Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2016 5 30 /09 /septembre /2016 07:20

Afficher l'image d'origine

 

          En ce qui concerne les livres, je peux me révéler très faible… j’ai craqué pour une box mensuelle (pour laquelle je ne ferai pas de pub). Pour les quelques rares qui ne connaîtraient pas, j’ai donné quelques préférences de lectures et, chaque moi, je reçois un livre surprise qui correspond à mes critères. Avec celui-là, c’est tombé juste et bien.

           Nous sommes à Paris, en 1924. C’est l’été, le narrateur, Jake, et ses amis américains comme lui, projettent de partir ensemble en Espagne. Entre Robert Cohn, l’éternel casse-pieds que tout le monde aimerait voir quitter le groupe de potes, Mike l’insolent, Bill le fantasque et la jolie Brett qui rend tous les hommes fous d’elle, le narrateur passe du bon temps à flâner, à boire et à manger dans les bistrots ou les meilleurs restaurants de la capitale. Cap vers Pampelune où cette petite troupe va d’abord aller pêcher puis assister aux fameuses fiestas espagnoles. Farniente, beuveries et corridas sont au programme. Brett après avoir eu une liaison avec tous les hommes du groupe, s’éprend de Romero, le beau torero de 15 ans de moins qu’elle. Cette aventure va tourner court et conduira la belle et le narrateur à Madrid.

               Cette lecture a été assez étrange parce que les personnages ne font finalement pas grand-chose à part se saouler ; leurs dialogues sont souvent creux, répétitifs,  on aurait même tendance à s’ennuyer … et puis, il reste une atmosphère qu’on sent bien digne d’un grand romancier. Cet entre-deux-guerres se force à la joie et au bonheur. Il s’agit de faire la fête pour oublier, les personnages semblent si désinvoltes qu’on comprend vite qu’ils cachent un mal-être plus profond. Rire pour ne pas pleurer. Un carpe diem parfois bien triste pour cette « génération perdue »…

             Ce roman paru en 1926 est le premier succès d’Hemingway et on y trouve déjà des ingrédients chers à l’auteur : Paris dont les descriptions des années 20 sont délicieuses, l’Espagne (qu’il me tarde de voir un jour Pampelune !) et les corridas (qui me fascinent depuis … ou tu porteras mon deuil). Une lecture surprenante -sans être passionnante- qui donne un juste aperçu des Années Folles.

Une nuit, à Paris, dans un taxi : « Nous étions assis loin de l’autre, et les cahots nous rapprochaient tandis que nous descendions la vieille rue. Brett avait enlevé son chapeau. Elle renversait la tête. Dans la lumière des boutiques ouvertes, je pouvais voir son visage, puis l’obscurité revint, mais, quand nous débouchâmes dans l’avenue des Gobelins, je pus voir de nouveau son visage. La rue était défoncée et des hommes travaillaient aux rails du tramway, à la lueur des lampes à acétylène. Le visage de Brett était blanc, et la ligne svelte de son cou brilla dans la lueur vive de l’acétylène. La rue redevint noire et je l’embrassai. »

Afficher l'image d'origine

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Margotte 21/10/2016 16:36

Jamais lu celui-ci ! Il faut dire que je connais mal son oeuvre dans l'ensemble...

Violette 24/10/2016 15:00

je pense que tu n'es pas la seule, à part Le vieil homme... qui a lu Hemingway?

Yna 08/10/2016 15:55

J'aime bien cet auteur, j'ai été très marqué par Paris est une fête et puis l'incontournable Le vieil homme et la mer a fait durer le plaisir. J'ai bien envie de continuer l'aventure avec ce livre-ci !

Violette 09/10/2016 09:53

ravie de t'avoir donné cette envie ! Le vieil homme et la mer est un livre culte pour moi !

PHILIPPE D 04/10/2016 21:41

Je ne connais pas ce titre. J'ai lu "Le vieil homme et la mer" il y a très très longtemps et je n'ai pas aimé !
Bonne fin de soirée.

Violette 05/10/2016 16:10

oh ben zut ! Bonne soirée!

jerome 03/10/2016 12:47

Pas lu celui-là mais j'ai de merveilleux souvenirs de lecture avec Hemingway.

Violette 04/10/2016 17:32

c'est un des meilleurs, d'après moi. Et, par bonheur, je n'ai pas tout lu de lui !

maggie 02/10/2016 19:08

Je ne sais pas si j'ai celui-là dans ma PAL mais j'en ai acheté 5 ou 6 de cet auteur. Cet été, j'étais en Espagne sur la cote catalane et en revenant en France, je me suis arrêtée une journée à Pampelune : j'adore ! Il faut y aller ! Il y a des bars Hemingway, une statue Hemingway, un chemin Hemingway ! De quoi s'occuper !

Violette 04/10/2016 17:32

whaouh, ah oui, il faut aller à Pampelune alors ! Je suis de toute façon amoureuse de l'Espagne!

Nadine 30/09/2016 23:50

Ah moi je l'adore! Une lecture "surprenante" c'est suffisant pour me convaincre. Il y a si longtemps que je ne suis pas allée vers cet auteur. Le vieil homme et la mer, Paris est une fête, L'Adieu aux armes, c'est un régal pour moi chaque fois. Merci pour ce billet!

Violette 02/10/2016 15:14

Paris est présent aussi ici!

Valérie 30/09/2016 19:32

Je suis un peu rétive à Hemingway.

Violette 30/09/2016 22:15

tiens, tu n'es pas la seule! j'avoue que ça m'étonne.

Saxaoul 30/09/2016 11:35

Dois-je en conclure que tu es déçue par la box ?

Violette 30/09/2016 14:50

je continue, preuve que "déçue" n'est peut-être pas le mot...

Alex-Mot-à-Mots 30/09/2016 11:07

Un auteur que j'hésite à lire, je redoute un style trop passé.

Violette 30/09/2016 14:51

passé? pas du tout pour ce roman en tous cas!

L'Irrégulière 30/09/2016 09:58

J'ai un truc chez moi qui résiste à Hemingway...

Violette 30/09/2016 14:51

moi j'aime beaucoup. Le Vieil homme... est pour moi un excellent souvenir.

keisha 30/09/2016 08:32

Pas trop convaincue par l'auteur...

Violette 30/09/2016 14:51

c'est vrai?

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages