Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 septembre 2018 4 13 /09 /septembre /2018 09:12

 

Smith & Wesson par Baricco


          Fan de théâtre (je sais, ça ne se ressent pas forcément sur ce blog…), amoureuse de Mr Gwyn, je ne pouvais pas ne pas lire cette pièce écrite par le grand Baricco !


            Wesson est un pêcheur étrange, il ne pêche que les cadavres souvent des suicidés jetés dans les chutes du Niagara. Smith, qu’il rencontre dans sa cabane de fortune en 1902, n’est pas moins insolite : il est météorologue. Il passe son temps à interroger les gens sur les grands événements de leur vie, et surtout au temps qu’il faisait ce jour-là pour établir des statistiques, infaillibles selon lui. Alors qu’on apprend que Smith est recherché et que Wesson fait régulièrement des cures d’oisiveté, débarque Rachel. Jolie jeune femme, journaliste à la recherche du scoop, Rachel a trouvé une idée extraordinaire : se jeter dans les chutes du Niagara et en sortir vivante. Elle veut associer les deux hommes à l’aventure. Après l’avoir traité de folle, Smith et Wesson songent à l’enfermer dans tonneau sophistiqué, capitonné où elle aurait une petite musique qui lui permet de savoir combien de temps elle peut respirer. Le décompte est lancé, le grand saut aura lieu le 21 juin, la tension monte, les derniers détails sont peaufinés, Rachel a de plus en plus peur… 


                 Si j’ai beaucoup aimé cette pièce à la fois drôle, légère, profonde, un brin absurde et plutôt loufoque, si j’ai adoré certains passages où j’ai bien retrouvé la subtilité poétique de Mr Gwyn, il m’a tout de même manqué un petit quelque chose pour être totalement conquise. La pièce n’est pas découpée en scènes mais en mouvements musicaux dont l’enchaînement ne m’a paru tellement justifié. Les personnages hauts en couleur sont attachants, fantaisistes et pimpants, la réflexion sur la vie associée à celle de la mort nous emmène aussi à réfléchir sur la part de risque qu’on peut prendre ou refuser. Cette Rachel s’apparente à une fée, une sorte de Peter Pan au féminin coincée dans ses idéaux où elle a réussi à embarquer Smith et Wesson, leur offrant ainsi un nouveau parfum de vie.
 

Avant le grand jour, Rachel a confié ses angoisses à son hôtelière - ce qui la préoccupe le plus -c’est de rester enfermée dans ce tonneau. Mme Higgins : « J’aurais dû lui dire que tous [prennent des risques] enfermés dans leurs peurs, enfermés dans le tonneau maléfique de leurs peurs. Un endroit minuscule, très noir, où on est seul, où on respire difficilement. Il n’y a rien à faire pour changer les choses et on a déjà de la chance si quelqu’un a eu pour nous l’attention de mettre un peu de musique, à l’intérieur ; ou si par hasard un ami nous attend au détour d’une rivière pour nous ramener à la maison. »


« On sème, on récolte, et les deux choses ne sont pas liées. »
 

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
C'est une pièce de théâtre sans en être une en fait, plutôt un roman théâtralisé (ou l'inverse^^). J'ai aimé aussi mais pas autant que ce que j'ai lu de lui précédemment. J'ai eu l'impression qu'il s'était fait plaisir, que ce texte était juste une petite récréation pour lui.
Répondre
V
On est d'accord. En tant que comédienne, la jouer me plairait !
G
Aimant le théâtre et l'auteur, je le lirai surement un jour, malgré ton bémol
Répondre
V
elle était très sympa mais peut-être pas inoubliable.
M
C'est un genre que je lis moins. Mais celui-là, je n'en ai pas entendu parler et il me tente
Répondre
V
le théâtre est l'oublié de la littérature, et c'est bien dommage!
K
J'aime Baricco aussi mais j'ai du mal à lire du théâtre.
Répondre
V
Il faut s'y mettre, ça peut être délicieux !
E
j'ai beaucoup aimé "Soie" il y a longtemps! j'ai "Novecento" qui m'attend donc ma PAL va encore s'alourdir avec celui-ci !
Répondre
V
ah les livres tentateurs!
H
Je ne connaissais pas, pourquoi pas !
Répondre
V
sympa et intelligent… et drôle!
A
Un Baricco que je compte lire aussi, j'avais adoré Mr Gwyn et j'adore Baricco tout court !
Répondre
V
je n'en ai pas assez lu de l'auteur pour émettre un avis global mais je ne voulais pas passer à côté de cette pièce.
M
Déjà le titre me plaît, on sent poindre la loufoquerie. Et puis se jeter dans les chutes enfermée dans un tonneau, ça me rappelle les documentaires américains décrivant ces fous qui entreraient maintenant dans le livre des records, mais tous à titre posthume !
Répondre
V
:) oui, tu as raison!
M
J'aime lire Alessandro Baricco, mais je ne sais pas si j'aimerai m'aventurer à lire cette pièce de théâtre pour autant. D'autant plus que son découpage est apparemment pas évident ! C'est vrai que je préfère de loin voir une pièce sur scène et en principe cela me donne envie de m'imprégner du texte...ensuite ! Je sais que c'est bizarre mais même lorsque je faisais du théâtre en amateur, je ne pouvais apprendre mon texte qu'une fois dans l'ambiance de la pièce :) Mais si je la croise, comme je connais l'univers de l'auteur, cela pourrait être une bonne expérience...Merci en tous cas de nous en parler
Répondre