Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2016 7 08 /05 /mai /2016 16:15

 

 

 

           Après avoir dévoré avec ravissement et délectation La Jeune fille à la Perle, il me tardait de lire un autre roman de cet auteur américain. La découverte fut ici auditive.

           1850. Honor est une Amie, entendez par là, une Quaker, une membre de l’Eglise protestante fondée au XVIIème siècle, en Angleterre. Honor accompagne sa sœur Grace aux Etats-Unis. C’est par la voie maritime (bien sûr, au début du XIXème siècle…) que les deux jeunes femmes rejoignent leur destination. Pour Grace, un mari l’attend, pour Honor, c’est un peu plus compliqué, c’est un ancien fiancé qui l’a quittée qu’elle fuit. La traversée de l’Atlantique dure un mois durant lequel Honor est constamment malade ce qui l’amène à penser que jamais plus elle ne reverra sa chère Angleterre. Les désillusions s’accroissent puisqu’une fois sur le sol américain, Grace décède en quelques semaines de la fièvre jaune. Voilà Honor, seule, livrée à elle-même, se dirigeant péniblement vers le promis de sa sœur, Adam.

          Sur son chemin, Bell, une modiste au caractère bien affirmé, l’héberge et l’embauche quelque temps. Il faut dire qu’Honor coud avec une rapidité et un talent extraordinaires et elle sait parfaitement créer de très beaux quilts (des couvertures patchworks très prisées à l’époque). Dans la maison d’Adam, le fiancé de sa sœur, dans l’Ohio, elle sent bien qu’elle n’est pas la bienvenue et qu’elle n’a plus aucune légitimité à y séjourner. C’est pour cela que, quand un voisin fermier, Jack Haymaker, la demande en mariage, elle accepte tout de suite. Sa nouvelle vie dans sa belle-famille ne lui convient pas, Honor ne se sent pas à sa place et surtout, il y a l’esclavagisme et ce gouffre entre les principes des Haymaker (ne pas aider un esclave en fuite) et les siens qui voudraient qu’elle nourrisse, cache, héberge toute personne en difficulté.

       Comme pour La Jeune fille à la Perle, on sent que l’auteur se prend de passion pour l’Histoire et maîtrise parfaitement son sujet. Ici, elle nous emmène dans les contrées vastes et rudes de l’Ohio à une époque où les Noirs fuient l’esclavage, où le métier de « chasseur d’esclaves » existe, à une époque aussi où une femme qui n’est pas battue peut s’estimer heureuse. Et Honor va s’affirmer, à sa manière, elle va se murer dans le silence avant de fuir, comme le titre l’indique, pour manifester ses opinions. Elle va aussi à se mettre à aimer ce pays, son maïs et ses lucioles ! Le féminisme, la solitude, le combat d’Honor sont touchants et le contexte en fait un livre bien intéressant. Encore une fois, Tracy Chevalier brosse des portraits d’une remarquable subtilité, des femmes qui semblent partagées entre révolte et soumission. Deux lecteurs ici, Benjamin Jungers qui fait le narrateur et Sarah Stern lit les lettres qu’Honor envoie à famille et amis restés en Angleterre.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Y
Une auteure que j'aimerais bien découvrir.
Répondre
V
sa biblio recèle des pépites à ne pas manquer.
S
Je vais me plonger dans son dernier bientôt, normalement
Répondre
V
j'en ai bien envie aussi!
Z
Tracy Chevalier fait partie de ces auteurs dont j'achète systématiquement le nouveau roman, sans même en connaitre le sujet. J'ai donc ramené hier de la librairie "A l'orée du verger". Je n'aime pas tous ses livres de la même manière. Mon préféré ? "L'innocence", sans aucun doute. Et puis j'adore les couvertures bleues de Quai Voltaire... <br /> Bon ouikende, bises !
Répondre
V
son dernier me tente bien. Je note L'innocence, merci pour le conseil! Ravie de te voir ici, merci pour ta visite et bon dimanche!!!
L
J'éprouve toujours un plaisir douillet à lire Tracy Chevalier :)
Répondre
V
avec ce 2è titre à mon tableau de chasse, je te comprends.
E
Je ne l'ai encore jamais lue, par contre je ne suis pas fan de cette époque...
Répondre
V
On se prend facilement au jeu et on entre dans son univers rapidement.
M
J'avais été déçue par ce roman. Je trouvais tout ennuyeux, le sujet sur l'esclavage mal exploité ( j'aurai aimé en savoir plus) et les personnages caricaturaux avec un très méchant qui n'arrive pas à changer... Pourtant j'avais aimé ses précédents romans.
Répondre
V
déçue, le mot serait trop fort pour moi mais j'ai moins aimé aussi que La Jeune fille à la perle.
L
J'aime beaucoup les romans de cette romancière :)
Répondre
V
il me tarde d'en découvrir d'autres.
V
Je commence ce soir son tout dernier roman.
Répondre
V
A l'orée du verger, c'est ça? Il sort aujourd'hui ! :)
D
Coucou Violette, <br /> j'ai adoré son roman précédent Prodigieuses créatures et j'ai celui ci dans ma bibliothèque ! Youpi !<br /> J'ai vu le film la jeune fille à la perle et aussi lu le livre il y a déjà 12 ans ...<br /> Bises
Répondre
V
Tout le monde me recommande Prodigieuses créatures ! Il me le faut :) Bonne journée ;)
P
J'ai lu 2-3 romans de cette auteure mais je ne connais pas ce titre-ci...
Répondre
A
Une lecture qui m'avait déçue. Je ne m'étais pas attachée aux personnages.
Répondre
V
je peux comprendre, surtout après La Jeune fille à la perle qui est un cran au-dessus!
M
Je l'avais apprécié et aussi de découvrir l'univers particulier des Quakers. J'aime que l'auteur nous immerge dans un contexte historique différent dans chacun de ses livres. Mon préféré reste "Prodigieuses créatures".
Répondre
V
je suis d'accord avec toi... ou comment découvrir un pan de l'Histoire en s'amusant :) On m'avait déjà conseillé Prodigieuses créatures, tu confirmes, chouette !
H
J'avais adoré cette lecture !!
Répondre
V
pour ma part, cette écoute a été désavantagé par le fait que j'avais vraiment adoré la lecture de La Jeune fille à la perle.
A
Je l'ai noté dès sa sortie, mais n'ai pas encore trouvé le temps de le lire.
Répondre
V
il faudrait un temps hors norme pour tout lire...!!!
T
N'ayant plus rien lu de Tracy Chevalier depuis son fameux hommage à Vermeer, je me laisserais bien tenter par ce roman-ci.
Répondre
V
autre contrée, autre époque, mais l'auteur maîtrise son sujet !
K
J'ai beaucoup aimé La jeune fille à la perle, alors pourquoi pas continuer de découvrir l'auteur avec ce titre...
Répondre
V
n'est-ce pas? J'ai d'autres titres en vue!
E
J'ai adoré ce roman, j'aime beaucoup voyager avec Tracy Chevalier.
Répondre
V
"adoré" quand même pas parce que j'ai tellement raffolé de La Jeune fille à la perle que celui-là ne faisait pas le poids. Mais belle lecture tout de même.
L
tu racontes bien cette histoire je pense qu'en livre lu cela doit être sympa
Répondre
V
très agréable à écouter, oh oui!