Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2016 2 19 /07 /juillet /2016 21:22

 

Afficher l'image d'origine

            Cela faisait un petit moment que j’avais envie de découvrir cet auteur. N’oublions pas qu’elle a écrit son premier roman à 17 ans et celui-ci à 22…

             Thomas Hogan est né dans une famille ordinaire, obéissant en tous cas à un schéma assez classique : une mère, Mary, aimante et tendre, un père, William, souvent absent et distant, des parents qui s’éloignent l’un de l’autre. Lorsque Thomas est petit, son père est en rogne car son fils est chétif et muet. C’est l’apparition d’un serpent qui donne la parole à Thomas. Silencieux et solitaire, la vie de Thomas va se briser par la mort accidentelle de son père. Et pourtant, Thomas essaye de se couler dans le moule, d’avoir un semblant de vie sociale, d’avoir des amis. Il faut dire que les choses vont de mieux en mieux, des années plus tard, sa mère retrouve l’amour avec le docteur du village, Thomas le permet, dans une ambiance pacifique, presque heureuse. Et puis, un drame va faire basculer cet équilibre déjà fragile…

            Ce court roman, je n’en ai fait qu’une bouchée ! En situant l’histoire dans un temps indéterminé (les années 60 ?), dans un cadre imprécis (les Etats-Unis sans doute…), Cécile Coulon frappe juste et la rend quasi mythique. Sa force réside dans sa simplicité. Ce roman se lit avec une fluidité déconcertante et donne l’impression que l’écrivain l’a écrit d’une seule traite, d’un seul souffle. Elle nous raconte une histoire, voilà. Une histoire qui connaît ses grands malheurs et ses petits bonheurs, une histoire toute en nuances autour d’un enfant maudit,  sans clichés ni préjugés. J’ai adoré ce petit livre, adoré la concision et l’efficacité de la narration. Et j’ai bien envie d’en lire plus de Cécile Coulon…

 

Après la mort de William, le père : « Ils parlaient peu. Thomas ne demandait rien, il restait près d’elle, semblable à un lièvre qui protège son terrier. Parfois, au moment des premières pluies, Mary faisait un détour par la vallée pour admirer les prés mouillés ; de gros nuages gris, qui ressemblaient à ces gigantesques colonnes de fer abandonnées dans les champs, moussaient au-dessus des herbes ; des rongeurs fendaient l’air et couraient se cacher dans l’ombre des bois. »

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
J'ignorais qu'elle était si jeune ! Cela fait plusieurs années que je tourne autour de ses livres, je vais bien finir par craquer.
Répondre
V
quand on la lit, on trouve ça incroyable, quelle maturité !
C
Tu m'as donné envie de découvrir ce roman :)
Répondre
V
l'alliance du jeune âge de la romancière et de son style qui fait mouche m'a épatée!
A
Que j'ai aimé ce roman, comme tous ceux de l'auteur.
Répondre
V
J'ai hâte de lire d'autres de ses romans!
N
Cette jeune auteure a un vrai talent d'écriture, celui-ci m'attend !
Répondre
V
Je jalouse un tel talent :) mais c'est pour notre plus grand bonheur de lecture!
A
Moi aussi j'ai envie de le lire depuis longtemps. Et ce que tu en dis en renouvelle l'intérêt.
Répondre
V
j'ai été très agréablement surprise et il me tarde d'en lire plus de l'auteur.
Y
Je ne connais pas l'auteure et je note ! Merci ^^
Répondre
V
je t'en prie, elle est jeune et déjà très talentueuse!
J
C'est le seul d'elle que j'ai lu et j'en garde un excellent souvenir !
Répondre
V
il nous faudra continuer la découverte alors!
E
Elle me tente aussi mais je pense que je vais commencer par "Le coeur du pélican".
Répondre
V
son plus connu, je crois. Je le lirai aussi.
S
Je n'ai jamais lu cet auteur non plus.
Répondre
V
pourtant, sur la blogosphère, j'avais l'impression que tout le monde l'avait lue:) !
E
Voilà un petit moment aussi que je veux découvrir l'auteur, il va falloir que je m'y mette !
Répondre
V
cet été peut-être? Lecture de plage pas idiote!
L
Je l'avais trouvé assez perturbant, ce roman !
Répondre
V
j'ai beaucoup aimé son style, percutant et efficace.
K
Jamais lu l'auteur et ce n'est pas faute de la voir sur les blogs!
Répondre
V
je l'ai tant vue qu'il fallait bien que je la lise :) !