Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 12:59

 

   

       Chouchou d’Yv, cet auteur m’a aussi été conseillé par une amie.

       Marc Lecas, soixante ans, père d’une fille recluse en hôpital psychiatrique, compagnon de Chloé, découvre de nouveaux pans de l’existence d’une manière insolite : il scrute à l’aide d’une loupe le tapis de son salon, il admire le flux de la circulation automobile depuis le pont d’une autoroute, il adopte le chat le plus obèse et le plus apathique qu’il trouve,  il donne un coup de pied à sa vie en kidnappant sa fille Anne pour l’emmener au Touquet. Très rapidement, les choses dégénèrent : Anne tue sur son passage les êtres qu’elle croise comme si c’était la chose la plus naturelle du monde, père et fille cachent leurs traces pour voyager en camping-car et rejoindre la ville d’Agen sans objectif précis.

       Cynique, drôle, impertinent, picaresque, ce road-movie totalement insolite se distingue largement des autres romans. Certains passages mêlent le burlesque et le tragique : Marc s’est piqué au clou d’une statuette africaine qui semble lui avoir jeté un mauvais sort. Le doigt enfle, le lance, le fait souffrir au point de perdre la sensibilité des jambes… avec une folle de fille, vous imaginez la solution qui va être choisie ! Si Marc incarne parfaitement le rôle de l’anti-héros, on peut cependant se retrouver dans ce personnage qui perd pied dans son quotidien à travers cette satire brillamment brossée par un auteur qui a tout fait pour que je continue à le lire… très bonne pioche !

« Il avait passé une bonne heure accoudé à la rambarde du pont qui surplombait l’autoroute et, si la pluie ne s’était mise à tomber dru, il y serait sans doute encore. Bien des fois, alors qu’il circulait au volant de sa voiture, il avait remarqué ces individus, généralement solitaire, penchés au-dessus des grands axes routiers comme des busards mélancoliques. Cette occupation dérisoire l’avait toujours intrigué, parfois inquiété. De ces gens-là, tout était envisageable, un suicide ou un lancer de vélo, car la plupart en avaient un posé à côté d’eux. Qu’est-ce qu’ils pouvaient bien voir de là-haut ? Il s’était promis un jour de tente l’expérience et, aujourd’hui, il ne le regrettait pas. Ce n’était peut-être pas aussi paisible, à cause du rugissement des moteurs et des vapeurs d’essence, que de suivre au bord d’une rivière feuilles et brindilles portées par le courant, mais certainement plus grisant. La tête se vidait rapidement de toute pensée et on accédait alors à une sorte de stupeur méditative que le flux des véhicules accroissait jusqu’au vertige. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Luocine 05/10/2017 16:47

j'avais aimé son style, pas trop l'histoire, et je m'étais promis d e lire d'autres livres de lui et puis le temps passe...

Jerome 25/09/2017 13:08

Un auteur incontournable de cet éditeur, j'aime beaucoup !

Violette 25/09/2017 13:31

tu n'es pas le seul :)

Cristie 24/09/2017 16:18

Et bien tu sais le vendre !

Violette 25/09/2017 12:15

je n'ai pourtant rien d'une commerciale ! ;)

niki van espen 24/09/2017 12:18

c'est noté comme titre ;)

Violette 25/09/2017 12:16

tant mieux !

Claudialucia Ma librairie 24/09/2017 09:51

Très curieux ce roman ! Le ton doit surprendre mais effectivement s'il est réussi, la lecture doit valoir le coup.

Violette 24/09/2017 10:53

Oui, ça change de l'ordinaire et donne une vision particulière de la vie!

PatiVore 23/09/2017 12:32

Un auteur dont j'ai plusieurs fois entendu parler mais que je n'ai encore jamais lu... Mais je devrai !
Bon weekend Violette :)

Violette 23/09/2017 14:10

C'est la réflexion que je me fais souvent en me baladant sur les blogs ! Très bon week-end à toi !

athalie 23/09/2017 10:42

Oui, on reconnait bien dans ce que tu dis le type d'histoires déjantées de Pascal Garnier, tous ses titres ne sont pas excellents, mais celui-ci a l'air au poil. Dès que je le croise, je m'y colle !

Violette 23/09/2017 14:16

j'en lirai d'autres de l'auteur pour me faire une opinion plus précise.

krol 23/09/2017 08:58

J'adore Pascal Garnier mais n'ai pas lu celui-ci.

Violette 23/09/2017 14:16

il me tarde d'en lire d'autres

Alex-Mot-à-Mots 22/09/2017 12:55

Un auteur que j'apprécie, mais que je lis à petites doses.

Violette 23/09/2017 14:14

ce que je peux comprendre.

manou 22/09/2017 10:52

Je n'avais pas lu la critique d'Yv parce que je le connais depuis moins longtemps :) et je n'avais lu sur ce roman que des critiques soit positives soit mitigées ce qui me faisait douter. Ta critique correspond bien à ce que je pensais, le sujet est peut-être déroutant mais la façon dont il est traité et ce mélange de cynisme, de drôlerie et d'insolite, ne manquera pas de me plaire. Du coup je l'ai noté ! Merci pour ce partage

Violette 22/09/2017 10:58

merci à toi Manou!Je crois que je ne pourrais pas enchaîner 5 livres de ce style mais de temps en temps, c'est très bon !

keisha 22/09/2017 07:31

J'en ai dévoré plusieurs mais pas ce titre (Yv a bien raison!)

Violette 22/09/2017 08:09

Oui, Yv est souvent de bon conseil :)

Emma 22/09/2017 07:20

J'adore aussi cet auteur, par contre je n'ai pas du lire celui-ci, ça ne me dit rien.

Violette 22/09/2017 08:09

j'en lirai d'autres, c'est sûr !

A_girl_from_earth 21/09/2017 23:41

Aaah j'avais noté cet auteur dans ma LAL il y a bien bien longtemps mais avec toutes les tentations depuis, je l'avais complètement oublié. Je vais me repencher sur son cas.;-)

Violette 22/09/2017 08:10

un avantage : le livre est vraiment vite lu (argument de taille, non?)

zazy 21/09/2017 21:12

Un auteur découvert aussi grâce à Yv. Je note celui-ci

Violette 22/09/2017 08:10

Il a l'air plutôt fan ^^

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages