Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2017 6 04 /02 /février /2017 19:13

 

Afficher l'image d'origine

         

                Marcus est un chartreux, il vit reclus, dans le silence le plus total, dans un monastère. Depuis vingt-cinq ans. Tout n’est que « solitude, pauvreté, obéissance, chasteté, silence. » Jusqu’au jour où Marcus qui s’appelait jadis William, est convoqué pour une lecture de testament. C’est sa tante qui est morte et qui a expressément exigé que ses trois légataires soient présents : William, son neveu qu’elle aimait tant –et dont la vocation sacerdotale l’a beaucoup déçue, Tolède la fille de la tante et Gabriel, le fils. C’est à contrecœur que Marcus-William se rend en ville, désorienté par le bruit, bousculé par la foule à laquelle il s’était déshabitué. Dans le train, il fait la connaissance d’une jeune femme impertinente, jolie et … condamnée à mourir. Ce retour à la civilisation va déconcerter notre homme, réveiller le passé. Couleurs pastel, contours vaporeux (et cette fois-ci, ça ne m’a pas du tout dérangée), une couleur par page… une belle osmose entre fond et forme.

                Si une histoire d’hommes ne m’avait pas complètement convaincue, cette lecture m’a vraiment bluffée. C’est d’abord un élan de respect voire d’admiration qui nous porte vers cet homme solitaire et ermite. Bizarrement, on s’identifie très vite à lui, malmené par les autres hommes, secoué par l’évocation des souvenirs qu’il avait réussi à chasser, confronté à l’attirance d’une belle jeune femme… L’auteur ne juge pas, ne prend parti ni pour la frénésie de la vie ni pour le calme de la solitude, c’est avec une belle simplicité qu’il suggère très légèrement l’existence d’une vie après la mort et qu’il glorifie, avant tout, le son de la vie, ce « bruit étrange et beau. »

« Pendant 25 ans, j’ai cherché Dieu dans l’abstinence… peut-être vais-je finir par le trouver dans le sorbet framboise ? »

 

« 19/20 »

 

Afficher l'image d'origine

Partager cet article

Repost 0
Published by Violette - dans Lectures - BD
commenter cet article

commentaires

Nad 22/02/2017 03:08

Bizarre je l'avais commenté celui-ci, avec un lien entre Zep et Led Zeppelin. J'ai dû me tromper... mais pourtant. Enfin l'important c'est que j'y revienne! :D
Bisous

Violette 22/02/2017 10:46

et moi il me semble me souvenir de ton commentaire! Bizarre bizarre... bonne journée!

Noukette 10/02/2017 23:03

Je partage ton coup de coeur pour ce bel album qui dit si bien le silence...!

Violette 10/02/2017 23:37

c'est à la fois sublime et effrayant!

Nahe 10/02/2017 16:09

C'est un titre qui me tente bien, il me reste à l'emprunter.

Violette 10/02/2017 17:00

c'est également ce que j'ai fait! Si j'achetais toutes les BD que je lis (et les livres en général), je me ruinerais !

mjo 07/02/2017 16:56

J'ai beaucoup aimé cette BD : http://lebanquetdesmots.canalblog.com/archives/2016/11/12/34557246.html#comments mais le commentaire critique de Mo me fait réfléchir !

Violette 08/02/2017 15:52

n'oublions pas qu'il ne s'agit que d'une fiction...

Edyta 07/02/2017 06:34

Je l'emprunterai, c'est sûr.

Violette 08/02/2017 15:51

je viendrai lire ton avis.

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages