Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2017 3 24 /05 /mai /2017 15:25

 

          Je suis tombée sur cette BD après un voyage en Crète, je ne pouvais donc pas ne pas la lire…

         Thésée est un petit garçon téméraire et curieux qui cherche constamment à savoir qui est son père. Sa mère lui cache son identité jusqu’à ce qu’il devienne jeune adulte. Là, il accomplit déjà un exploit en déplaçant une lourde pierre pour découvrir ce que son père, Égée, le roi d’Athènes, lui a légué : des sandales et une épée. C’est grâce aux sandales qu’il parcourra la longue route menant à Athènes et c’est avec l’épée qu’il combattra tous les monstres rencontrés. Sa réputation le précède et la femme d’Égée, Médée, prépare un cratère de boisson empoisonnée afin d’éliminer l’imposteur qui veut sans aucun doute se saisir du trône. Égée, reconnaissant son fils Thésée grâce à l’épée offerte des années plus tôt, chasse Médée du royaume. Quelques semaines plus tard, Thésée souhaite faire partie des quatorze jeunes gens destinés à être sacrifiés dans le labyrinthe du Minotaure. La suite, on la connaît mieux : aidée par Ariane et son fil, Thésée va vaincre le monstre. Il emmènera Ariane loin de la Crète avant de recevoir la visite d’Athéna qui lui ordonne d’abandonner la jeune femme qui se retrouvera dans les bras de Dionysos. La voile noire oubliée du bateau de Thésée envoie son père, désespéré, dans la mer… Égée ! Bien des années plus tard, lorsque Thésée présente Phèdre, son épouse, à son fils Hippolyte, la sœur d’Ariane en tombera amoureuse et le conduira à sa mort.

          C’est une BD pour adultes mais je l’ai tout de même lue avec mes enfants (qui me l’ont réclamée) : à part une ou deux scènes un peu osées et un carnage lors de la lutte Thésée-homme taureau, il n’y a rien de choquant si on accompagne l’enfant. Les dessins réaliste ont plu et permettent de se plonger dans ce monde antique et fantastique avec aisance. J’ai adoré retrouver cette page tragique et ça m’a donné envie de relire Phèdre ! Si je devais apporter un bémol à cette critique, ce serait la trop petite place qu’occupent le Minotaure et son labyrinthe qui sont finalement un peu trop vite expédiés. La collection « La sagesse des mythes » conçue par Luc Ferry est dédiée à la mythologie et comporte déjà de nombreux titres, mon prochain sera L’Iliade.

          Au musée archéologique d’Héraklion, la visite se termine par une exposition sur le lien, fort intéressant et riche, entre la mythologie grecque et l’art. J’avais oublié la revue du Minotaure créée par les Surréalistes.

« 18/20 »

 

Résultat de recherche d'images pour "minotaure luc ferry"

 

René Magritte, couverture du Minotaure (1933)

Partager cet article

Repost 0
Published by Violette - dans Lectures - BD
commenter cet article

commentaires

Gaëtane 11/06/2017 17:57

C'est une collection de BD qui me faisait de l’œil à moi aussi. J'aime beaucoup la mythologie et c'est une très bnne idée je trouve cette série.

Violette 11/06/2017 21:50

Tu as raison, on n'a jamais trop de mythologie et puis quel vivier formidable !

Alex-Mot-à-Mots 29/05/2017 14:26

Merci pour ton avis sur le fait de lire cette BD avec ses enfants.

Violette 30/05/2017 09:16

à moins d'en avoir des puritains ou très farouches, je crois que ça passera :)

Dominique 25/05/2017 11:29

oh chouette une idée de cadeau

Violette 26/05/2017 23:23

voilà un cadeau qui m'aurait plu !

Libriosaure 25/05/2017 10:02

Oh ça a l'air super bien ! Il faut que je me procure la bande dessinée !

Violette 26/05/2017 23:23

:)

niki 24/05/2017 17:03

moi qui suis friande de mythologie, je note tu penses bien :)

Violette 24/05/2017 18:27

et d'autres tomes existent, je m'y attelle!

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages