Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2018 5 12 /10 /octobre /2018 15:07

Résultat de recherche d'images pour "Volkswagen blues de Jacques Poulin babel"

 

            Jack Waterman est un romancier qui n’aime pas les livres qu’il écrit. Un peu veule et maladroit, il emmène dans son Volks une jolie métisse élancée aux origines indiennes surnommée la Grande Sauterelle. Jack est à la recherche de son frère qu’il n’a plus vu depuis des années et qui lui a envoyé une mystérieuse carte postale. La Grande Sauterelle, grande lectrice, beaucoup plus futée que son compagnon de route, va l’aider à relever les indices de la carte et retracer le parcours de Théo, le mystérieux frère disparu. En partant de la Gaspésie, le Volks va sillonner le Canada, se rendre à Chicago puis suivre la piste de l’Oregon. De campings en hôtels, Jack et la Grande Sauterelle s’apprivoisent, se complètent, s’apprécient et se respectent. Avec un petit chat noir qui aime à se blottir dans la capuche de la jeune fille, ces voyageurs vont faire des rencontres qui les aideront à accéder à une voie plus sereine, plus sage. Ce n’est qu’à la toute fin qu’on apprend ce qu’est devenu Théo mais finalement le voyage valait peut-être plus que la destination finale.

            Ce roman traînait dans ma PAL depuis pas mal de temps et il me faisait un peu peur. J’ai eu bien tort de me méfier parce que je l’ai vraiment beaucoup aimé. Ce road trip à travers les Etats-Unis est non seulement une formidable ouverture vers les autres et le monde mais aussi une occasion de se retourner sur soi-même, son passé, sa vie à venir, qui on est vraiment. Une quête. Ce duo improbable extrêmement attachant est un bel exemple d’humanité et de tolérance. Certains passages sont drôles, celui où Jack rêve à l’écrivain idéal, celui qui trouve la première phrase de son livre à venir dans un bar, un soir, qu’il la note sur une serviette et que la suite lui arrive comme par magie. D’autres passages sont émouvants et l’écriture, tout en douceur, donne dans une simplicité admirable. Une belle découverte avec cet auteur québécois qui me donne envie de traverser l’Atlantique !    (J'avais moins aimé Chat sauvage)

 

La Grande Sauterelle : « je ne sais jamais à l’avance ce que je vais faire. » ; « Quand on est sur la route, je suis très heureuse. »

Jack : « Chaque fois que je vois un vieil homme au bord d’une rivière ou d’un fleuve, il faut que j’aille lui parler - c’est plus fort que moi. » ; « Ce que les vieux contemplent quand ils rêvent au bord ’est leur propre mort; je suis maintenant assez vieux pour le savoir. Et moi, je m’approche d’eux parce qu’au fond de moi, il y a une ou deux questions que je voudrais leur poser. Des questions que je me pose depuis longtemps. Je voudrais qu’ils me disent ce qu’ils aperçoivent  de  l’autre  côté  et  s’ils  ont  trouvé  comment  on  fait  pour traverser. »

 

« Ils  étaient  partis  de  Gaspé,  où  Jacques  Cartier  avait  découvert  le Canada, et ils avaient suivi le fleuve Saint-Laurent et les Grands Lacs, et ensuite le vieux Mississippi, le Père de Eaux, jusqu’à Saint Louis, et  puis  il  avaient  emprunté  la  Piste  de  l’Oregon,  et,  sur  la  trace  des émigrants  du  19ème siècle  qui  avaient  formé  des  caravanes  pour  se mettre à la recherche du Paradis Perdu avec leurs chariots tirés par des bœufs,  ils  avaient  parcouru  les  grandes  plaines,  franchi  la  ligne  de partage des eaux et les montagnes Rocheuses, traversé les rivières et le désert et encore d’autres montagnes, et voilà qu’ils arrivaient à San Francisco. »

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Voilà un petit moment que je veux découvrir cet auteur, je n'en ai pas encore eu l'occasion.
Répondre
S
Ah oui ! Beaucoup aimé aussi.
Répondre
V
super, nous voilà d'accord!
H
Un de mes auteurs chouchous !
Répondre
V
ah oui, carrément? Quel titre peux-tu me conseiller?
A
Tu as sorti un trésor de PAL.
Répondre
V
je suis ravie de l'avoir enfin lu !
N
je note , je ne connais pas du tout l'auteur mais ce livre me donne envie de le lire
Répondre
V
tant mieux !
L
un livre que j'ai apprécié, mais qui ne m'a pas laissé un souvenir très marqué, heureusement qu'il est sur Luocine! ça m'aide beaucoup pour les souvenirs!
Répondre
V
ah je suis comme toi, j'oublie très vite!
K
De cet auteur j'ai lu Tournée d'automne que j'avais beaucoup aimé, alors je note ce titre.
Répondre
V
et moi je note Tournée d'automne alors:)
E
je ne connais pas non plus l'auteur, mais pour l’épopée en VW je tenterai peut-être...
Répondre
V
Très agréable surprise pour moi!
M
Je ne connais pas cet auteur et je me laisserai bien embarquer dans cette VVV pour un road-trip à travers le Canada, et si en plus la compagnie est bonne...
Répondre
V
la virée donne envie, oui !
A
J'ai beaucoup aimé ce roman et j'avais aimé aussi "la tournée d'automne" que je te conseille si tu veux poursuivre.
Répondre
V
ah oui, je note! J'ai bien aimé l'état d'esprit de l'auteur qu'on doit retrouver dans la plupart de ses écrits.
K
J'en ai lu un autre, sans enthousiasme particulier; Faut voir, quoi.
Répondre
V
comme dit, je garde un moins bon souvenir de Chat sauvage.
A
J'avais lu Chat sauvage mais ça ne m'avait pas motivée à poursuivre ma découverte de l'univers de l'auteur. Non pas que je n'ai pas aimé mais ça ne m'avait pas enthousiasmée plus que ça donc bon.... Peut-être faudrait-il que je tente ce roman...
Répondre
V
j'ai pensé la même chose que toi de Chat sauvage, celui-ci m'a, par contre, vraiment emballée!