Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2017 3 25 /01 /janvier /2017 12:38

 

Afficher l'image d'origine

 

            Je n’avais jamais rien lu de Zep depuis Titeuf qui a bercé mon enfance et mon adolescence (ok, j’exagère un peu là).

            Ils sont trois copains, Yvan, JB et Frank, à retrouver leur pote Sandro dans la banlieue chic de Londres. Vingt ans auparavant, ils formaient un groupe de rock. Suite à un nez cassé et quelques mésententes bénignes, le groupe s’est disloqué et Sandro a fait carrière seul. Il côtoie désormais les plus grands noms de la chanson. Les quatre hommes se remémorent leur jeunesse délurée. Frank, le bourrin de la bande, est le spécialiste du divorce. JB s’est rangé, il bosse dans les surgelés, il est marié et a deux filles. Yvan a du mal à s’engager, il n’arrive pas à franchir le cap de la paternité et sa compagne Béa n’est pas loin de lui claquer la porte au nez. Quant à Sandro, malgré les fastes, le succès et le luxe, il souffre de la mort de son fils, Paul. Sa femme, Annie, qui est aussi l’ex d’Yvan, est dépressive depuis l’accident fatal, survenu un an plus tôt.

            Quelques verres, quelques bourdes, quelques souvenirs mettent à jour un secret lourd à porter pour Sandro et Annie. Si l’amitié est mise à mal quelque temps, leurs relations quasi fraternelles en sortiront renforcées. Cet album porte bien son nom, c’est bien une histoire de mecs qu’on nous conte ici, et qui dit mecs, dit filles ! Quand on sait que Zep manie bien la guitare et faisait partie d’un groupe de rock dans sa belle jeunesse, on imagine sans peine la part autobiographique de cet album. Ça se lit bien, c’est plutôt léger malgré le sujet grave qui est peu traité finalement. La redondance des contours vaporeux de chacune des cases associés aux couleurs pastel –je crois que j’aurais aimé des couleurs un peu plus rock !- m’a un peu lassée mais je dis ça pour chipoter, j’ai passé un bon moment en cette jolie compagnie mâle…

 

« 16/20 »

 

Afficher l'image d'origine

Partager cet article

Repost 0
Published by Violette - dans Lectures - BD
commenter cet article

commentaires

Nad 10/02/2017 00:55

Sans exagérer, moi je n'ai vraiment rien lu de Zep depuis Titeuf et Captain Biceps! ^^
Et pourtant je l'adore.
Je ne savais pas qu'il était musicien mais je savais que son pseudonyme "Zep" avait été choisi en hommage à Led Zeppelin dont il est un grand fan.
Bon weekend à toi Violette

Violette 10/02/2017 12:31

Merci Nad ! Il faut juste se dire que Titeuf n'a absolument rien à voir avec ses derniers albums! ;) Bon week-end à toi !

Yv 06/02/2017 10:30

Pas mal, pas la mieux de ZEP, mais pas mal du tout

Violette 10/02/2017 12:30

la meilleure est arrivée (voir plus haut)

Moka 02/02/2017 22:17

La magie prend rarement entre Zep et moi... Alors pas d'urgence pour ce titre.

Violette 10/02/2017 12:30

argh... il s'améliore pourtant :)

Mo 31/01/2017 07:52

Ah mais j'avais vraiment (mais vraiment) bien aimé cet album ! Zep m'avait surprise (parce que Titeuf, ce n'est pas trop ma came)

Violette 01/02/2017 15:32

j'ai préféré le suivant, billet bientôt ;)

jerome 26/01/2017 13:11

Rien à faire, Zep je le préfère avec Titeuf.

Violette 27/01/2017 14:53

j'ai largement préféré Un bruit étrange et beau !

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages