Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juin 2016 1 13 /06 /juin /2016 12:02

 

 

             Keisha a tellement insisté avec Rosa Montero qu’elle a réussi à m’intriguer. Je peux vous dire que j’ai bien fait de suivre son conseil !

 

                Zarza est une jeune femme de trente-six qui trimballe avec elle un passé lourd un âne mort. Vivant seule, travaillant dans une maison d’édition spécialisée dans l’Histoire, elle reçoit un coup de fil, un matin, et une voix qu’elle reconnaît lui murmure : « Je t’ai retrouvée ». Sans qu’on sache de qui il s’agit, elle fuit cette menace, quitte son appartement en quatrième vitesse et part en cavale. Elle va se procurer un pistolet, elle va retrouver d’anciennes connaissances embourbées, comme elle, dans la mélasse de « la Blanche » (vous comprendrez aisément de quoi il s’agit) mais surtout se souvenir de ce passé terrifiant qui remonte à la surface comme un cadavre qui a croupi trop longtemps dans une eau fétide…

               Il est difficile de résumer ce roman sans trop en dire. Sombre et prenant, il se distingue surtout par sa construction originale qui manipule le lecteur. Rosa Montero nous dévoile très progressivement des pans de la vie de Zarza et, plus elle en dit, plus on comprend que la femme a connu l’enfer et que tout son être en est saccagé… saccagé pour toujours ? Telle est la grande question du roman. Oscillant entre fantastique, science-fiction et réalisme cru, ce texte étrange est un thriller original truffé de références aussi éclectiques que surprenantes : Chrétien de Troyes, Truman Capote, la sorcellerie… Zarza m’a même fait penser à la Nikita de Luc Besson, c’est pour vous dire… Pas complètement convaincue par ce roman, j’ai pourtant très envie de poursuivre mon chemin dans l’univers de cet auteur. Keisha ne manquera pas de m’indiquer quels livres découvrir en priorité ;) !

 

Le magnifique postulat hyper optimiste du début du roman : « L’enfance est l’endroit où tu passes le reste de ta vie, pensa Zarza ; les enfants battus battront leurs enfants, les fils d’ivrognes deviendront alcooliques, les descendants des suicidés se tueront, ceux qui ont des parents fous le seront à leur tour. »

Et on arrive à ce revirement : « Elle vit la capacité des individus à se surpasser, la solidarité animale, la splendeur de la chair. Où les êtres humains trouvent-ils la force de résister à la souffrance absurde, au mal sans raison ? De leur obstination à devenir plus grands qu’ils ne le sont. Cet espoir, cette puissance, malgré le néant qui nous étreint. La vie et une étincelle dans les ténèbres. »

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
J'ai aimé des larmes sous la pluie et du même auteur, j'avais acheté L'idée ridicule de te plus te revoir. Tu me tentes avec celui-là alors que la 4eme de couverture ne m'avait pas attirée...
Répondre
V
je crois que je vais acheter L'idée ridicule de ne plus te revoir, on me le vante tant !
C
Tu donnes envie de le lire et pourtant tu dis que tu n'es pas entièrement convaincue par son univers. Je n'ai lu qu'un livre de Montero mais je l'ai aimée et je sais que je la lirai encore. J'aime beaucoup les deux citations dont la deuxième redonne un peu espoir en la vie.
Répondre
V
avec un peu de recul, ça reste un très bon souvenir, c'est surtout l'originalité du style de l'auteur qui m'a emballée!
Y
C'est toujours bien de suivre les conseils des copinautes ;)
Répondre
V
mais oui ! :)
K
J'ai tellement aimé L'idée ridicule de ne plus te revoir que je lirai sûrement des romans de Rosa Montero. Tu n'as pas été convaincue par celui-ci mais tu m'as intriguée.
Répondre
V
tant mieux :) Celui que tu cites semble recueillir l'assentiment général !
L
Merci pour la découverte :)
Répondre
V
je t'en prie
C
Je n'ai pas encore lu de roman de Rosa Montero, les sujets ne m'attirent pas trop.
Par contre j'ai adoré les livres inclassables que sont "L'idée ridicule de ne plus jamais te revoir" et "La folle du logis" :-)
Répondre
V
on ne me parle que de ce livre, c'est fou ! :)
C
J'ai renoué avec cette auteure avec" L'idée ridicule de ne plus te revoir "et je ne le regrette pas ! :)
Répondre
V
je crois qu'il faut tout lire d'elle :)
P
Une auteure que je rencontre sur les blogs mais que je ne connais pas..;
Répondre
V
ce fut une 1ère pour moi !
S
Je ne connais pas l'auteure. Tu m'intrigues...
Répondre
V
tant mieux! :)
A
Dommage que tu ne sois pas totalement convaincue, il me tentait.
Répondre
A
J'avais adoré Rosa Montero avec La folle du logis et compte bien ne pas m'arrêter dans la découverte de son univers malgré une petite déception avec Des larmes sous la pluie. Celui que tu as lu me plaît bien, ce sera probablement mon prochain !
Répondre
V
ce qui m'a plu, c'est qu'elle nous emmène complètement ailleurs, c'est à la fois déboussolant et délicieux!
J
Comme Emma, une auteure qu'il va me falloir absolument découvrir !
Répondre
V
elle vaut le détour!
E
Il va vraiment falloir que je découvre l'auteure... Un jour ;)
Répondre
V
c'est difficile de lire tout ce qu'on aimerait!
K
Ouiiiiiiiiiiin! Je crois que c'est le seul (traduit) que je n'ai pas lu!
Répondre
V
:)) Je suis fière de moi!!! Dis, quel roman me conseillerais-tu en priorité?
A
J'ai lu deux romans d'elle et je compte bien poursuivre, peut-être avec celui-là.
Répondre
V
elle a quelque chose d'à part, n'est-ce pas?

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées!
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages