Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 21:50

Afficher l'image d'origine

        Par où commencer avec ce roman dense, mêlant les genres, tenant le lecteur en haleine au long de ses 700 pages ?!

        Le journaliste d’investigation Scott McGrath a déjà enquêté par le passé sur le mystérieux Cordova, réalisateur de films d’horreur, personnage aussi hypnotique que dangereux, terriblement secret, extrêmement fantasque et atypique. Lorsque McGrath apprend que la fille de Cordova, la magnifique Ashley, s’est suicidée du haut d’un entrepôt désaffecté, à New York, il décide de reprendre l’enquête qu’on lui avait soustraite quelques années auparavant. Rapidement, deux acolytes vont se joindre à lui : Hopper, un dealer sympatoche qui a l’art de disparaître pour réapparaitre tout aussi inopinément et la mignonne Nora, une quasi SDF qui rêve de devenir actrice. A eux trois, ils vont peu à peu tenter de cerner la personnalité d’Ashley, pianiste virtuose et belle révoltée mais aussi de percer les secrets du Peak, l’immense demeure des Cordova, devenue lieu de tournages de la plupart des films. Entre site internet réservé aux fans cordovistes et rencontres des acteurs qui ont joué pour Cordova, les trois détectives seront contraints de se poser les bonnes questions et iront jusqu’à mettre leur vie en péril…

          Roman déroutant et captivant, cette quête initiatique est un croisement entre l’univers d’Harry Potter en plus noir, celui du Projet Blair Witch et de La Quatrième Dimension. J’ai surtout trouvé qu'il proposait une belle définition du fantastique selon Todorov, cette hésitation permanente entre le réel et le surnaturel. Bref, le lecteur est manipulé, il court, il ne sait plus où il est ni qui il est, il halète, il ne dort plus tellement il a envie de connaître la suite. Les imperfections sont rares dans ce brillant pavé, la flopée de mots en italiques m’a un peu agacée, tendant à prendre le lecteur pour une grosse nouille qui ne comprend pas quels sont les mots les plus importants. J’ai adoré baigner dans cette atmosphère newyorkaise glauque et énigmatique. Marisha Pessl a forcé le trait en accompagnant sa prose de coupures de journaux, de photos, de pages internet, de rapports de police et de notes griffonnées à la main. Pour finir, je trouve la couverture assez représentative du contenu du livre : hypnotique et ensorcelant.  Le roman ne demande qu’à être adapté au cinéma, attendons.

 

« L’argent fait ça aux gens. Il les emmène au pressing pour les amidonner et les repasser, cruellement, de sorte que tout ce qui dépasse, toute la poussière, la faim et les rires innocents, est nettoyé. Rares sont ceux qui survivent aux grandes fortunes. »

« Il n’y avait nulle part où aller – rien qu’un autre panneau en bois, à soixante centimètres. Une autre boîte, apparemment. Je passai ma tête à travers l’ouverture. Il y avait un peu plus de lumière et d’espace, mais le précédent cercueil en occupait la majeure partie, puisqu’il trônait en son centre. Là non plus je ne pouvais pas m’asseoir ; le plafond n’était plus haut que de quelques centimètres. Je me hissai sur le ventre le long de la bordure extérieure et, une fois sorti du trou, je sus que j’avais raison : je me retrouvais dans une autre boîte hexagonale. »

Lu dans le cadre du Challenge Pavé de l'été 2016 chez Brize !

pavé2016moyen

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Emma 16/10/2016 18:07

Il vient de rejoindre ma PAL ! J'adore la couverture.

Violette 16/10/2016 18:47

c'est un sacré bouquin ! envoûtant et mystérieux!

maggie 29/09/2016 20:20

J'avais adoré son premier roman, je compte bien lire celui-là !

Violette 30/09/2016 22:16

et moi c'est son 1er qui m'intéresse maintenant :) !

Margotte 28/09/2016 07:41

Waouh ! un pavé qui fait envie... même si j'avoue que 700 pages, j'hésite vraiment en période scolaire...

Violette 28/09/2016 10:28

lu pendant la période de la rentrée, j'ai ramé pour lire un peu tous les jours, je peux te le dire!

A_girl_from_earth 26/09/2016 22:11

Les références auxquelles tu fais allusion pour comparer ce livre le rendent très intrigant et alléchant !! Bon, s'ils annoncent une adaptation, je m'y colle vite !

Violette 29/09/2016 15:33

d'accord!! je me disais bien, toi ne pas lire, non non ! :) bonne aprem!

A_girl_from_earth 28/09/2016 22:10

Ah nonon, justement, j'évite de voir un film si je n'ai pas lu le roman dont il est adapté, du coup ce que je voulais dire c'est que l'annonce d'une adaptation me motive généralement à vite faire passer un livre en PAL prio.;-)

Violette 27/09/2016 18:15

aucune idée pour l'adaptation... dis, tu ne deviendrais pas paresseuse, toi, à préférer voir le film plutôt que de lire le livre? :)

Nadine 26/09/2016 17:36

Il m’a l’air d’un roman addictif celui-là, bonjour les nuits blanches :-)
Comme toi j’en ai entendu des avis enthousiastes et j’aime beaucoup ta manière de nous le présenter en parlant des croisements entre Potter, Blair et La Quatrième Dimension.
Si je le croise en librairie je garderai ton avis en tête! Bonne journée Violette

Violette 26/09/2016 18:59

il faut avoir du temps tout de même ! Car le mieux serait de le lire en quelques jours... !

Jerome 26/09/2016 14:10

700 pages à la frontière du fantastique, malgré ton enthousiasme, ce sera sans moi :)

Violette 26/09/2016 18:59

et pourtant, je suis sûre que tu aimerais!

Noukette 26/09/2016 11:52

Je note précieusement pour l'été prochain du coup ! ;-)

Violette 26/09/2016 19:00

pour l'apprécier pleinement, il faudrait le lire en quelques jours seulement :)

keisha 26/09/2016 11:40

Peut être trop de fantastique? Malaise pour ma part, j'ai zappé page 100 (et puis les italiques, ça va 5 minutes, je me focalisais dessus)

Violette 26/09/2016 19:01

je suis d'accord avec toi pour les italiques, on nous prend un peu pour des c... mais je me suis vraiment laissé porter par cette ambiance hors du commun! oh oui j'ai aimé!

niki 26/09/2016 11:37

WOW 700 pages, je passe - les pavés et moi, on est brouillés ;)

Violette 26/09/2016 19:02

moi j'adore les pavés, on est vraiment dans une ambiance, copain-copain avec les personnages et tout et tout... :)

Alex-Mot-à-Mots 26/09/2016 11:04

Qu'est-ce que j'avais aimé cette lecture.

Violette 26/09/2016 19:04

toi aussi? j'ai loupé ton billet mais je viens de le retrouver! tu as donc le même bémol que moi : ces italiques! Pourquoi diable, l'éditeur n'a-t-il pas touché un mot à l'auteur???

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages