Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2016 4 05 /05 /mai /2016 20:31

 

 

             Malo, 23  ans, et sa sœur Camille de 21 ans, participent, le temps d’un mois de septembre, aux vendanges champenoises. Malo a un curieux pressentiment : le patron et maître des lieux, Octave, épie étrangement sa sœur. Une aura de mystère plane au-dessus de la vaste maison de pierres. Et pour cause : Camille ressemble trait pour trait à Laure, la fiancée d’Andreas, le copain d’Octave. Tous les trois ont été victimes d’un accident de voiture, dix ans auparavant. Laure est morte décapitée et les deux autres ne sont plus que des épaves. Andreas se terre au 1er étage de la maison sans jamais en sortir, Octave boîte et une cicatrice le défigure.

            L’ambiance singulière s’amplifie quand Malo disparaît. Un jeune garçon instable et impulsif qui flirte avec les jeunes filles et qui ne se présente pas un matin de vendange, ça n’inquiète personne. Sauf Camille. Elle sent bien qu’il est arrivé quelque malheur à son frère. Impuissante, elle va continuer son labeur, les jours vont défiler, Octave, ce Quasimodo parfois attirant, va se rapprocher d’elle de plus en plus.

           Une tension omniprésente plane sur ce roman et la chaleur moite, la cueillette du raisin, les jeunes qui rient et s’amusent sont autant d’éléments qui accroissent, par un contraste saisissant, le noir de ce tableau. L’intrigue est drôlement bien fichue et la fin surprend le lecteur comme elle surprend Camille. Un très bon thriller psychologique, angoissant et morbide !

 

« Octave secoue la tête, essaie de faire tomber les pensées mauvaises. Elles se décrochent par paquets, au début comme des grappes serrées de petites personnes au-dessus d’un précipice, qui se cramponneraient aux branches tandis qu’il les agite pour les faire lâcher prise. Et puis comme des insectes lui remontant le long des tempes. Quand elles deviennent une simple poignée de poussière dont il se débarrasse d’un geste de la main, il exhale un profond soupir. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

zazy 02/06/2016 15:02

Lu et vraiment aimé le dernier. Il ne me reste qu'à remonter le temps avec cet auteur

Violette 02/06/2016 15:17

il me tarde d'en lire d'autres de l'auteur aussi !

Manika 10/05/2016 19:51

J'ai découvert l'auteure avec ce titre mais mon préféré reste "noeuds d'acier" bien plus glauque !

Violette 12/05/2016 14:17

je le lirai, je ne sais pas quand, mais je le lirai!

Alex-Mot-à-Mots 10/05/2016 12:14

Une lecture marquante.

Violette 10/05/2016 18:48

n'est-ce pas? un univers bien particulier...

Margotte 09/05/2016 14:57

Oh là là, la fin ! quelle scène ! j'en frissonne encore... "Six petites fourmis" qui vient de sortir en poche est génial, si tu veux préparer tes lectures d'été ;-)

Violette 10/05/2016 10:20

ok, merci !! ;)

Ariane 08/05/2016 15:48

J'ai beaucoup aimé ma première lecture de Sandrine Collette. J'espère que ce titre sera à la hauteur. En tout cas il est déjà dans ma liste.

Violette 08/05/2016 20:10

j'ai hâte de lire d'autres de ses titres moi aussi !

Dominique 08/05/2016 10:36

je n'avais pas accroché à une première lecture, je crois que justement c'est le côté psychologique qui m'a mis mal à l'aise

Violette 08/05/2016 13:07

ah oui? tu retenteras l'expérience avec cet auteur?

Saxaoul 07/05/2016 21:55

Je l'ai lu en version audio l'année dernière et l'angoisse était vraiment palpable du début à la fin.

Violette 08/05/2016 09:02

oui, une jolie réussite! Je ne savais pas qu'il existât en livre audio!

PHILIPPE D 06/05/2016 21:50

Ah ! il faut encore que je découvre cette auteure ! Je me le suis dit fois !
Bon weekend;

Violette 07/05/2016 17:31

Ah, elle a de l'avenir, c'est sûr!

Emma 06/05/2016 11:43

Je n'ai lu que le premier, je vais continuer c'est sûr !

Violette 07/05/2016 17:31

Une originalité, un p'tit truc qu'on ne trouve pas ailleurs, n'est-ce pas?!

Sandrine 05/05/2016 21:00

Il me reste le dernier à lire et j'ai apprécié tous les autres, avec une préférence pour le tout premier, le plus atroce, je pense. Quel talent morbide cette Sandrine Collette !

Violette 07/05/2016 17:33

Tant mieux si tout est bon! Un nature writing à la française, c'est très bien !

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages