Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2017 4 27 /07 /juillet /2017 19:28

 

          Au XVIIIème siècle, Effia et Esi sont deux sœurs ghanéennes qui ne se sont jamais connues. Leur mère, Maama, a dû abandonner la première après un incendie. Sa 2ème fille est née quelque temps plus tard. Chacune des filles va suivre son chemin, bâtir une famille, la plupart du temps dans la souffrance inévitablement liée à la condition d’esclave.

          Un même collier à pierre noire, des années de lutte pour défendre sa culture et son identité, un héritage noir lourd à porter, des Blancs tyrans et des Noirs victimes, un pont entre le Ghana et les Etats-Unis, une bataille âpre entre Fantis et Ashantis qui facilite la traite des Noirs, des champs de coton, le jazz, le gospel, la drogue, … et une histoire qui parcourt huit générations, plus de deux siècles.

        Roman d’une puissance inégalable, ce récit se découpe en chapitres qui pourraient presque se lire indépendamment, comme des nouvelles. Chacun des textes se suffit à lui-même, brosse des portraits authentiques et vifs de Ghanéens et de leurs descendants, et dégage une vigueur narrative magistrale. J’ai pris beaucoup de temps à lire ce roman parce que je tenais à faire les liens entre les personnages, à suivre attentivement cette longue et laborieuse marche vers la liberté et l’égalité. La romancière est d’origine ghanéenne et, venue en Amérique à l’âge de deux ans, c’est à la suite d’un voyage sur ses terres natales qu’elle a décidé d’écrire ce livre. Elle n’a que 27 ans !

        Les images fortes et marquantes valent peut-être mieux qu’un médiocre résumé :

Esi est enfermée avec des centaines d’autres femmes destinées à l’esclavage dans les cachots du Fort de Cape Coast, des êtres entassés les uns sur les autres au milieu d’une couche d’excréments.

Ohene Nyarko procure du travail à tous les villageois qui déposent d’étranges fèves violettes sur des feuilles de bananier : le cacao.

Akua, la Femme Folle avant d’être surnommée Femme Maudite, tue ses enfants dans l’incendie dont elle rêvait toutes les nuits ; jamais elle n’a trouvé le sommeil, jamais plus elle ne le trouvera.

Jo et Anna prénomment leurs enfants par des lettres de l’alphabet, et H est un homme vigoureux qui perdra son énergie dans des mines de charbon du nord-est des Etats-Unis.

Joecy, un Noir, est emprisonné pendant neuf ans pour ne pas avoir changé de trottoir quand une femme blanche est passée près de lui.

 

Face au christianisme : « Yaw se demandait pourquoi ils ne prêchaient pas d’éviter de faire le mal plutôt que de pardonner. Mais plus il gagnait en âge, mieux il comprenait. Le pardon était un acte qui intervenait après les faits, un avenir pour la mauvaise action à venir. Et si vous poussez les gens  à porter le regard vers l’avenir, ils ne voient peut-être pas le tort qui leur est fait dans le présent. »

« un négro libre, ça n’existe pas. »

« il savait dans sa chair, même s’il ne l’avait pas encore totalement enregistré dans son esprit, qu’en Amérique, le pire qui pouvait arriver était d’être noir. Pire que mort, vous étiez un mort qui marche. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

krol 03/08/2017 22:59

J'avais déjà envie de le lire avant que tu en parles. Alors, maintenant, mon envie est décuplée !

Violette 03/08/2017 23:16

Tant mieux parce que ce livre mérite d'être lu et reconnu et applaudi ! Vraiment.

Galéa 30/07/2017 15:09

Avoir 27 ans, et parvenir à se plonger de cette manière dans la condition d'esclave au XVIIIeme, je trouve cela remarquable. Je trouve géniale l'idée de parcourir la cause noire à travers le temps, ton billet est plus que tentant.

Violette 02/08/2017 13:28

Ce livre est formidable, extrêmement touchant et intense!

Alex-Mot-à-Mots 29/07/2017 12:54

D'après les extraits, ce roman a l'air puissant.

Violette 02/08/2017 13:28

Un des meilleurs que j'ai lu ces douze derniers mois!

A_girl_from_earth 29/07/2017 01:41

Dans ma LAL depuis sa sortie, et terriblement tentée, surtout en te lisant ! Mais bon sang, quand est-ce que je vais pouvoir caser cette lecture ? :-P

Violette 29/07/2017 12:51

Sans vouloir t'influencer, cette lecture serait à placer en tête de tes priorités ^^

athalie 28/07/2017 10:58

La liste des images fortes est vraiment très forte, je note immédiatement ce titre !

Violette 28/07/2017 14:09

Une lecture magnifique - incontournable !

Cristie 28/07/2017 09:15

Cela fait envie !

Violette 28/07/2017 14:09

À lire absolument !

Mimi 28/07/2017 08:44

Un roman comme un témoignage et une lecture certainement très enrichissante !

Violette 28/07/2017 14:10

Oh oui! Les qualités de ce roman sont impressionnantes !

keisha 28/07/2017 07:56

Un bon roman, époustouflant.

Violette 28/07/2017 14:10

Oui, que j'aimerais même relire un jour.

mjo 27/07/2017 21:48

huit générations et deux siècles ! Je comprends qu'il faille prendre son temps pour intégrer tous les personnages.
Moi aussi je note ce livre car c'est une belle trouvaille. Merci !

Violette 28/07/2017 14:11

Il faut y consacrer du temps, ne pas espérer l'avoir lu en 1 jour 1/2.

Luocine 27/07/2017 19:31

un livre à lire visiblement ; je le note tout de suite.

Violette 28/07/2017 14:12

Il sera dans mon top 5 de fin d'année !

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages