Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 10:46

 

 

            J’avais beaucoup aimé Un refrain sur les murs du même auteur, lu en 2011.

            A 37 ans, Olympe est une galeriste de talent ; femme d’affaires hargneuse, elle sait dénicher les peintres exceptionnels et les mettre en valeur. Un jour, un Monsieur s’enquiert d’un tableau qui lui plaît. Il est trop cher pour lui mais Olympe a un pressentiment, une intuition et elle cherche un tableau intéressant qui serait dans le budget de ce « monsieur ». Ce dernier s’appelle Paul Anger, il est marié, a trois enfants, et à 38 ans, s’estime très heureux avec son poste de directeur de recherche au CNRS. C’est la jeune stagiaire inexpérimentée et d’origine gitane, Khalia, qui va trouver, pour Paul, un tableau intrigant et charmant, La Prisonnière d’un certain Solal, un artiste de sa ville natale, Perpignan. Désormais deux rails vont se côtoyer pour se croiser, s’éloigner l’un de l’autre et se rapprocher à nouveau. Ce peintre septuagénaire qui va toucher Olympe plus qu’aucun autre ne l’a jamais fait, et le pari fou d’exposer un artiste inconnu à Paris. Et puis il y a Paul. Olympe qui est habituée aux histoires sans lendemain, finit par succomber au charme, aux bontés, à « sa maladresse et sa confiance mêlées » du grand scientifique. Ce qui devait arriver arriva.

          Entre Liaisons dangereuses et Dom Juan au féminin, ce roman fascine le lecteur par son écriture ensorcelante d’abord, mais surtout par ses personnages. Olympe au look androgyne plaît puis agace, tantôt on l’admire, tantôt on la craint. Femme moderne, libre et amorale, elle se sert des gens comme on goûte à de délicieux petits fours. Paul est, lui, tout l’inverse, stable, sûr de sa vie de famille, c’est un roc. Et la rencontre entre ces deux êtres est explosive ! Ce que j’avais déjà aimé dans Un refrain sur les murs et que j’ai retrouvé ici, c’est l’absence de manichéisme de l’auteur, une justesse dans les relations humaines, des méandres de la vie parfaitement dessinés. L’omniprésence du thème de la peinture associé par moments à la vie gitane et accompagné, toujours, de destins surprenants (indociles !) m’a énormément séduite. J’ai beaucoup beaucoup aimé ce roman fort et vibrant. Allez, on commence majestueusement bien l’année et j’en fais un COUP DE CŒUR !

Merci à Adeline !

 

« Ils sont assommés par cet échange qui les ramène à ce qu’ils sont : des indociles. Des marcheurs de côté. Des êtres qui échappent à la définition. Ils ne se sont jamais pliés à une seule loi, une seule façon d’aller au monde. Ils sont conventionnels, puis ne le sont plus. Réactionnaires puis profondément ancrés dans leur époque. Ils ne pensent pas en « école » en « tendance » en « famille ». Ils ne veulent entraîner personne derrière eux, ni créer des courants qui seraient des courants d’air. Si on les suit, c’est comme une fête, dont on sait qu’elle finira tout à l’heure. Ils dansent sur les fils de leurs émotions, et de leur intelligence, passant de l’un à l’autre quand on les attend ailleurs. Ils s’enthousiasment et s’indignent sans que l’on puisse savoir vraiment quand ni pourquoi, car ils n’en font pas une spécialité. Les indociles n’ont pas d’âge, ni de classe sociale. Ils sont instruits ou ne le sont pas, et dans ce dernier cas, ils sont ébaubis quand ils découvrent au détour d’un texte, d’un article de presse, que d’autres ont si bien exprimé ces choses qu’ils se sentaient seuls à penser. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Didi 04/01/2017 18:46

J'ai fait un mélange entre janvier 2016 et janvier 2017... Et j'avais déjà noté cette lecture...

Violette 04/01/2017 18:53

:) il faut donc que tu t'y mettes :)

Didi 04/01/2017 18:43

Et bien il devrait me plaire tant j'avais aimé Un refrain sur les murs. Je crois que que j'avais noté également son titre précédent c'est N'oublie pas les oiseaux ... Je e trouverais sans doute en poche.
Merci merci pour ton avis
Bises

monpetitchapitre 11/01/2016 10:42

C'est le premier billet que je lis sur ce titre. J'avais eu un coup de coeur pour N'oublie pas les oiseaux, j'avais été vraiment séduite par son écriture. Là le thème des rapports entre une femme et un homme d'âge mûr semble revenir.
Je vais le lire bien sûr.

Violette 11/01/2016 18:00

Le livre paraît le 16 janvier :) On retrouve ici la belle écriture enchanteresse de l'auteur, oui !

Tiphanie 10/01/2016 21:51

Super que ce soit un coup de coeur, Adeline me l'a proposé aussi mais je ne l'ai pas encore reçu, j'ai hâte!

Violette 11/01/2016 18:00

un vrai bonheur de "cadeau" ! :)

Didi 08/01/2016 20:20

J'avais aimé son livre Un refrain sur les murs alors celui-ci devrait ma plaire ♥
Et hop dans la LAL 2016 ;-)
Bises

Violette 09/01/2016 13:56

il faut bien la remplir cette LAL, nan ? :)

Noukette 06/01/2016 17:56

J'ai adoré ses deux précédents romans... et celui ci m'attend !

Violette 07/01/2016 09:42

tu devrais te régaler, j'ai envie de tout lire d'elle maintenant !

keisha 05/01/2016 14:34

Oui, j'en abandonne plein, ou alors je les lis et ne fais pas de billet.

Violette 05/01/2016 15:17

tu as raison, moi je m'entête souvent... et le regrette après !

saxaoul 05/01/2016 13:37

Je suis passée à côté d'"Un refrain sur les murs" mais ce que tu dis de celui-ci me donne envie de le découvrir quand même.

Violette 05/01/2016 15:18

c'est différents mais le personnage principal est encore une fois une femme

yuko 05/01/2016 13:36

Un coup de coeur ? Tu penses bien que je note :)

Violette 05/01/2016 15:18

j'ai hâte de lire d'autres avis!

keisha 05/01/2016 09:12

Déjà un coup de coeur! Je crois que j'avais abandonné Un refrain sur les murs (honteux!)

Violette 05/01/2016 10:36

ah oui? tu abandonnes des lectures toi? :)

krol 04/01/2016 22:22

Carrément un coup de coeur ! Je sais que j'ai aussi beaucoup aimé Un refrain sur les murs mais je n'en ai gardé aucun souvenir... C'est agaçant !

Violette 05/01/2016 10:36

oui, carrément :) La complexité des personnages m'a vraiment plu. L'univers de l'art aussi.

jerome 04/01/2016 12:23

C'est une auteure chouchou pour beaucoup de monde. Pas sûr de m'y retrouver dans son univers mais si tu en fais un coup de cœur, ça va me faire réfléchir, et plutôt deux fois qu'une ;)

Violette 04/01/2016 13:18

c'est assez féminin mais je crois que ça pourrait te plaire. Je vais lire les deux que j'ai manqués maintenant !

A_girl_from_earth 03/01/2016 22:04

Hé bien, tu attaques fort en début d'année. Déjà une tentation pour moi. Dire qu'il reste encore 363 jours !

Violette 04/01/2016 09:44

coup de bol! Sans vouloir me montrer pessimiste, il n'y aura pas autant de coups de cœur que de jours ;)

L'Irrégulière 03/01/2016 15:50

Oh oui oui oui, il me reste une vingtaine de pages, je suis sous le charme !

Violette 03/01/2016 20:27

il est vraiment "charmant", envoûtant, ce bouquin!

eimelle 03/01/2016 11:46

Ahhh! Tu confirmes très très fort mon envie de le lire!
Que cette année soit riche en coup de coeur!

Violette 03/01/2016 20:27

ça démarre très fort, chouette!!!

luocine 03/01/2016 11:01

allons donc, un coup de cœur pour commencer 2016 , ça fait du bien. Pas totalement sûre de llire , mais je sais que je retiendrais le titre grâce à ton billet, bonne année 2016 Violette!

Violette 03/01/2016 20:28

merci Luocine! Oui, ça fait du bien une très belle lecture! Meilleurs vœux à toi aussi!

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages