Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 21:29

 

 

            Esther est une petite fille de neuf ans qui fête ses dix ans dans l’album. Elle est en CM1 dans une école privée parce que son père -qu’elle adore-qui l’adore- veut la protéger. Elle a une meilleure amie, Eugénie, et pas mal d’autres copains et copines avec qui elle se raconte des histoires, joue au papa et à la maman, écoute Tal et Kendji Girac. Elle a entendu dire qu’on a fait du mal à Charlie Hebdo mais elle n’a pas vraiment compris de quoi il s’agissait. Elle trouve que dans la vie, la couleur de la peau n’est pas très importante, ce qui compte c’est d’être belle et souple, un peu comme Tal ou Beyonce. Elle adore regarder Raiponce et a des cheveux très longs, elle aussi. Elle n’aime pas beaucoup son grand frère Antoine qu’elle trouve con comme tous les garçons (mais son papa fait exception). Lui, il est au collège qui n’est pas privé comme son école parce que les parents n’ont pas tellement d’argent. Pour preuve, elle n’a même pas de portable, pourtant elle rêverait d’avoir un I-phone, peut-être quand même pas l’I-phone 6 mais le 4, ce serait déjà génial. Elle est très gourmande et raffole, surtout, des pizzas quatre fromages, des « Têtes brûlées » et des « oreos ».

           Esther est une petite fille bien dans sa peau. Si Riad Sattouf a parlé d’elle, régulièrement, dans L’Obs, d’octobre 2014 à octobre 2015, c’est parce qu’elle est heureuse justement, beaucoup plus que les ados de La Vie secrète des jeunes, c’est aussi parce que sa vie n’a rien à voir avec la sienne qu’il décrit dans L’arabe du futur. Esther existe réellement et l'auteur n'a fait que reprendre son babillage. J’ai lu ce long album d’une traite, à la fois amusée par cette petite bonne femme en devenir qui a déjà sacrément du caractère mais aussi fascinée par l’univers de cette jeunesse que je côtoie tous les jours par l’intermédiaire de mes enfants et de mes élèves et qui, pourtant, ne me parle pas du tout (normal me direz-vous…). Les rêves les plus fous d’Esther sont de posséder un super portable, de « faire au moins un album de musique et au moins un concert dans un stade »…

          Je trouve la couverture drôlement réussie et parfaitement à l’image de ce récit foisonnant et coloré : Esther est une équilibriste dans un monde souvent compliqué et dangereux, elle s’en sort haut la main et avec le sourire !

 

Certains moments sont attendrissants, un petit échantillon :

  • Quand Eugénie invite Esther dans sa maison de campagne (la famille d’Eugénie est trèèèès riche), les fillettes fouillent dans les sous-vêtements de la mère d’Eugénie (dont la poitrine ne doit pas tout à fait être naturelle) et tombe sur un soutien-gorge géant : « On pouvait presque s’asseoir chacune dans chaque sac à sein. »
  • Esther ne comprend rien à l’Histoire ; à l’école, et là, on lui parle de Jeanne d’Arc : « C’est une femme avec une coiffure horrible, elle entende des voix qui lui disent de tuer des Anglais et elle le fait. Après elle commande une armée avec des hommes et ils lui obéissent et tout ! Des garçons qui obéissent à une fille ! Le truc TOTALEMENT impossible. »
  • « …l'odeur que j'adore, c'est l'odeur qui sort de la boîte des Iphone tout neufs (j’aurai le droit d’en avoir un au collège seulement) »
  • Scoop total : Esther, en colo, a trahi Eugénie qui n’est plus sa meilleure amie. Elle la retrouve à la rentrée : « Eugénie s’est mise devant. Elle a retiré sa veste et elle s’est tournée vers moi. Dans ses yeux y avait de la haine pure. J’étais trop choquée. Elle était en mode « ennemie ». Ah, et aussi, autre truc mais trop choquant : elle a des seins maintenant. »

18/20

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Violette - dans Lectures - BD
commenter cet article

commentaires

sylire 28/05/2016 20:35

Il me fait de l’œil cet album, d'autant que j'ai aimé "L'arabe du futur".

Violette 30/05/2016 22:05

c'est de qualité similaire, d'après moi.

yuko 24/05/2016 10:35

Je serai curieuse de découvrir cet album ;)

Violette 24/05/2016 15:01

très sympa!

Jerome 23/05/2016 13:07

Je l'adore cette Esther, vivement la suite de ses aventures !

Violette 23/05/2016 14:04

c'est déjà une star, cette petite !

faelys 22/05/2016 19:04

j'ai apprécié de façon irrégulière d'autres albums de cet auteur, mais en lisant ton billet, et surtout grâce aux extraits que tu cites, je me sens bien tentée par celui-là!!

Violette 22/05/2016 20:58

une vision de la jeunesse actuelle... certains détails peuvent choquer.

Saxaoul 21/05/2016 18:19

C'est un livre que j'emprunterai certainement si je tombe dessus à la médiathèque

Violette 22/05/2016 13:00

li vaut peut-être même le coup d'être acheté...

L'Irrégulière 21/05/2016 09:59

ça a l'air très sympathique !

Violette 21/05/2016 13:44

très agréable à lire...

keisha 21/05/2016 09:02

Oh je l'ai lu j'ai beaucoup aimé (mais eu la flemme du billet) Vraiment du bonheur!

Violette 21/05/2016 13:44

et encore un livre lu mais non chroniqué!!?!? Mais où trouves-tu le temps (de lire)?

A_girl_from_earth 21/05/2016 01:01

Rhaaaa je le veux, je le veux ! Une collègue devait me le prêter, je vais me rappeler à son bon souvenir ! :-)

Violette 21/05/2016 13:45

oui, va insister auprès d'elle.

luocine 20/05/2016 22:02

j'ai déjà feuilleté cette BD et je sais qu'un jour je me l'offrirai j'aime beaucoup cet auteur

Margotte 20/05/2016 21:32

Je genre de BD qui donne envie de se remettre à la lecture des bulles ;-)

Violette 21/05/2016 15:24

oh oui, là, il n'y aucun risque de déception!

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages