Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 16:38

Afficher l'image d'origine

 

              J’étais en mal de polars, c’est en BD que j’ai pu assouvir ce manque…

             Dans les années 60, à Watertown, petite ville américaine, Philip Whiting est un modeste et discret employé d’une compagnie d’assurances. Comme tous les matins, il se rend à la pâtisserie de M. Clarke pour acheter son habituel muffin. Mais un lundi matin, lorsqu’il prend des mains de la vendeuse son petit bag en lui disant « A demain, Maggie », celle-ci répond qu’elle ne serait plus là le lendemain. Et non seulement le lendemain, la vendeuse a disparu mais son patron est retrouvé mort, écrasé par une étagère. Philip semble être le seul stupéfait par la concordance de ces deux événements. Son étonnement va croissant quand il croise Maggie dans une boutique d’antiquités, deux ans plus tard, dans une petite ville de l’autre bout du Massachusetts. Elle nie le connaître : « Vous vous trompez : mon nom est Marie. »  Philip, persuadé qu’il a raison, mène l’enquête seul mais se confie rapidement à un journaliste qui s’était posé quelques questions lors de la disparition de Maggie. Celui-ci le rappelle en évoquant des révélations à lui faire… juste avant de mourir dans un accident de voiture ! C’en est trop pour Philip, il prend un congé et décide d’y voir de plus près. Un vieil album photos qu’il achète à Maggie-Marie va le mettre sur une piste très sérieuse…

            Une plongée dans les Etats-Unis des années 60, des secrets de famille, une nouvelle identité, des apparences trompeuses, une fin surprenante presque drôle et un fait divers entouré d’un halo mystérieux, il n’en faut pas plus pour alpaguer le lecteur. D’autant plus que j’ai vraiment apprécié ce trait épais si particulier venant d’un auteur qui, je l’ignorais, a réalisé la couverture des Harry Potter. Une belle découverte pour un polar tout en douceur.

 

« 17/20 »

 

Afficher l'image d'origine

Partager cet article
Repost0

commentaires

H
je n'ai pas été totalement conquise, je l'avoue...
Répondre
V
moi j'ai aimé l'idée de méprise mais tu vois, après vérification, je ne l'ai pas mis dans mes lectures préférées de l'année ;)
N
Son coup de crayon est très beau je trouve, d’une belle douceur. Je lis très peu de polars, mais le besoin d’y revenir est souvent là. Est-ce que tu connais l’auteur de polar québécois Patrick Senécal? Ou encore Martin Michaud? Je crois que tu les aimerais beaucoup. Il me semble captivant celui que tu nous présentes! Bises et bonne journée Violette
Répondre
V
Non je ne connais pas les auteurs que tu cites mais tu as su éveiller ma curiosité! Merci :)
G
Au contraire le graphisme ne me tente pas trop ...
Répondre
V
j'ai accroché !
E
Elle a l'air intéressante cette BD.
Répondre
V
un bon moment de détente!
A
Un polar en BD, pourquoi pas ? D'autant plus que ton billet le rend vraiment intrigant et donne envie d'en savoir plus !
Répondre
V
ça m'a beaucoup plu en effet!
M
En ce qui me concerne, je ne suis jamais en manque de polar. Mais le graphisme m'attire bien que particulier alors pourquoi pas.
Répondre
V
à découvrir! et je serais ravie de lire d'autres avis!

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées!
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages