Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 15:49

 

 

           Nikonor Pierre de la Charlanne est un très vieil ermite perfide et asocial. Il a une haute estime de lui-même. Il nous fait l’honneur suprême de nous raconter sa vie, ses odieuses pensées et l’étendue sans fin de ses connaissances. Accablé d’une sœur jumelle aussi idiote que lui est intelligent, notre Nikonor a très tôt inventé à la fois des techniques de défense et des solutions d’attaque pour contrer la bêtise de cette Anastasie. Il a hérité de son père une passion pour les champignons, mais attention, il ne les mange pas, il les étudie, les cueille, les observe et ce sont les champignons vénéneux qui l’intéressent le plus. Il va utiliser toute la science de ce poison naturel pour en faire son métier si vous voyez ce que je veux dire… N’oublions pas aussi que la littérature a accompagné l’homme toute sa vie. Avant l’âge adulte, il avait dévoré tout Zola, tout Flaubert, tout Châteaubriand et j’en passe. Quelques dizaines (centaines ?) de cadavres plus tard, on retrouve Nikonor dans son château de Corrèze à essayer d’esquiver les tentatives de meurtre d’Anastasie sur sa propre personne. Ce roman aurait pu avoir pour sous-titre « Mémoires d’un vieux fou méchant ».

          Je n’avais lu jusqu’à maintenant que des avis positifs voire enthousiastes, ma déception est donc proportionnelle à cet engouement. Oui c’est vrai, je me suis parfois amusée avec ce cruel Dexter érudit aux allures hautement désuètes, l’humour british parfois teinté de noir se fond parfaitement bien dans cette Corrèze forestière qui fleure le champignon. L’écriture comme son personnage est assez raffinée érudite. Mais outrecuidante aussi ! Que de références mycologiques ! Que de références littéraires ! J’ai cru mourir étouffée (ou empoisonnée ?!) victime d’un trop-plein de références, de définitions, de digressions, avant la dernière page. Fin d’ailleurs qui m’a laissée sur ma faim. Généralement adepte de l'ironie et d'une certaine impertinence, je n'ai pas du tout accroché à ce roman. Tant pis.

 

« J’aurais eu, je crois, beaucoup à apporter aux humanités en général. »

Nikonor imagine la pauvre vie de sa pauvre sœur sans lui : « Il fait peu de doute que mon infatigable inventivité, mon imagination scientifique d’inspiration vernienne mon ingéniosité naturelle, durent lui sembler irremplaçables. Bref, je lui avais retiré, sans m’ne rendre pleinement compte, l’astre qui avait illuminé toute son enfance et, d’une certaine manière, j’arrive à comprendre ce qu’elle a dû ressentir. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Manika 10/05/2016 19:56

Encore une fois nous sommes du même avis !!

Violette 12/05/2016 13:44

tope là :) !

maggie 01/04/2016 20:49

Tu penses à qui ?

Violette 12/05/2016 13:52

je pensais .. à l'auteur... :)

maggie 01/04/2016 19:42

Dommage, certains aspects me plaisaient bien comme les références littéraires mais je ne vois pas trop l'intérêt de ce livre à moins d'avoir soi-même envie d'empoisonner quelqu'un...

Violette 01/04/2016 20:46

:) Le personnage est pédant et il n'est peut-être pas le seul... :)

Jerome 01/04/2016 16:37

Rien que le titre ne me donne pas du tout envie. Et je vais te faire confiance les yeux fermés.

Violette 01/04/2016 21:24

oh tant d'honneur...

eimelle 31/03/2016 21:32

J'avais eu beaucoup de mal à entrer dans ce roman également!

Violette 31/03/2016 22:57

on va pouvoir toper! Le pire, c'est que j'ai lu le livre il y a un moment déjà et que j'en garde très peu de souvenirs...!!

Noukette 31/03/2016 11:42

Bizarrement il ne m'a jamais tenté... Je pense que j'ai bien fait de passer mon tour finalement !

Violette 31/03/2016 12:09

ce n'est pas moi qui vais te contredire... :)

Emma 31/03/2016 11:15

J'ai raté l'engouement, mais tant mieux, il ne me tente pas du tout :)

Violette 31/03/2016 12:09

je ne suis pas tentante avec mon billet, faut dire...

Alex-Mot-à-Mots 31/03/2016 10:10

Des références mycologiques ? moi qui ait horreur des champignons......

Violette 31/03/2016 12:09

moi j'adore, et pourtant... !

Kathel 31/03/2016 09:46

Sans être enthousiaste, j'ai aimé l'humour de ce premier roman. Mais avec ce genre, ça passe... ou pas ! Je me souviens encore d'un roman de Willa Marsh, Petits meurtres entre sœurs que tout le monde avait aimé, sauf moi ! :)

Violette 31/03/2016 12:10

oui, j'ai dû gratter pour trouver ça "drôle".

A_girl_from_earth 30/03/2016 23:19

Ah ? Je découvre ce livre chez toi, j'ai donc raté l'engouement, et bon, a priori ce n'est pas si grave.;-)

Violette 31/03/2016 12:10

non ! question de coïncidences parfois, croiser un livre trois-quatre fois de suite, et puis voilà...

PHILIPPE D 30/03/2016 21:33

Là, je pense que je peux passer...

Violette 31/03/2016 12:10

voui ! :)

luocine 30/03/2016 19:56

Voilà qui est dit, et permet aux amis de lablogosphère de ne pas allonger des listes qui frôle parfois l'overdose. Merci Violette

Violette 31/03/2016 13:10

je t'en prie. Certains ont aimé et je ne veux freiner personne, ...

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages