Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 16:59

Afficher l'image d'origine

 

              Le roman commence sur les chapeaux de roue : Ann Hidden est une pianiste compositrice. Un jour de janvier, elle surprend Thomas, son compagnon en train d’embrasser une autre femme. Il ne lui en faut pas plus pour clore un pan entier de sa vie : elle quitte son homme, vend la maison qui lui appartenait, se débarrasse de tous ses effets personnels ainsi que ceux de Thomas, démissionne, change de ville, de coiffure, d’habitudes vestimentaires. Elle a pour complice un copain d’enfance, Georges, qui se dévoue pour elle et sera le seul à garder le secret de cette fuite. Fuite en avant qui la mène à Naples où elle tombe amoureuse d’une maison, la villa Amalia. Cette nouvelle vie s’accompagne de belles rencontres, Léo un médecin, Juliette, une femme sœur et amante et surtout, la petite Magdalena, fille de Léo, deux ans, coup de foudre pour Ann.

              C’est surprenant de savoir qu’un homme a écrit ce roman. Ecriture de l’urgence, style épuré ; je me suis sentie aimantée par ce texte magnifique. Etrangement, certains passages (les plus tragiques et d’autres qui mériteraient des pages et des pages) sont brefs et comme compressés pour laisser beaucoup plus de place aux relations humaines, à la contemplation de la nature (« voir Naples et mourir » prend tout son sens dans ce livre !) Le personnage féminin, complexe et passionnant m’a rappelé Catherine dans le film de Truffaut, Jules et Jim, dans sa marginalité et son désir entier de liberté, d’absolu.

              La musique, déjà omniprésente dans Tous les matins du monde, joue encore une fois un rôle essentiel. Elle permet de tisser des liens entre les êtres, de remplacer la parole, de se souvenir et de quitter. Ce n’est pas un joli livre, c’est un livre qui est beau, puissant, marquant. Un film, réalisé par Benoît Jacquot s’est inspiré de cette intrigue (sans en garder tous les personnages si j’ai bien compris.) Je n’éprouve aucune envie de le voir, bien trop emmaillotée dans les belles images distillées par ce roman.

 

             C’est Mior qui m’a tentée, elle a lu le livre deux fois d’affilée, il ne m’en fallait pas plus pour m’intriguer ! Merci !

 

« Abritée dans la roche, la villa dominait entièrement la mer. A partir de la terrasse la vue était infinie. Au premier plan, à fauche, Capri, la pointe de Sorrente. Puis c’était l’eau à perte de vue. Dès qu’elle regardait elle ne pouvait plus bouger. Ce n’était pas un paysage mais quelqu’un. Non pas un homme, ni un dieu bien sûr, mais un être. Un regard singulier. Quelqu’un. Un visage précis et indicible. »

 

Une chaleur à faire fondre les corps… comme je l’aime : « On avait l’impression de vivre quatre mille ans plus tôt. La chaleur extrême était une déesse. Tout se taisait devant elle. Tout s’écartait soudain. Les hommes avaient peur de se trouver sur son passage. On ne sortait plus que la nuit tombée. Il n’ya avait pas un souffle d’air. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

niki 03/11/2016 11:14

avec autant d'avis positifs en plus du tien, je note :)

Violette 03/11/2016 12:39

tu ne le regretteras certainement pas.

Dalva 02/11/2016 09:19

J'ai vu le film que j'ai beaucoup aimé. Ton billet me donne envie de lire aussi le livre. Je pense que c'est le genre de livre que je lirai jusqu'au bout.

Violette 02/11/2016 09:35

je ne peux te parler du film mais j'ai vraiment pris du plaisir avec ce livre... qui marque!

Nadine 31/10/2016 19:00

Un roman qui me semble porteur de notes poétiques.
Puissant, je te crois, il a l'air magnifique. Je dois le noter quelque part, c'est certain...

Violette 31/10/2016 20:54

oh oui !!!

zazy 30/10/2016 19:35

Oui, Quignard !!!

Violette 31/10/2016 15:28

oui!

Moka 30/10/2016 11:57

Je crois que le roman m'a plu autant que j'ai détesté le film !

Violette 31/10/2016 15:29

ah oui? j'ai donc la chance de regarder peu de films :)

Lili 30/10/2016 09:34

Mior m'a beaucoup tentée également, je l'ai noté depuis. Tu en remets une couche !

Violette 30/10/2016 09:45

je l'ai adoré ce livre!

Bonheur du Jour 30/10/2016 05:48

Pas lu ce livre. Mais cet extrait me touche et je le comprends bien : j'habite moi-même sur les bords de la Méditerranée, et parfois je la regarde aussi, fascinée. Je penserai à ce passage lors d'une prochaine promenade.
Bon dimanche.

Violette 30/10/2016 09:45

Merci à toi, ce sont tes mots qui me touchent!

Jerome 29/10/2016 11:36

Toujours pas lu Quignard mais la musique omniprésente, ce n'est pas trop mon truc.

Violette 30/10/2016 09:44

Oh non ne dis pas ça ! Ce livre est fabuleusement lumineux!

krol 29/10/2016 11:13

Je n'ai jamais lu cet auteur mais je le ferai un jour En revanche, j'ai vu le film que j'avais beaucoup aimé

Violette 30/10/2016 09:43

Je vois si peu de films que... non je ne l'ai pas vu.

maggie 27/10/2016 20:01

J'ai aimé les premiers romans de quignard. Je ne le suis pas.. Je 'navais d'ailleurs pas été sensible à tous els matins du monde.

Violette 28/10/2016 08:44

Je le connais peu et des trois livres que j'ai lus de lui, celui-là est de très loin mon préféré.

Alex-Mot-à-Mots 27/10/2016 17:05

Me voilà intriguée et tentée à mon tour.

Violette 28/10/2016 08:43

J'ai adoré !

Dominique 27/10/2016 11:18

ce n'est pas mon préféré mais globalement j'aime tout Quignard
il vient de sortir un nouveau livre sur la langue française

Violette 28/10/2016 08:40

Tiens, je ne savais pas, merci!

Hélène 27/10/2016 08:56

J'ai préféré "les solidarités mystérieuses" que je te conseille !

Violette 28/10/2016 08:41

Je l'ai lu et j'ai moins aimé ! Billet à venir...

Aifelle 27/10/2016 07:10

J'ai vu le film, qui m'a plu, mais sans plus ; je pense qu'il n'est pas à la hauteur du livre. J'essaierai de le lire, même si l'auteur m'intimide.

Violette 28/10/2016 08:42

Il n'a pas à t'intimider, il est tout à fait accessible !

Noukette 26/10/2016 18:07

Je n'ai jamais lu cet auteur mais il semble que je devrais !

Violette 28/10/2016 08:43

Je frôlais le coup de cœur pour celui-ci !

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages