Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mars 2016 6 12 /03 /mars /2016 11:49

 

 

Ou quand la putréfaction côtoie le grandiose…

 

       C’est l’histoire d’une errance, celle d’un homme, Vernon Subutex, qui a tout perdu et se retrouve à la rue. Son ami et star de la musique, Alex Bleach, est mort, et c’est lui qui lui payait le loyer. Vernon va squatter chez des potes, renouer avec des nanas à qui il plaisait bien, dormir à droite, à gauche.  Ancien disquaire, la cinquantaine bien entamée, il repense à tous ceux qu’il a déjà vu partir, morts trop tôt. Il n’ose avouer sa véritable situation, prétextant un passage en France avant de retourner vivre au Canada. Ses rencontres et ses souvenirs se font sur fond sonore de rock, ça sent l’alcool - et la drogue - et le sexe. Les personnages sont tous des paumés, dépendants d’une substance illicite ou non, acteurs de film porno, dépressifs, aigris, bourreaux ou victimes, et souvent en mal d’amour. Vernon semble traverser ce monde qu’il connaît très bien pour s’en détacher progressivement. Le sentiment d’indifférence l’emporte, il préférera sa liberté de clochard aux contraintes de l’amant entretenu.

       Le texte de Despentes est d’une lucidité effroyable. Elle met dans la bouche de certains personnages toute la haine et la rancœur qu’on peut trouver dans notre société, le racisme, le sexisme, l’abandon de soi. Elle brosse le portrait d’un Paris violent et cruel, d’une société âpre et en déclin. Acide et efficace, l’écriture laisse à peine au lecteur (ou auditeur) le temps de souffler. Beaucoup ont parlé de claque, c’est vrai qu’on n’en ressort pas indemne, et, même si je n’ai pas tout aimé, j’apprécie les livres qui bousculent et je ne manquerai pas de lire ou d’écouter la suite. A souligner la remarquable interprétation du lecteur Jacques Frantz qui, avec une telle voix, incarne si bien Vernon et son monde…

Merci Audiolib !

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Je n'ai pas vraiment accroché. A vrai dire, je me suis ennuyée.
Répondre
V
certains passages sont répétitifs, je te l'accorde. D'autres plus lumineux.
S
Je suis en train de le lire et pour l'instant mon avis n'est pas encore tranché.
Répondre
V
je me répète : je n'ai pas tout aimé. Mais cette errance, ce côté "anti-héros" m'ont sacrément plu.
V
Une vraie déception pour moi.
Répondre
V
qu'est-ce qui ne t'a pas plu?
A
J'ai lu différentes critiques, parfois positives, parfois négatives. Je ne sais pas bien si ce livre me plairait à vrai dire. Je me déciderai peut-être un jour. :)
Répondre
V
je suis entre les deux, ni complètement convaincue, ni déçue. Despentes a un style tellement "à part" qu'il demande à être découvert au moins une fois.
L
Et bien moi j'hésite encore, pourtant ça fait longtemps que j'ai envie de découvrir l'auteure. Mais le côté drogue, sexe, alcool et dépendance and cie (.0) me fait franchement hésiter...
Répondre
V
je comprends tout à fait, sache qu'il n'y a pas que ça, heureusement, sinon, je n'aurais pas apprécié. L'auteur donne une vision pessimiste mais juste de la société actuelle.
J
Je ne me ferais jamais aux livre audio je crois.
Répondre
V
c'est une question d'habitude!
A
Une lecture que j'avais passé un peu en avance rapide sur la fin. Pas sûre d'avoir envie de lire la suite.
Répondre
V
je n'en suis pas sûre non plus!
N
Ce premier tome m'attend toujours, un je ne sais quoi me freine encore...
Répondre
V
Despentes ne fait pas dans la dentelle, ne prend pas de gants, enfin, tu comprends...
K
Une découverte de l'auteur, et j'ai foncé sur le numéro 2. Fais de même, j'espère
Répondre
V
je l'avais lue il y a longtemps sans en garder de bons souvenirs. J'aimerais écouter le tome 2 en livre audio aussi...
K
J'ai adoré ! Davantage celui-ci que le suivant d'ailleurs !
Répondre
V
"adoré", non je n'irais pas jusque là.
E
J'ai vu qu'il était en rayon dans ma bibliothèque, je l'emprunterai sans doute un de ces jours!
Répondre
V
ça reste spécial, âmes sensibles s’abstenir...
E
Tu en parles bien, tu me donnerais presque envie, j'écris bien presque car je ne cèderai pas, je n'aime pas du tout cette auteure et ce n'est pas aujourd'hui que cela va changer.
Répondre
V
je te comprends tout à fait, elle ne m'avait pas laissé un grand souvenir... Peut-être s'est-elle améliorée avec l'âge? :)
P
Tu n'es pas la première à en parler en bien et j'aime beaucoup la personnalité de Virginie Despentes, femme ultra sensible et très vraie. Reste à trouver un moment pour cette lecture.
Répondre
V
si tu aimes l'écrivain, tu adoreras ce bouquin! Mais tu as raison, il faut trouver du temps, c'est toujours le même problème...
M
C'est un auteur qui ne me tente pas du tout
Répondre
V
c'est compréhensible!
Y
Le premier tome m'avait déjà fait froid dans le dos;.. Pas sûre d'aller au-delà..
Répondre
V
je me demande quand même de quoi peut être fait cette suite, c'est pour ça que ça me tente!
A
Je n'étais pas attirée par ce Despentes à sa sortie (des a priori sur l'auteure) mais au fur et à mesure que j'en entends parler, je suis de plus en plus intriguée. Je crois que je vais finir par céder à la tentation.
Répondre
A
Je n'étais pas attirée par ce Despentes à sa sortie (des a priori sur l'auteure) mais au fur et à mesure que j'en entends parler, je suis de plus en plus intriguée. Je crois que je vais finir par céder à la tentation.
Répondre
V
il faut se faire son propre avis, comme dit, je n'ai pas tout aimé, il y a, comme toujours chez l'auteur, un côté trash et démesuré mais d'autres passages valent le détour!

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées!
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages