Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2017 5 10 /11 /novembre /2017 12:25

  

 

            Une première histoire nous emmène en Inde où Smita occupe un poste bien peu reluisant puisqu’elle est une Intouchable et plus précisément une scavenger, c’est-à-dire qu’elle ramasse les excréments et les déchets humains, tous les jours, dans une région où les toilettes n’existent pas. Ce métier qu’elle a appris de sa mère, elle ne veut pas le transmettre à sa fille Lalita qu’elle souhaiterait voir aller à l’école, apprendre à lire et écrire. Le brahmane du village accepte les économies de Smita avant de traiter Lalita comme une inférieure. Mère et fille vont fuir, contre l’avis paternel.

                Dans un second temps, nous partons en Sicile, chez Giulia qui travaille dans l’atelier de son père à récupérer des cheveux pour en faire des postiches et des perruques. Tout déraille lorsque le père et patron de l’entreprise se retrouve dans le coma suite à un accident de la route. Alors que Giulia s’éprend d’un mystérieux inconnu d’origine hindoue, elle comprend aussi que l’atelier est menacé de faillite…

                Quelques milliers de kilomètres plus loin, c’est Sarah que nous rencontrons, au Canada. Working girl à qui tout réussit, Sarah a gravi les échelons dans son cabinet d’avocats pour se retrouver bras droit du patron. Requin prêt à tout, elle a sacrifié ses vacances mais aussi ses deux mariages et bien souvent du temps passé avec ses trois enfants. Elle veut réussir coûte que coûte. Un cancer du sein va changer la donne. La tresse, le cheveu est le fil directeur qui relie ces trois femmes.

                 Lecture fluide, addictive, intéressante, facile… je sais déjà que c’est un roman que je vais offrir autour de moi parce qu’il plaira au plus grand nombre. Charmée au début par l’idée de ces trois femmes éparpillées sur le globe terrestre, engluées dans un univers cruel pour elles, c’est cette même idée que j’ai trouvée, au final, artificielle, surfaite et un peu caricaturale. Les intentions de l’auteur sont excellentes, je n’en doute pas, mais la manière dont elle nous y amène manque peut-être de subtilité, de nuances. En fait, le livre est parfait : trois histoires (pour les trois mèches de la tresse, vous l’aurez compris), une succession régulière des chapitres, une montée du suspense synchrone, une comparaison possible entre trois femmes évidemment complètement différentes et pourtant teeellement semblables. Trop parfait.  Je joue le rôle de la méchante mais tout ce qui lutte contre les discriminations, tout ce qui permet de faire progresser la condition de la femme sur notre petite planète, tout ce qui éclaire notre lanterne sur les injustices sexistes est bon à prendre et, je le répète, j’ai pris du plaisir à lire ce livre (sauf la fin qui m’a vraiment agacée par son caractère archi prévisible !.... ok, j’arrête là !)

 

                Tolérance et égalité sont en Inde des mots apparemment complètement inconnus : deux millions de femmes sont assassinées chaque année : infanticide féminin, filles qu’on tue parce qu’elles sont tombées amoureuses d’un homme qui n’appartient pas à sa caste, épouses que font disparaître maris trop cupides ou belles-familles envieuses… Laetitia Colombani évoque aussi le statut des veuves : « Maudites, elles sont considérées comme coupables de n’avoir su retenir l’âme de leur défunt mari. Elles sont parfois même accusées d’avoir provoqué, par sorcellerie, la maladie ou la mort de leur époux. (…) Leur simple vue porte malheur, croiser ne serait-ce que leur ombre est un mauvais présage. » !!!

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Je le lirai certainement un jour, je vais attendre plusieurs mois lorsqu'on ne le verra plus ;)
Répondre
V
je fais souvent comme toi aussi !
L
Un roman que j'ai beaucoup aimé par les messages qu'ils délivrent, incroyablement dans l'air du temps d'ailleurs. Après sur l'écriture, rien de transcendant mais je pense que ce n'est pas là le plus important.
Répondre
V
il m'a manqué quelque chose dans cette histoire un peu trop prévisible pour être complètement conquise.
N
Un très beau livre qui semble nous parler de sujets essentiels... Parce que tout ce qui permet de faire progresser la condition de la femme est important. Bisous bon weekend Violette
Répondre
V
oui, tu as raison. Bonne fin de semaine à toi !
E
Je l'emprunterai un jour à la bibliothèque.Il vient de sortir en Pologne, seulement six mois après sa parution en France!
Répondre
E
J'habite en France mais je suis Polonaise ;-) Oui, je trouve que le roman a été très vite traduit en polonais.
V
fait rare si je te comprends bien? Je ne savais pas que tu étais en Pologne!!!
L
J'avoue que c'est cet aspect qui m'a beaucoup intéressé : la condition de la femme en Inde. je suis assez d'accord (avec le recul, je l'ai lu cet été en Italie je crois) avec tes réserves. Ce n'est pas un livre qu'on retient mais c'est un livre dont l'architecture est bien construite, c'est un plaisir de suivre l'élaboration du récit mais peut-être la trame, le plan, trop visible. Agréable cependant. Peut-être la multiplicité des récits sur ce sujet induit-elle un peu de lassitude. Mais comme tu le dis, on ne peut que saluer ces initiatives !
Répondre
V
oui, je le répète, je l'offrirai parce que je trouve que c'est un bon livre mais trop prévisible et avec une fin discutable qui tend un peu vers le feel good mais il faut dire que j'ai du mal avec ce genre.
J
C'est l'aspect tout public qui a à l'évidence fait le (très grand) succès de ce livre. Et c'est une bonne chose je trouve.
Répondre
V
oui, c'est ce que je disais, il y a du bon dans ce livre et personnellement, je préfère que un grand nombre lise ce roman plutôt que d'autres auteurs à succès!
C
Je ne compte pas lire ce roman. J'ai l'impression de connaître toute l'histoire à force de lire des chroniques... On l'a teeelleeeement vu cet été, pendant un moment je ne pouvais plus voir cette couverture jaune ^^<br /> Je passerai donc !
Répondre
V
je te comprends. L'avantage d'avoir une mémoire de poisson rouge, c'est d'oublier les résumés que je lis et de découvrir l'histoire:) C'est sympatoche mais sans plus. En panne de lecture, pourquoi pas...
A
Une lecture sympathique, je te rejoins.
Répondre
V
marquante finalement, dommage qu'il ait manqué le petit truc (qui aurait fait qu'il n'aurait pas été si "commercial"!)
M
Je rejoins totalement ton avis. Ce livre est plein de bonnes intentions, un peu trop du coup.
Répondre
V
oui, on est nombreux à être d'accord finalement. Pourtant, j'avais l'impression de n'avoir lu que des avis super positifs.
S
Je partage complètement ton avis. C'est un roman qu'on lit avec plaisir même s'il manque un peu de consistance.
Répondre
V
un parfait cadeau de Noël... qu'on devrait encore plus offrir aux hommes qu'aux femmes, tiens !
P
Je l'ai offert à ma belle-maman avant de le lire. Je verrai si un jour je lui trouve une petite place.
Répondre
V
je l'offrirais bien à ma maman et à quelques copines à qui ça devrait plaire!
M
Chaque fois que je vois une chronique sur ce livre, je me dis qu'il faut que je le lise. Tu n'es pas la seule à évoquer le côté trop prévisible , trop carré en somme mais je crois qu'il me plairait !
Répondre
V
il se lit très bien, il est intéressant et dépaysant, en somme il regorge de plein de qualités qui ne m'ont pourtant pas suffi à en faire un très bon livre.
L
Ta chronique est très intéressante, elle matérialise mes doutes sur ce roman. Ça me semble surfait et convenu.. <br /> Quant au sort des femmes en Inde : il y a de nombreuses auteures indiennes qui abordent avec brio le sujet, sans niaiserie alors lisons-les...
Répondre
V
oui mais ce roman est populaire et, il faut le reconnaître, certains n'auraient jamais eu accès à ces informations, donc, tout n'est pas à jeter dans ce livre, loin de là.
P
Il est dans ma PAL. Je l'ai reçu en cadeau, mais avec un mot me disant que ce n'était pas si terrible que ça ! Tu confirmes, on dirait ! <br /> Bon dimanche.
Répondre
V
c'est rigolo d'avoir un cadeau avec un tel mot ! ;) Bon dimanche!
M
Je l'ai beaucoup vu sur les blogs, pas tentée...
Répondre
V
j'en attendais trop, beaucoup trop apparemment...
L
je me suis déjà dit que j'économiserais cette lecture
Répondre
V
elle n'est pas désagréable mais par rapport aux éloges que j'ai pu lire... bofff
K
Je suis entièrement d'accord avec toi et ça me fait plaisir de lire un avis qui rejoint le mien après tous ceux qui ont adulé ce roman. "artificielle, surfaite et un peu caricaturale", j'aurais dit la même chose en remplaçant un peu par très !
Répondre
V
;)) Dommage parce que l'idée de départ était bonne!
E
j'ai surtout aimé l'histoire de Smita et des Intouchables, ce n'est pas un chef-d’œuvre, mais plaisir garanti même si la fin est capillotractée!!!!!!!!!!!
Répondre
V
:) je suis d'accord avec toi, et comme dit, je vais l'offrir ce livre.
M
Pour l'instant je ne l'ai pas encore trouvé en médiathèque pourtant je l'ai déjà noté car on en parle dans les blogs...Intéressant ce roman !Je le lirai c'est sûr pour me faire ma propre idée.
Répondre
V
oui, il n'est pas inintéressant...
A
C'est un livre qui a été beaucoup médiatisé, avec des avis très enthousiastes, puis plus mitigés au fur et à mesure des semaines/mois. Je le lirai peut-être un jour, ça pourrait me plaire, je ne m'attends pas au coup de coeur, mais bon, sans urgence pour l'instant.
Répondre
V
c'est une lecture agréable, ce n'est pas un navet, c'est juste très téléphoné et prévisible. Ça ne mange pas de pain et c'est "joli"!