Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2015 3 18 /11 /novembre /2015 17:49

 

 

           Percy Darling est un veuf sportif et cultivé de presque 70 ans. Il vit dans une petite ville tranquille, dans une vieille et belle maison donnant sur un étang où il se plaît à nager quotidiennement. C’est parce qu’il a accepté, à contrecœur, de voir transformer sa grande en maternelle, qu’il est obligé de s’acheter un maillot de bain pour qu’on ne le voie pas tout nu ! C’est dans le magasin de sport qu’il rencontre la jolie Sarah de vingt ans sa cadette, elle lui vend un maillot à ananas…

          Dans ce roman foisonnant, il n’est pas question que de Percy. Nous rencontrons également ses deux filles, Trudy, cancérologue réputée et Clover, beaucoup plus perdue que sa petite sœur, passant son temps à fuir et à réclamer ses deux filles. Les sœurs ont dû faire face au décès accidentel de leur mère Poppy noyée dans l’étang voisin, alors qu’elles étaient enfants. L’auteur nous raconte aussi l’histoire de Célestino, ce Guatémaltèque érudit qui, ayant connu un amour impossible, est devenu jardinier pour ne pas se faire expulser. Un zoom est également fait sur Ira, cet enseignant un peu veule qui semble avoir du mal à assumer sa vie amoureuse avec Anthony, un avocat compétent.

           Grâce à ce livre de 600 pages, à cette fresque aux accents écolo, on déménage. On se retrouve près de Boston, on fait son footing en compagnie de Percy, on hume l’odeur des poutres vieillies de sa maison, on écoute les rires des enfants de cette école Fées & Follets, on cajole les plantes avec Celestino, on redoute le pire avec Sarah, on goûte tout simplement quelques pages de vie d’une famille au sens large du terme.

Si je n’ai pas adoré adoré ce gros roman, je l’ai tout de même lu avec plaisir, il m’a fait penser à une série télé, chaque épisode dévoilant un peu plus un personnage, le faisant évoluer au gré des saisons et des événements de la vie. C’est une lecture charmante et divertissante, j’oserais dire typiquement américaine, je ne suis pourtant pas sûre de renouveler l’expérience avec cet auteur, n’en déplaise à Keisha et Aifelle !

 

« Je ne crois pas aux fantômes. Et pourtant, depuis la mort de Poppy, j’avais plus d’une fois eu l’impression d’être hanté lorsque je nageais dans l’étang : non par Poppy (en un sens, c’eût peut-être été une délivrance) mais par des doutes dont je ne pourrais jamais faire part à quiconque sur les circonstances de sa mort. Nager a toujours été pour moi une forme de méditation et non un exercice. Le silence de la nature qui environnait « mon étang » faisait partie intégrante de cette médiation. Criquets, grenouilles, passereaux, voyeurs – à chaque sa saison – rythmaient mon souffle et mes pensées. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Emma 29/11/2015 08:59

Il va falloir que je me fasse mon propre avis sur l'auteur un jour.

Violette 29/11/2015 12:10

on ne peut pas ne pas aimer, je crois...

cathulu 24/11/2015 18:59

Depuis son premier roman, je suis fan de cette auteure !

Violette 25/11/2015 14:48

et je crois que tu n'es pas la seule, il m'a manqué un je-ne-sais-quoi pour être parfaitement ravie!

Ariane 21/11/2015 19:00

Il me tente bien celui-ci et ce serait l'occasion de découvrir Julia Glass.

Violette 22/11/2015 15:35

un roman long qui se lit très bien... si ça peut être un argument supplémentaire...! :)

Yuko 21/11/2015 09:36

Une critique en demi teinte... J'ai trop de choses à lire en ce moment, je passe ;)

Violette 22/11/2015 15:35

c'est ça, j'ai bien aimé mais il m'a manqué le truc en plus pour vraiment adorer.

jerome 20/11/2015 13:18

J'aime beaucoup la couverture. Après, tu es trop moyennement emballée pour je me laisse tenter (surtout avec 600 pages !).

Violette 20/11/2015 13:50

je sais que tu n'es pas un adepte des pavés :) J'ai aimé sans plus, c'est vraiment ça!

céline 19/11/2015 15:35

Je n'en ai lu qu'un de Julia Glass et je pense en lire d'autres de mon côté, peut-être celui-ci d'ailleurs ! Mais j'espace dans le temps ces lecture pour ne pas ressentir de lassitude.

Violette 20/11/2015 13:50

je ne dis pas que je n'en lirai plus jamais mais pas dans l’immédiat, c'est sûr.

keisha 19/11/2015 13:16

Ouh quoi tu ne vas pas en lire d'autres?
(je signale que ce matin impossible d'ouvrir ton blog)(mais je suis tenace)

Violette 20/11/2015 13:53

merci pour l'info, et merci d'être tenace :) ... même si tu me hues, j'assume :)

Alex-Mot-à-Mots 19/11/2015 10:25

Une lecture qui m'a laissé un bon souvenir.

Violette 20/11/2015 13:54

ce sera aussi un bon souvenir pour moi mais pas excellentissime...

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages