Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mai 2017 4 18 /05 /mai /2017 20:13

 

Résultat de recherche d'images pour "tobie lolness"

 

Tome 1. La vie suspendue.

 

            Cela faisait bien longtemps que je voulais lire ce livre et, suite à mon engouement pour Vango, l’envie se fit encore plus impérieuse.

            Tobie Lolness est un petit garçon qui vit dans un arbre avec ses parents. Il mesure un millimètre et demi ; ses concitoyens sont à peine plus grands. L’arbre est leur pays, leur monde. Parce que le père de Tobie, Sim, a découvert un procédé révolutionnaire sans vouloir révéler ses tenants et ses aboutissants, la famille doit s’exiler dans l’endroit le plus humide de l’arbre, les Basses-Branches. Au final, Tobie va s’accommoder de cette vie peu confortable mais il se verra contraint de fuir encore une fois. L’ombre du terrible Jo Mitch amené à diriger l’arbre en surfant sur les peurs des gens, planera sur l’ensemble des habitants et deviendra une menace de premier plan pour la famille de Tobie. Courses-poursuites, traques, ruses et camouflages, le garçonnet doit se montrer malin, d’abord pour sauver sa peau, ensuite pour espérer sauver celle de ses parents. Entre amis, ennemis et traîtres, Tobie frôlera la mort plus d’une fois avant de revenir sur ses anciennes croyances et de découvrir des vérités nouvelles.

         L’intérêt de ce roman réside à la fois dans la métaphore de notre monde à nous et dans la personnalité de Tobie. En effet, cet arbre est un microcosme avec ses gentils et ses méchants mais aussi avec ses dangers, avec la menace de sa destruction, la nécessité de le sauvegarder comme un trésor. Tobie est un véritable héros qui collectionne les qualités tant physiques que morales. Il brille de patience et de courage et l’image que je garderai de lui, c’est son attitude dans la grotte. Condamné à passer l’hiver dans une grotte sombre parce que la neige en a bloqué l’accès, Tobie rationne sa nourriture, fait de l’exercice physique et, surtout, pour passer le temps et ne pas devenir fou, il peint sur les murs l’arbre avec toutes ses ramifications, tous ses habitants, tous les souvenirs qui lui viennent à l’esprit.

          J’ai aimé cette lecture mais… comment dire… voilà typiquement le genre d’histoire « pour enfants » dans laquelle j’ai du mal à m’y retrouver parce que je préfère la littérature « pour adultes ». Et, (je vais me faire un paquet d’ennemis) j’avais ressenti la même chose quand j’ai lu quelques Harry Potter. J’en saisis parfaitement la qualité, j’en apprécie le style et l’intrigue mais ce n’est pas pour moi. J’ai moins eu cette réaction à la lecture de Vango. C’est tout à fait personnel, si mon fils de 11 ans lisait ce roman, je serais aux anges, Timothée de Fombelle a le don de magnifier ses personnages, d’inventer un monde extraordinaire, d’ouvrir un grand passage au rêve et de susciter des vocations de héros. J’ai particulièrement aimé la fin, lorsque Tobie se trouve mêlé aux Pelés, ces gens exclus de l’arbre. Que de résonances actuelles !

 

Avant de rencontrer la belle Elisha qui marche pieds nus, Tobie avance trempé dans cet univers moite des Basses-Branches : « La chaussette mouillée brouille les idées et noie le moral. »

« Quand on vit dans la peur, on tombe à chaque pas. »

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
Très deçue ! Je vous ai fait confiance en lisant ce livre ayant une présentation de votre par charmante, mais je ne referai plus du tout la meme erreur ce livre m'a ennuye longuement !! ne pas faire confiance !
Répondre
N
Pour moi la grande force d'Harry Potter, c'est qu'il est tellement riche qu'il peut être lu à tous les âges. C'est moins le cas de ce roman qui m'a par ailleurs semblé moins costaud sur le plan du scénario. Une bonne lecture, donc, mais sans vraiment plus.
Répondre
L
Si les premiers Harry Potter sont enfantins, ce n'est plus le cas des suivants. Pour le reste, j'ai aussi du mal avec les livres trop estampillés jeunesse. De Fombelle, j'ai apprécié "Vango", sans que ce soit le coup de coeur que j'espérais. Celui-ci me tente moins, mais j'ai repéré "Le Livre de Perle".
Répondre
M
Je l'ai lu et adoré dès sa sortie. Il avait un succès fou chez les collégiens dès la sixième...un succès qui ne se dément pas d'après ce que me disent les bibliothécaires de mon village. Elle écrit très bien ! Il faudrait donc que je me décide à lire Vango. Merci de ton ressenti
Répondre
V
si seulement mon fils avait pu s'y intéressé! Rahhh, il a l'esprit de contradiction:) Vango est formidable, je te le conseille !
M
J'avais hâte de le lire mais je n'aime pas les livres pour enfant. Je préfère les romans comme Hunger games qui peuvent s'adresser à tous mais pour Harry Potter, j'y ai trouvé un intérêt littéraire et ça m'a permis d'en lire un ou deux mais je n'ai pas tout lu
Répondre
V
Il y a aussi un intérêt littéraire ici mais ça reste pour les enfants, enfin un peu trop pour moi...
L
Voilà exactement ce qui me fait hésiter à tenter ce roman. C'est aussi ce qui m'avait beaucoup fait hésiter avec "Vango" qui a pourtant su me charmer au point d'être un vrai coup de coeur. Mais du coup, la barre est très haute et j'ai peur d'être déçue.
Répondre
V
Ah je trouve que ça n'a rien à voir avec Vango, je ne vais pas te déconseiller cette lecture mais je trouve Vango tout public, les adultes y trouvent bien mieux leur compte qu'ici.
N
Ce beau livre a donné le goût de la lecture à mon Vincent quand il était plus petit. Je l'avais lu avec lui, j'avais aussi adoré...<br /> Belle semaine à toi Violette
Répondre
V
Merci Nad ! J'ai bien tenté de le faire lire à mon fils mais dans son grand esprit de contradiction, il a tendance à refuser les lectures que je lui propose... Pfff Bon dimanche à toi!
J
C'est le livre qui a vraiment fait connaître Timothée de Fombelle, mais il a fait bien mieux depuis.
Répondre
V
Moi c'est Vango qui m'a le plus fascinée!
S
Je suis une grosse lectrice de littérature de jeunesse mais je me souviens m'être ennuyée avec ce roman. Je crois même que je l'ai abandonné. Il faut dire que je n'aime pas trop le fantastique non plus...
Répondre
V
ah ennuyée, carrément? Non pas moi mais ça ne m'a pas vraiment accroché. Tu as raison, le fantastique y est pour beaucoup.
P
Moi j'aime la littérature de jeunesse, alors, pourquoi pas? <br /> Bon dimanche.
Répondre
V
ça peut te plaire, en effet! Bonne soirée!
D
Bonjour Violette, j'ai lu les premières pages que j'ai trouvé bien écrites. C'est mon ami qui a lu les deux tomes et il a aimé. Moi, pas tentée plus que cela. Bonne après-midi.
Répondre
V
c'est toujours bien écrit chez De Fombelle ! Tu dois être comme moi alors, pas trop littérature fantastique jeunesse...
A
Comme toi, je préfère la littérature "pour adulte" mais ce roman me tente.
Répondre
V
Ce qui ne risque pas d'arrivée avec Timothée de Fombelle: que ce soit mal écrit!
C
J'ai beaucoup aimé "Le livre de Perle", mais celui-ci me parait en effet un peu trop enfantin.
Répondre
V
Je considère Le Livre de Perle comme de la littérature pour adultes, c'est complexe, extrêmement bien écrit et pas du tout à la portée de n'importe quel ado!
L
je dois avoir gardé des plaisirs d'enfant car j'ai adoré cette lecture (mes petits enfants aussi) et j'ai adoré Harry Potter jusqu'au tome 5 .
Répondre
V
plus après le tome 5 ? Je te rassure, j'ai gardé mon âme d'enfant pour d'autres choses aussi :)
K
Il faudrait que je le découvre celui-ci ! J'adore la littérature jeunesse !
Répondre
V
il est pour toi alors! Tu l'aimeras!
A
Oh ben moi ça me tente bien ! Je suis encore réceptive à la littérature pour enfants quand elle est racontée avec talent. Et puis ça fait un moment que je dois lire cet auteur !
Répondre
V
c'est un conteur extraordinaire, pour chacun de ses livres, je garde quelques images merveilleuses en tête...
A
J'ai lu ce livre il y a quelques années seulement, bien adulte donc, et j'ai adoré. Vango m'attend encore...
Répondre
V
je crois que j'ai préféré Vango... c'est peut-être le côté fantastique qui m'a moins parlé ici...