Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 février 2018 6 17 /02 /février /2018 15:38

 

             Enfin, je découvre ce roman tant vanté par les critiques !

             Cora est une jeune esclave qui vit en Géorgie, dans les plantations de coton, au milieu d’autres esclaves dont le sort fait frémir : brimades, injustices, tortures, exécutions sont leur lot quotidien à tous. Caesar, un jeune homme à peine plus âgé que Cora, vient lui proposer de s’enfuir avec lui. Après quelques refus, elle puise dans l’énergie maternelle (sa mère Mabel aurait réussi à fuir et à ne jamais se faire attraper) et suit le garçon qui lui fait découvrir les chemins de fer souterrains et clandestins que des milliers d’hommes bénévoles ont construit pour permettre aux fugitifs de rejoindre le Nord. C’est en Caroline du Sud que les deux adolescents vont trouver un peu de répit, Cora embauchée en tant que nounou dans une famille blanche, Caesar dans une usine. Mais les chasseurs d’esclaves sont à l’affût et, pour avoir tué un Blanc en se défendant, Cora est activement recherchée. Il faut fuir à nouveau. Se retrouvant seule, Cora rencontre ennemis comme gens bienveillants. Elle passer des semaines dans les minuscules combles d’un grenier avant d’être encore une fois attrapée par son plus grand ennemi, Ridgeway.

                 Certes le sujet est absolument passionnant, je vous renvoie encore au magnifique No home qui évoque le même thème, certes la vie malmenée (doux euphémisme) de Cora peut clouer le bec à tous nos bobos du quotidien, certes cette image du chemin de fer clandestin appelle à la rêverie  et celle des esclaves torturés de mille manières (quelle imagination dans l’horreur !!) éveille des sentiments de révolte, et pourtant, je ne ferais pas de ce livre un coup de cœur. J’ai été dérangée par une structure un peu bancale (des chapitres inégaux, des retours en arrière maladroitement placés, la multitude des personnages parfois si vite esquissés qu’on les oublie rapidement. Mis à part ces bémols (quand je lis une best seller, je finis toujours par chercher la faille…), ce road movie impressionnant à travers cette Amérique raciste parsemée de quelques êtres intelligemment abolitionnistes est à lire pour ce contexte effarant, le devoir de mémoire et l’espoir qu’il finit par léguer, tout de même. Colson Whitehead a sur parfaitement lier historique et romanesque !

« Tout le monde savait que les nègres n’avaient pas d’anniversaires. »

« La liberté était une chose changeante selon le point de vue, de même qu’une forêt vue de près est un maillage touffu, un labyrinthe d’arbres, alors que du dehors, depuis la clairière vide, on en voit les limites. Être libre n’était pas une question de chaînes, ni d’espace disponible. »

« Il y a assez de place pour des idées divergentes quand il s’agit de tracer notre route à travers le désert. Lorsque la nuit est noire, pleine de sables mouvants. »

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Je me suis promise de le lire afin de m'en faire un avis, après tant de critiques élogieuses ! Et puis, les prix Pulitzer ont toujours un certain attrait par chez moi ;) Merci pour ton éclairant retour de lecture :)
Répondre
D
Toujours dans ma PAL et toujours pas lu...il va falloir que je m'y mette!
Daphné
Répondre
T
Je suis assez partagée sur la lecture de ce roman, à la fois le sujet m'intéresse vraiment, l'histoire afro-américaine c'est en grande partie mon parcours à la fac, mais en même temps j'ai lu plusieurs avis, qui comme le tient sont assez négatifs sur l'écriture, sachant que c'est un petit pavé ça me retient un peu.
Répondre
S
Je viens de le lire et j'ai beaucoup aimé. Pas tout à fait un coup de coeur, sans doute pour les raisons que tu cites mais je n'ai pas mis ces bémols dans mon billet car l'enthousiasme l'emporte.
Répondre
V
je te comprends, je ne dirai jamais qu'il ne faut pas lire ce livre, bien au contraire !
M
Un roman qui a marqué ma rentrée littéraire. Une histoire haletante et terrifiante.
Je note ta suggestion lecture au passage.
Répondre
V
c'est vrai que j'ai préféré No home
I
J'ai lu ton billet en diagonale, ayant l'intention de le lire bientôt dans le cadre d'une lecture commune... je retiens qu'à part un léger bémol, tu as toi aussi apprécié !
Répondre
V
on ne peut pas détester le contenu de ce livre, c'est plutôt la forme qui m'a dérangée.
M
Ca me tente beaucoup ! J'attends sa sortie poche. Il y ce thème aussi présent dans la fugitive de Tracy chevalier ( ce n'est pas le thème principal)
Répondre
V
oui, tu as raison, je n'y avais pas pensé! Ce thème me parle...
Y
Je lis toute sorte d'avis sur ce roman... Et à vrai dire, il ne me tente pas tellement.. je suis néanmoins ravie que tu aies passé un bon moment de lecture :)
Répondre
V
encore une fois, on pourra forcément lui trouver des qualités. Les bémols sont peu nombreux.
E
je pense que j'essairai dans un moment!
Répondre
V
je viendrai lire ton avis alors !
C
Ton avis contrasté est assez intéressant au milieu des autres beaucoup plus élogieux.
Moi ce qui me gêne c'est que je n'arrive pas à retenir ce fichu titre XD rien à faire, pourtant je visualise parfaitement la couverture...
Répondre
V
:) C'est vrai qu'on ne voit que l'image et le nom de l'auteur!
A
J'ai été étonnée de l'engouement autour de ce roman, car s'il est loin d'être mauvais, il y a pas mal de faiblesses que tu soulignes à juste titre.
Répondre
V
on est donc tout à fait d'accord !
K
J'avais beaucoup aimé, sans tes bémols !
Répondre
V
tu n'es pas la seule!
L
Il me tente tout de même beaucoup, ce roman-là, mais j'attendrai sa sortie en poche. Ça me permettra d'oublier un peu tout ce qui a été dit dessus et limiter le risque d'être déçue à force d'en entendre trop parler.
Je note aussi "No Home" que tu évoques. Je viens d'aller lire ta chronique à son sujet, qui donne terriblement envie !
Répondre
V
bonne stratégie !Il vaut le coup d'être lu tout de même, et No home encore plus d'après moi !
S
Beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant. J'aime beaucoup. je reviendrai. N'hésitez pas à visiter mon blog (lien sur pseudo). Au plaisir
Répondre
M
Tout le monde en parle ? Je n’ai pas été attentive alors, car le titre m’est complètement inconnu. Et je crains qu’il ne le reste...
Répondre
V
;)
J
Impressionnant et effarant, c'est exactement ça !
Répondre
A
Une lecture légèrement décevante en ce qui me concerne.
Répondre
V
tu rejoins donc mon avis, certains bémols m'ont dérangée.
S
Pareil, il m'a fascinée mais ce n'est pas un coup de coeur !
Répondre
V
on est bien d'accord alors!
V
Je vais bientôt le découvrir en audio.
Répondre
V
ça devrait être savoureux !
A
Sur ma LAL depuis sa parution. Hâte de comparer mon avis aux vôtres mais il y a tant à lire !
Répondre
V
hâte de lire ton avis !