Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2016 4 08 /12 /décembre /2016 11:59

 

Afficher l'image d'origine

 

          C’est dans les commentaires de mon billet  Le Territoire des Barbares (ma première lecture de l’auteur), que vous étiez nombreux à m’inciter à lire ce petit récit qui est un savant croisement entre autobiographie et biographie de Marie Curie.

          Rosa Montero a perdu son compagnon après des années de bonheur et d’amour, et Marie Curie a perdu son mari, Pierre, après des années de complicités et d’amour. Il n’en fallait pas plus à Rosa Montero pour tisser des liens entre elle et la très célèbre physicienne.

          Marie Curie a souffert du froid et de la faim dans sa Pologne natale. Sa mère, atteinte de la tuberculose ne touchait plus ses enfants de peur de les contaminer, « Marie, encore très petite, ne peut comprendre ça et se sentit rejetée. » Orpheline à 11 ans, elle se découvre vite une passion pour les sciences et rejoindra Parie à 24 ans. Sans fard ni apprêtement, Marie se fait une place, laborieusement, dans ce milieu très masculin de la recherche scientifique, tout en ayant en tête, le sacrifice de sa mère enseignante qui avait suivi son père physicien. « Ne sois pas si féminine. Ou ne le sois pas autant que je l’ai été. Sois un autre type de femme. Sois une Mutante. Cette femelle sans place, ou à la recherche d’une autre Place. » Pierre Curie semble bien être le seul homme, à l’époque, à valoriser les connaissances et les mérites de son épouse. Ils obtiennent le Prix Nobel de Physique en 1903. Le radium si « magique » qui a fait la joie du couple fait froid dans le dos tant au début du XXème siècle, on ignorait ses dangers. En 1906, ce n’est pas la trop grande exposition aux éléments radioactifs qui tue Pierre Curie mais un banal accident  d’hippomobile. Marie Curie aura besoin de temps pour faire son deuil, c’est dans cette souffrance que se retrouvera Rosa Montero. Et pourtant, Marie Curie retrouve la joie de vivre et le sourire dans les bras d’un amant, Paul Langevin, éminent scientifique lui aussi. Sollicitée à travers le monde jusqu’à la fin de sa vie en 1934, elle se montrera active et combative comme elle l’a toujours été, obtenant le Prix Nobel de Chimie en 1911.

 

          J’ai adoré cette lecture, j’y ai pris un plaisir fou, passionné, tout féminin. En croisant ces deux vies de femme, l’auteur nous mêle à l’humanité et au destin des femmes de manière plus générale. Je m’y suis retrouvée - Rosa comme Marie m’ont fait une petite place dans cette conversation si enrichissante, si frétillante de vie, de lutte. Dois-je parler des bémols, des hashtags envahissants, de la théorie des coïncidences qui m’a laissée froide, de la candeur parfois étonnante de Montero ou encore des suppositions et interprétations parfois abusives de la vie de Marie Curie… ? Non, il faut lire ce roman, surtout quant on est femme. Le lire pour mourir moins bête.

 

 

L’incipit démarre fort : « Comme je n’ai pas eu d’enfants, ce qui m’est arrivé de plus important dans la vie ce sont mes morts, et je veux dire par là la mort de mes êtres chers. Vous trouvez ça lugubre, peut-être même morbide ? Je ne le vois pas comme ça, bien au contraire : pour moi c'est tellement logique, tellement naturel, tellement vrai. C'est seulement lors des naissances et des morts que l'on sort du temps : la Terre stoppe sa rotation et les futilités pour lesquelles nous gaspillons nos journées tombent au sol comme des poussières colorées. »

« Nous avons tous besoin de beauté pour que la vie soit supportable. »

« Honorer ses parents, donc. Quelle terrible injonction, quelle obligation souterraine et souvent inconsciente, quel piège du destin. Nous grandissons avec le puissant message de nos géniteurs nous montant la tête et nous finissons souvent par croire que leurs désirs sont nos désirs et que nous sommes responsables de leurs manques. »

« Cette femme est véritablement tellement immense en tout, tellement exceptionnelle, que vous courez le risque de tomber dans l’hagiographie et d’en faire une héroïne en carton-pâte. Heureusement que, de temps à autre, j’ai trouvé un petit détail misérable avec lequel j’ai pu l’humaniser, car il n’y a pas une seule vie sans sa part de noirceur, même en petites proportions. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

eimelle 29/12/2016 11:59

Je crois que je vais l'ajouter à ma liste d'envies!
Bon passage à 2017!

Violette 30/12/2016 18:48

merci Eimelle, à toi aussi! Oui, ce livre te plaira !:)

maggie 27/12/2016 17:50

GRRRR je l'ai dans ma PAL mais toujours pas eu le temps de le lire... Je 'lai acheté après avoir acheté un de ses livres que j'ai beaucoup aimé ...

Violette 28/12/2016 11:13

il n'est jamais trop tard ! 2 arguments : c'est court et vite lu parce que très bon :)

Noukette 23/12/2016 10:50

Je me le suis offert il y a peu... Je sais ce qu'il me reste à faire !

Violette 23/12/2016 11:41

oh tu vas aimer, j'en suis sûre !!!

Nadine 21/12/2016 18:13

Le parcours d’une combattante, d’une femme forte et déterminée qui a luttée pour prendre sa place dans un monde d’hommes. Un destin à côté duquel je ne pourrai pas passer. Je dois absolument le lire, il n’y a aucun doute que je l’aimerai!
Joyeuses fêtes Violette

Violette 21/12/2016 18:56

oui, ce livre est formidable ! Il te plaira, c'est sûr sûr ! Merci adorable Nadine, je te souhaite également de très jolies fêtes de Noël !!

Edyta 16/12/2016 19:38

Un roman qui me donne envie depuis que j'ai lu "Marie Curie prend un amant" que j'ai adoré.

Violette 16/12/2016 22:04

ah je ne connais pas! Tu pourras compléter ou réviser avec celui-ci, en effet!

Céline 13/12/2016 19:02

Un coup de coeur passionné pour moi aussi !!

Violette 13/12/2016 21:33

:)

luocine 13/12/2016 11:18

un coup de cœur de mon club et qui est depuis toujours sorti.. il me reste donc à le lire.

Violette 13/12/2016 21:34

je serais heureuse de lire ton avis!

krol 11/12/2016 19:44

Ah oui alors c'est génial ce livre ! Mais lecture pas que féminine, je l'ai prêté à des hommes qui ont adoré comme moi !

Violette 11/12/2016 19:48

ah c'est une bonne nouvelle ça ! (et c'est là que je me demande : ai-je autour de moi des hommes qui lisent? ^^)

Yuko 11/12/2016 14:21

Je ne connais pas l'auteur... Je note, merci !

Violette 11/12/2016 19:48

auteur de talent, oui, note :) !

Bonheur du Jour 11/12/2016 07:50

J'ai lu ce livre, et je l'ai relu aussi. Très fort, très beau, une grande oeuvre à mon avis. Je n'ai rien lu d'autre de Rosa Montero parce que pour l'instant ses livres, à part celui-ci, ne sont pas venus jusqu'à moi.
Bon dimanche.

Violette 11/12/2016 19:49

j'ai lu une des ses fictions, Le Territoire des barbares, que j'ai apprécié mais moins que celui-ci.

Lili 10/12/2016 11:03

Je dois bien avouer que le titre, par contre, n'est pas follement engageant... Ça aurait tendance à me rebuter. MAIS j'adore l'incipit... Et après tout, c'est ce qui prime ! Je note donc !

Violette 10/12/2016 14:08

moi j'aime bien ce titre:) Le livre vaut le détour, ne serait-ce que pour la bio de Marie Curie

Dominique 10/12/2016 09:21

je partage ton plaisir, j'ai énormément aimé ce livre et ce texte à deux voix

Violette 10/12/2016 14:09

nous voilà d'accord !

MTG 10/12/2016 09:02

Ha oui, tu donnes envie d'essayer. L'idée à la base est vraiment bien et c'est vrai que la première phrase est forte.

Violette 10/12/2016 14:09

j'ai beaucoup beaucoup aimé!

keisha 09/12/2016 09:04

De toute façon, tous les romans de l'auteur sont à découvrir!

Violette 10/12/2016 14:09

c'est ce que j'ai cru comprendre, et c'est que je vais m'empresser de faire!

Aifelle 09/12/2016 06:48

Comme Valérie, j'ai surtout aimé la partie sur Marie Curie.

Violette 09/12/2016 20:17

je te rejoins, quelle vie elle a eue!

Valérie 08/12/2016 22:07

J'ai beaucoup aimé ce qui concerne Marie Curie, moins le reste. Mais j'ai envie de lire le prochain roman de l'auteure.

Violette 09/12/2016 20:17

j'ai envie d'en lire plus aussi.

A_girl_from_earth 08/12/2016 21:55

Bel enthousiasme communicatif ! J'aime beaucoup Rosa Montero, il m'en reste pas mal à lire d'elle, dont celui-ci. Tu me donnes très envie de m'y mettre rapidement.

Violette 09/12/2016 20:16

tant mieux ^-^! Il est très très agréable à lire, insolite et vite lu !

zazy 08/12/2016 20:09

Merci pour le rappel. Il n'est toujours pas libre à la bibli

Violette 09/12/2016 20:16

certains le kidnappent et ne le lâchent plus, ça ne m'étonne pas :)

Alex-Mot-à-Mots 08/12/2016 17:12

Un très très bon souvenir de lecture.

Violette 08/12/2016 19:49

il doit marquer durablement en plus...

nadège 08/12/2016 16:30

Un très bon souvenir de lecture.

Violette 08/12/2016 19:49

il fait l'unanimité ce livre:) !!

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages