Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 octobre 2016 1 03 /10 /octobre /2016 18:15

 

Afficher l'image d'origine

 

-librement adapté du roman de Philippa Pearce-

 

           Tom est un petit garçon qu’on exclut de sa maison parce que son frère a la rougeole. Il doit rester en quarantaine chez son oncle Allan et sa tante Gwen. Cette maison austère et sans enfants, il la considère comme une prison ; sa liberté, très limitée, se cantonnant aux quatre murs de sa chambre et à quelques livres pour filles. Une immense horloge dans le hall d’entrée le fascine car, à minuit passé, elle sonne treize coups ! Une nuit, insomniaque, Tom se dirige vers une porte d’où jaillissent quelques rayons de lumière et là… il découvre un magnifique jardin, verdoyant et fleuri ! Pourquoi tante et oncle lui ont-ils caché ce merveilleux écrin de verdure ? En journée, Tom pousse la même porte mais constate qu’elle ne donne que sur une cour hostile et des maisons voisines. Il va accomplir ce voyage toutes les nuits à la même heure, explorant à chaque fois un peu plus ce jardin à la végétation luxuriante, rencontrant des gens qui ne le voient pas, traversant même les portes… Lorsque Tom rencontre une petite fille qui est capable de le voir, Hatty, il s’attache vraiment à cet endroit, joue avec sa nouvelle camarade et profite des joies de la nature.

               Peter, le frère de Tom, est son unique confident. Tom ne sait si Hatty est un fantôme (car l’histoire du jardin se passe à l’époque victorienne) ou s’il est capable de faire un bond dans le temps ou même s’il est lui-même un fantôme… En plein dans le fantastique, cette belle histoire flirte aussi avec l’onirique et le poétique. La fin est surprenante et jolie, tendre et souriante. J’ai vraiment beaucoup aimé sans connaître pour le moins du monde le roman qui a permis la réalisation de cette BD, Tom et le jardin de minuit, sorti en 1958 et devenu un classique de la littérature de jeunesse anglaise. Un livre qui  fait rêver, petits et grands !

« 18/20 »

Afficher l'image d'origine

 

Afficher l'image d'origine

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
J'avais très envie de lire cet album, j'ai dévoré le début de l'histoire et puis comme Noukette, je me suis ennuyée. Dommage parce que c'est un bel ouvrage
Répondre
N
Elle me semble vraiment très belle cette histoire, pleine de tendresse. J’adore le dessin de la page couverture. Et si en plus ça fait rêver :D<br /> Merci pour la jolie découverte!
Répondre
V
oui, c'est doucettement onirique ! bonne journée!
L
Oh j'ai justement lu cette BD la semaine dernière (mais je n'ai pas encore publiée la chronique). J'ai beaucoup aimé ! C'est charmant pour un jeune public.
Répondre
V
oui, il faudra que je passe le roman (avant la BD) à mes enfants!
E
Elle pourrait me plaire cette BD.
Répondre
V
elle est charmante!
D
Bonsoir Violette,<br /> Elle a l air bien sympathique cette B.D<br /> Je ne connais pas le livre dont elle est issue <br /> Bisous
Répondre
V
je ne suis pas la seule, merci! Bonne journée!
S
Je ne suis pas fan du fantastique et des atmosphères oniriques. Je vais donc passer mon chemin.
Répondre
V
moi non plus en général mais là, ça m'a fait joliment rêver :) !
N
J'aime beaucoup ce que fait Edith mais je me suis ennuyée avec cet album...
Répondre
V
ah oui? moi pas du tout !