Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2017 1 11 /09 /septembre /2017 11:32

 

 

         Une énième lecture reçue dans une box…

         Aksel Vinding a quinze ans. Il vit à Oslo, il a une sœur aînée Cathrine avec qui il ne s’entend pas vraiment et deux parents excentriques qui se disputent à longueur de journée… jusqu’à un bel après-midi ensoleillé où le conflit conjugal tourne au drame : la mère pour fuir le père, se noie dans le courant violent d’une rivière. Aksel va se réfugier dans la passion qui l’unissait à sa mère qu’il aimait tant : le piano. Il finit par laisser tomber ses études et participer au concours du « Jeune Maestro » où il va retrouver la riche Rebecca, la mystérieuse Anja, la provocante Margrethe Irene et d’autres musiciens adolescents talentueux. Les finalistes font former cette « Société des Jeunes Pianistes » qui donne le titre au roman. Il s’agit maintenant de faire ses débuts, de donner son premier concert et, entre premières amours et désirs inavouables, le trac est à son comble.

          Dans cette fin des années 60 où les jeunes écoutaient plutôt les Beatles et les Rolling Stones, nos pianistes font figure d’extraterrestres. Liés par une même passion dévorante, chronophage et même parfois –souvent- malsaine, ils souhaitent restés soudés même si ça n’est pas toujours possible. Le protagoniste, Aksel, tombe amoureux d’Anja, cette jolie fille menue qui garde une vie secrète et cachée, étouffée par une présence paternelle autoritaire mais dotée d’un talent musical prodigieux. Cette ferveur sans limites prend peut-être la place de celle qu’Aksel réservait à sa mère. Toujours est-il que musique, sexualité, amour, mort sont intimement entremêlés dans ce roman initiatique que je conseillerais même à de grands ados ou de jeunes adultes. J’ai beaucoup aimé cette plongée dans l’univers de la musique classique, subtilement accompagnée de la peinture d’Edvard Munch, d’un épervier porteur de mauvaises nouvelles et d’une ambiance sombre et quasi fantomatique. Car le roman n’est pas gai, il est teinté d’un tel pessimisme que je vais laisser passer un petit moment avant de lire la suite, puisqu’il s’agit d’une trilogie ! A noter aussi : l’auteur sait de quoi il parle puisqu’il est avant tout pianiste et compositeur.

Ce roman a obtenu le Prix des Lecteurs du Livre de poche en 2008.

 

« Deux personnes gentilles et désespérées, qui pensaient trouver l’amour dans le mariage mais n’arrivent pas à vivre sous le même toit. Sans oublier deux enfants anxieux, incapables de gaieté même quand ils sont gais. La voici, la famille Vinding. »

« Nous avons seize ans. La musique pense pour nous. Elle parle pour nous. Nous sommes finalistes. Nous nous amusons – encore. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Margotte 18/09/2017 17:56

Oui bon, tu viens évoquer ta PAL quand je parle des polars islandais... mais as-tu pensé à la mienne ? Car le duo piano+Norvège, dans un contexte de challenge nordique, que crois-tu que cela provoque. C'est pas bien, pas bien du tout... ;-)

Violette 20/09/2017 19:43

:)) Balançons nos ordis pour dévorer nos PAL! (oh punaise, un alexandrin ^^)

PHILIPPE D 16/09/2017 21:06

Ce livre m'est tout à fait inconnu même s'il a obtenu un prix !
Bon dimanche.

Violette 20/09/2017 19:43

je ne le connaissais pas non plus auparavant!

Tiphanie 12/09/2017 17:30

C'est assez tentant, les auteurs nordiques me font toujours un peu peur mais de ce que tu en dis ça a l'air plutôt pas mal!

Tiphanie 14/09/2017 18:07

Pourquoi pas, au moment des vacances de Toussaint peut-être :) merci.

Violette 13/09/2017 10:04

je l'ai chez moi, je peux te le prêter!

manou 12/09/2017 09:21

Une ambiance du nord qui pourrait me plaire puisque j'aime les auteurs nordiques...A voir ! Merci pour ce partage

Violette 13/09/2017 10:04

intéressant et un peu à part, ai-je trouvé...

A_girl_from_earth 11/09/2017 20:59

Tentant mais pessimisme + trilogie, ça fait hésiter un peu quand même.;-)

Violette 13/09/2017 10:05

le 1er tome se suffit à lui-même...

krol 11/09/2017 20:21

Pourquoi pas ?

Violette 11/09/2017 20:47

c'est une lecture que j'ai trouvée originale et bien fichue.

Mimi 11/09/2017 15:01

Nos jeunes et leur comportement parfois atypique qui soulèvent bien des questions... Une ambiance un peu glauque, non ?

Violette 11/09/2017 20:48

oui mais sur fond de génie musical avec une ambiance toute norvégienne... si, pas mal, pas mal du tout...

Alex-Mot-à-Mots 11/09/2017 12:13

C'est pessimiste à ce point ?

Violette 11/09/2017 13:49

pas tant que ça! Après avoir laissé passer quelques semaines, je lui trouve plus de positif que de négatif à ce roman, clairement!

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages