Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 18:49

 

 

            C’est après avoir découvert l’auteur avec Légendes d’automne que j’avais envie de réitéré l’expérience.

             Dalva, à 45 ans, retourne vivre au ranch familial, dans le Nebraska. Cet emménagement n’est pas anodin car c’est là qu’elle a vécu son enfance et son adolescence marquées par quelques drames et tragédies : c’est son père qui décède en Corée puis celui qu’elle appelle son « deuxième père », son grand-père en réalité, qui disparaît. Elle tombe éperdument amoureuse, à 16 ans, d’un Indien, Duane, qui, après l’avoir ignorée pendant des mois, la met enceinte. Née dans une famille aisée, Dalva n’a qu’une solution : donner ce bébé qu’elle met au monde. Duane fuit. Trente ans plus tard, elle se demande toujours ce qu’est devenu ce fils qu’elle n’a jamais pu serrer dans ses bras. Amoureusement parlant, elle multiplie les aventures sans lendemain, se contentant d’expériences sexuelles avec des loosers. Michaël fait partie de l’un d’eux, il est son amant occasionnel, elle passe ses frasques alcooliques, sa gourmandise et ses infidélités, elle le laisse fureter dans les documents familiaux afin de creuser l’Histoire, et en échange, il promet de retrouver son fils. Ce qui est surprenant, c’est que Dalva soit la narratrice pour les deux tiers du livre. Harrison, vieux bonhomme à l’air rustre et à l’œil crevé se met formidablement bien dans la peau et dans la tête d’une femme. Dans le second chapitre, c’est Michaël qui est le narrateur et dévoile ainsi une autre vision de cet endroit où les coyotes rôdent et les Indiens laissent une trace indélébile…

           J’ai beaucoup apprécié l’ambiance country &cow-boy, les grands espaces, les baignades des chevaux dans la rivière, les cuites au whisky, cet amour maternel indéfectible (et comment peut-il en être autrement ?), l’humour toujours présent, cette immersion dans une nature rude et dépaysante … et pourtant… et pourtant, cette lecture a été laborieuse et longue pour moi. Serait-ce le style harrisonien, la longue attente (Dalva va-t-elle retrouver son fils ?), … j’ai trouvé certains passages dénués d’intérêt, je me suis parfois ennuyée, mais j’ai, malgré tous ces bémols qui me sont sans doute tout personnels, j’ai donc envie de lire la suite, La route du retour qui est d’ailleurs dans ma PAL. Ce ne sera pas pour tout de suite.

 

« La plus petite des femelles airedales m’attendait à l’endroit où le chemin longeait une mare couverte de fléoles des prés. Elle attendait là tous les matins en espérant pouvoir m’accompagner. Grand-papa aimait que je l’emmène avec moi, car elle excellait à débusquer les serpents ; elle repérait un crotale avant même que le serpent ne fût sur ses gardes ; quand on lui en donnait la permission, elle le tuait ; et lorsqu’elle avait faim, elle le mangeait. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 05/10/2015 09:49

Tu t'octroies une pause entre deux romans de l'auteur.

Violette 06/10/2015 11:13

oui!

Valérie 04/10/2015 13:43

Il est dans ma PAL depuis longtemps et je n'arrive pas à l'en sortir. Pas sûr que ton billet change la donne.

Violette 04/10/2015 21:00

en dépit des longueurs, je pense qu'il faut lire ce roman, ne serait-ce que pour l'ambiance... et pour Harrison :)

niki 03/10/2015 14:26

je l'ai lu il y a bien longtemps et j'ai trouvé ça très mélo

Violette 04/10/2015 21:00

mélo je ne dirais pas mais les longueurs m'ont un peu refroidie.

Louise 03/10/2015 09:47

J'ai eu ma période Harrisson, j'étais vraiment fan; les grands espaces de beaux portraits. J'y reviendrai avec plaisir

Violette 04/10/2015 21:01

je pense que même si ce livre n'était pas un coup de coeur, je pourrais aussi me laisser emporter par le style du bonhomme.

yuko 29/09/2015 14:19

Je l'ai commencé celui-ci mais sans parvenir à le terminer...

Violette 30/09/2015 15:24

j'ai aussi eu des moments creux mais l'ambiance m'a plu!

jerome 29/09/2015 12:13

Son dernier roman vient d'arriver sur ma pal, c'est un auteur que j'aime vraiment beaucoup.

Violette 30/09/2015 15:25

je sais qu'il fait l'actualité, je ne pense pas lire son dernier dans les prochains temps.

L'or rouge 29/09/2015 10:56

Depuis le temps que j'ai envie de le lire... Mais là tu me refroidis un peu.

Violette 29/09/2015 11:20

non non, je crois que c'est un roman à lire.

Hélène 29/09/2015 09:43

J'en garde un très bon souvenir, j'aimerais le relire ! La couverture est magnifique.

Violette 29/09/2015 09:45

oui tu as raison. Je lirai la suite mais le côté gros pavé me freine un peu :)

keisha 29/09/2015 09:11

Chic chic! Oui, lis la suite, mais rien ne presse, c'est du bonheur pareil!

Violette 29/09/2015 09:46

je me garde la suite pour cet hiver... ou printemps prochain?

Aifelle 29/09/2015 06:10

Je tourne autour de cet auteur depuis longtemps, sans me décider à le lire vraiment. Et je n'aime pas beaucoup ses interviews, ça n'aide pas ..

Violette 29/09/2015 09:11

Il est spécial avec sa tronche qui en a vu d'autres, c'est sûr!

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages