Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 22:07

 

               

                Nous sommes en Angleterre, en mars 1924. Ce n’est pas un dimanche ordinaire puisqu’il s’agit du « dimanche des mères », ce jour unique dans l’année où les maîtres donnent congé à leurs domestiques pour qu’ils aillent rendre visite à leur mère. Pour Jane Fairchild, la domestique orpheline, ce jour est particulier pour d’autres raisons : elle reverra une dernière fois son amant, Paul Sheringham. La bonne entretient, depuis plusieurs années, une liaison évidemment clandestine avec ce jeune homme de bonne famille destiné à se marier quinze jours plus tard. Il s’agit donc de leur dernier rendez-vous sensuel. Pour marquer l’occasion, Paul fait entrer Jane par la grande porte, dans la fastueuse maison familiale temporairement désertée par ses occupants. Après des adieux quasi muets, Jane va errer, nue, dans cette vaste demeure, attirée par la bibliothèque. Elle va prendre son temps pour quitter les lieux, à la manière dont Paul, pourtant en retard, a pris son temps pour rejoindre sa fiancée.

                    Ce roman est à part pour bien des raisons. Il se dégage immédiatement une atmosphère étrange et oisive, les deux amants sont longuement décrits nus à se regarder, à s’explorer une dernière fois, dans une chambre luxueuse dans un moment qui paraît figé et qui va résonner longtemps pour Jane. Ce tableau à la fois grave et frivole permet des va-et-vient dans la chronologie en nous projetant même dans l’avenir de Jane, lorsqu’elle sera nonagénaire. J’ai absolument et entièrement adoré les deux premiers tiers de ce roman : l’ambiance surannée d’un univers engoncé dans ses principes côtoie l’interdiction, le secret, la liberté incarnée par cette jeune femme fière d’être orpheline et sans attaches, « d’être née indigente », passionnée de lecture. J’aurais pu m’arrêter là, à cette relation illégitime teintée de résignation ironique, à ces silences torrides, à ces deux êtres que tout oppose réunis par la chair. L’auteur a fait le choix de nous projeter dans le futur de Jane, émettant l’idée que cette journée a bouleversé ses desseins en les rendant exceptionnels puisqu’elle sera écrivain, et je trouve que ça brise un peu ce moment suspendu si plein de charme. L’écriture est belle, aussi sensuelle que les beaux amants, aussi serpentine que les pensées cachées des protagonistes. En bref, j’ai adoré ce court roman et, même si j’apprécie beaucoup Downton Abbey, je trouve un peu réducteur de comparer ce texte magnifique à la série.

 

 

Lorsque Jane s’en va, nue, parcourant couloirs, hall et chambres : « Elle n’avait rien de particulier à faire, sauf dans la chambre du premier où ce qu’elle avait à faire était déjà fait. Et pourtant, d’une manière générale, sa tâche incontestable semblait consister à imprégner de sa présence, intruse et dévêtue, cette maison, qui était sienne sans l’être. Elle s’exécuta donc. Glissant de pièce en pièce. Elle regarda, mémorisa, mais, en secret, laissant aussi une part d’elle-même. Se dire que, si choquante que fût sa visite – elle était à poil ! -, personne ne saurait ni ne devinerait jamais qu’elle avait été ici semblait lui donner des ailes. Comme si sa nudité lui conférait non seulement l’invisibilité, mais aussi l’impunité. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Litterama (les femmes en littérature) 17/07/2017 11:19

Alors tu m'as complètement convaincue.

krol 14/07/2017 15:33

Je n'ai pas été convaincue par ce roman. J'ai aimé l'atmosphère des premières pages, mais je n'ai pas compris en quoi cette fameuse journée a été déterminante sur l'avenir de l'héroïne. En quoi cela a-t-il participé à son désir d'être écrivain ?

Violette 14/07/2017 19:46

un moment inoubliable, précieux, qu'elle a savourée en tant que tel et lui a permis de poursuivre ailleurs...

Tiphanie 10/07/2017 15:13

Tu me donnes encore plus envie de le lire, je l'ai emprunté à la bibliothèque.

Violette 14/07/2017 19:46

oh chouette! Je viendrai lire ton avis!

Ariane 06/07/2017 15:42

A force de ne lire que du bien sur ce livre je vais peut-être me laisser faire, bien qu'il ne m'attire pas plus que cela.

Violette 06/07/2017 17:56

Il est court, vite lu et vraiment intéressant... j'ai bien argumenté? :)

Alex-Mot-à-Mots 06/07/2017 13:00

Un très beau roman. Il ne m'est pas venu à l'idée de le comparer à la série.

Violette 06/07/2017 17:58

l'esprit guindé, feutré et suranné... non?

Syl. 06/07/2017 10:29

D.A = Downton Abbey
Je pense qu'il me plairait beaucoup ce livre...
Belle couverture

Violette 06/07/2017 17:58

ahhh :) non ce n'est pas l'auteur de DA mais l'atmosphère est comparable, je trouve.

MTG 05/07/2017 09:28

C'est l'auteur de DA ?
Il me tente ce livre, j'aime en général ce genre d'ambiances et puis l'Angleterre...

Violette 05/07/2017 16:56

c'est quoi DA?

mjo 04/07/2017 17:39

Quel beau billet ! A noter donc sur notre liste....

MTG 06/07/2017 08:13

Downton Abbey !

Violette 05/07/2017 16:34

merci ! Plus qu'à noter : à lire ! :)

Jerome 04/07/2017 12:56

J'ai un peu peur de m'ennuyer...

Violette 05/07/2017 19:31

ah non, pas du tout ! et puis, il est court!

manou 04/07/2017 10:22

Je n'ai lu que de bonnes critiques sur ce roman que j'ai déjà noté. Je suis en train de lire du même auteur "J'aimerais tellement que tu sois là". J'en parlerai bientôt

Violette 05/07/2017 19:32

ah je viendrai te lire alors:) Je ne connaissais pas cet auteur mais cette première impression fut très bonne.

Hélène 04/07/2017 08:25

Adoré aussi !

Violette 05/07/2017 10:45

tope là !

Emma 04/07/2017 08:20

Pas sûre d'être très tentée.

Emma 05/07/2017 11:02

L'époque ne me fait pas très envie, les descriptions ne l'attirent pas, j'ai vraiment peur de m'y ennuyer.

Violette 05/07/2017 10:45

qu'est-ce qui te retient? Je le relirais bien, moi !

keisha 04/07/2017 07:19

Mouais. Une question : leur liaison devait absolument cesser?

Violette 05/07/2017 10:45

oui, bienséance et éloignement l'exigeaient. Tu n'as pas l'air convaincu :)

A_girl_from_earth 03/07/2017 22:50

J'ai déjà vu passer plusieurs billets élogieux autour de ce roman. Je sens que je pourrais vraiment finir par me laisser tenter.

Violette 03/07/2017 23:46

comme dit, la 1ère partie correspond tout à fait à ce que j'aime et recherche... une belle réussite que ce roman!

zazy 03/07/2017 22:40

Plusieurs bonnes chroniques, je l'ai noté

Violette 03/07/2017 23:47

je suis vraiment contente de l'avoir lu, il fera sans doute partie de mes coups de cœur de fin d'année !

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages