aux-Trembles à la mort de son père, trente ans plus tard.

                Bill Richard est également un homme en souffrance. Il a perdu sa fille, Billie, disparue elle aussi sans laisser ni trace, ni coupable. Trois ans plus tard, séparé de sa femme, il quitte la ville pour se réfugier dans ce même village de Rivière-aux-Trembles… où une tragédie survient, encore une fois, non loin de là où Mike a été vu pour la dernière fois. Bill et Marnie, ces deux âmes meurtries que pourtant tout accuse,  vont-elles se rencontrer ?

                 L’histoire (les deux histoires en fait) est absolument glaçante et éprouvante à lire, surtout quand on a soi-même des enfants. Tout n’est que tension, suspense et noirceur. Les personnages sont à la fois attachants et repoussants parce que tellement empêtrés dans leur malheur qu’on a envie de les fuir. En quatrième de couverture, l’appellation de « roman noir très littéraire » m’a fait sourire mais ce n’est pas erroné : l’autrice se distingue par son style flamboyant, ses phrases très bien écrites comportant souvent une petite part de parler local québécois absolument délicieux ! J’ai beaucoup aimé cette lecture cependant ternie par quelques longueurs qui n’ont fait qu’accentuer la lourdeur de l’intrigue macabre et oppressante. Je reviendrai lire cette autrice mais à dose modérée, il faut vraiment avoir le moral pour entrer dans ce village.

 

L’incipit : «  La nuit tombait sur Rivière-aux-Trembles. Dans le cimetière planté d’érables, mon père dormait dans le brouillard soulevé par le redoux des derniers jours, au terme duquel février couvrirait de nouveau le sol d’une couche de glace où se figeraient les cailloux et les bouts de branches sectionnés par le gel. Derrière le cimetière, sur la colline des Loups, stagnait un nuage dont la densité laissait croire qu’il pleuvait sur la colline, seulement là, au milieu des sapins noirs. Les derniers oiseaux du jour finissant lançaient des notes solitaires dans l’air saturé de silence, et moi, je demeurais immobile, à me demander que faire de cette sombre beauté coincée entre la mort et la proche obscurité. »

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Pas sûre d'être très tentée, entre le glauque et un style flamboyant, je ne suis pas certaine d'y trouver ma place.
Répondre
V
c'est particulier et je pensais apprécier plus que cela...
A
J'avais noté Bondrée mais celui-là me tente encore plus.
Répondre
A
J'ai déjà Bondrée dans ma LAL prioritaire. Je suis vraiment curieuse de cette auteure qui semble décidément valoir le détour.
Répondre
M
Je ne connais pas encore cet auteur, mais je vais attendre un peu...
Répondre
S
Je me suis terriblement ennuyée avec ce roman. Les héros sont empêtrés dans leur malheur et l'intrigue n'avance pas assez à mon goût.
Répondre
V
Ennuyée, je ne dirais pas mais embourbée dans leurs souffrances, ça oui !
A
Malgré ton billet positif, je sens que ce roman était un peu too much.
Répondre
V
oui, c'est un peu ça, un excès de noirceur qui finit par donner la nausée...
S
L'incipit ne me donne pas envie de poursuivre... c'est comme ça. Va comprendre !
Répondre
A
J'ai adoré Bondrée, je suis curieuse de lire celui-ci qui semble encore plus noir...
Répondre
E
je n'ai pas encore lu cette auteure, ce titre me tente
Répondre
K
Il faudrait que je commence par Bondrée si je veux faire connaissance avec cette auteure.
Répondre
L
En lisant ton billet je pensais : trop noir pour moi.
Répondre
I
J'ai beaucoup aimé Bondrée de cette auteure, dont l'intrigue est également assez lente. J'ai l'impression qu'elle s'attache surtout à créer des atmosphères... J'avais déjà noté ce titre, dont j'attends la sortie en poche.
Répondre
S
Encore une auteur qu'il faut absolument que je découvre...
Répondre