Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 12:29

 

Afficher l'image d'origine

 

          Lydia a disparu. Cette jolie jeune fille de 16 ans, née d’une mère américaine et d’un père d’origine chinoise, brillait dans ses études tout en ayant une vie sociale assez riche. Dotée d’un grand frère Nath, d’une petite sœur Hannah, elle a toujours été la préférée de la famille. Rapidement, son corps est retrouvé au milieu du lac, tout à côté de la maison familiale. C’est évidemment le choc, d’autant plus que la police évoque la thèse du suicide. On va plonger dans cette vie familiale en apparence sans heurts ni problèmes. La mère, Marilyn, a toujours voulu être une scientifique, un médecin, mais dans l’Amérique des années 50-60, la place de la femme est dans la cuisine. Le père est un professeur d’Université qui semble avoir réussi mais qui n’a jamais été totalement accepté par ses nouveaux compatriotes et a dû faire face à de nombreuses agressions racistes. Nath est un ado équilibré passionné par l’astronomie qui, cependant, a toujours été incompris et peu entendu. Et il y a Lydia, cette fille qui a toujours dit oui à tout, qui est toujours entrée dans un moule conçu par ses parents mais qui ne lui convenait pas du tout. Elle se distingue « par son habileté à mentir sans même un haussement de sourcils qui la trahirait ».  Ça fait beaucoup de « mais » pour ses parents qui n’ont toujours vu que du feu.

           Le roman commence comme un polar, la disparition de Lydia, la découverte de son cadavre, l’enquête, les souvenirs qui ressurgissent. Et pourtant, ce livre est bien plus qu’un polar. Il sonde de manière progressive et très lucide le cœur de cette famille, la rendant attachante et proche de nous. De petits détails aux grands événements, tout est passé au crible pour comprendre comment on en arrive à la tragédie du lac. Et après la mort de Lydia, il va bien falloir revivre, continuer dans une direction inconnue.

          L’auteur excelle dans les thèmes qu’elle aborde : l’adolescence et ses complexités, la place de la femme dans la société, l’identité et l’intégration, le rôle et l’importance des parents, la résilience. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman bien écrit. Il fait réfléchir, il effraie et émeut sans tomber dans un pathos inapproprié. Un auteur hongkongais à suivre…

 

Le livre de référence de la mère de Marilyn, est le livre de cuisine renommé de Betty Crocker : « Si vous tenez à faire plaisir à un homme – préparez-lui une tarte. Mai assurez-vous que la tarte est parfaite. Plaignez l’homme qi n’a jamais trouvé en rentrant chez lui une tarte à la citrouille ou à la crème anglaise. » (c’est terrifiant !)

« Plus tard, lorsqu’ils repenseront à ce dernier soir, les membres de la famille ne se rappelleront presque rien. Tant de choses seront rognées par la tristesse à venir. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Emma 31/01/2017 17:14

Il a tout pour me plaire !

Violette 01/02/2017 15:28

Il est extra et fait longtemps réfléchir!

Nadine 09/12/2016 01:47

Voilà que je lis ton billet et que je me dis à quel point je devrais lire ce roman un jour. Pour une tonne de raisons, pour la complexité de l’adolescence passée au crible, pour le portrait de femme et la place qu’elle occupe, pour la réflexion et la détresse que l’on cherche à comprendre sous les fausses apparences. Vraiment ça a l’air d’un bijou qui a tout pour me plaire...
Bonne journée Violette

Violette 09/12/2016 21:32

c'est subtil aussi, moi c'est vraiment la relation mère-enfant qui m'a touchée au plus au point!

nadège 08/12/2016 16:29

Ce roman m'attend... j'ai hâte!

Violette 09/12/2016 21:32

je viendrai te lire alors:)

Sophie Hérisson 01/12/2016 18:29

Les thèmes semble très intéressant, je pense qu'il me plairait !

Violette 01/12/2016 20:26

moi ça m'a parlé en tous cas.

Noukette 01/12/2016 11:29

Je l'ai lu cet été et je n'ai toujours pas pris le temps d'en parler ! Très bon roman oui !

Violette 01/12/2016 14:01

tope là !

krol 30/11/2016 19:44

J'en avais lu les premières lignes et n'en avais pas vraiment aimé le style... Mais ça ne suffit pas pour se faire une idée.

Violette 01/12/2016 14:02

j'étais comme toi, le début m'a laissée perplexe... j'avoue que ça m'arrive parfois, donc je m'accroche.

manou 30/11/2016 08:52

Le thème m'intéresse et j'ai déjà croisé pas mal de commentaires positifs sur les blogs. Un jour je le lirai, c'est sûr car j'aime la littérature japonaise ! Merci pour ta chronique

Violette 30/11/2016 15:15

ça se passe aux Etats-Unis pour information...

Alex-Mot-à-Mots 29/11/2016 17:11

J'hésite toujours à le lire. Si il croise ma route, un jour.

Violette 29/11/2016 21:39

pourquoi? je suis sûre qu'il te plaira!

L'Irrégulière 29/11/2016 14:21

Un très réussi premier roman !

Violette 29/11/2016 21:39

subtil et bluffant, oui!

keisha 29/11/2016 06:33

Rien à la bibli, donc malgré mon envie, je peux attendre un peu. Mais les avis sont très positifs partout.

Violette 29/11/2016 12:17

la sortie en poche ne devrait plus trop tarder!

A_girl_from_earth 29/11/2016 00:03

Noté depuis sa parution, à chaque fois que je le vois sur un blog, je me dis, je vais le lire. Je vais le lire (un jour, je vais le lire !).

Violette 29/11/2016 12:08

j'ai été délicieusement surprise!

Edyta 28/11/2016 20:08

Une de mes plus belles lectures de cette année.

Violette 28/11/2016 20:32

pendant la lecture, je n'aurais pas dit ça mais elle m'est tellement restée en tête, je l'ai trouvée si intelligente et fine avec du recul, que je te comprends!

Joelle 28/11/2016 15:32

J'ai beaucoup aimé aussi ce livre très bien maitrisé pour un premier roman.
Un vrai page-turner qui soulève beaucoup de questions

Violette 28/11/2016 18:54

tout à fait, en tant que mère, ça m'a fait cogiter un petit moment !

Saxaoul 28/11/2016 15:26

On a beaucoup entendu parler de ce livre que j'ai repéré au départ grâce à sa première de couverture. Je me laisserai peut être tenter mais pas pour le moment. Je suis débordée :( !

Violette 28/11/2016 18:55

moi aussi! Mauvaise période hein...?!

Luocine 28/11/2016 12:55

mais quelle est l'importance de ce livre de cuisine que tu évoques?

Violette 28/11/2016 18:58

c'était le livre de référence de la mère de Marilyn, le bouquin de la petite femme au foyer parfaite! Marilyn s'est construite en opposition à ses valeurs et elle voulait que sa fille réussisse dans un domaine masculin.

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages