Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2015 6 15 /08 /août /2015 11:08

 

 

               Encore une fois, je ne sais d’où ni de qui je tiens ce titre mais ce que je sais, c’est que j’ai bien fait de le noter.
 

              Le narrateur, un collégien de treize ans, s’adresse à sa mère en racontant son quotidien de fils de cafetiers dans le Nord de la France. Entre le « Chez nous » tenu par ses parents, ses mauvaises notes à l’école, les escapades avec son copain Mouche, il reste encore de la place pour l’amour… l’amour pour la belle Sandra Maréchal, une chanteuse lyrique. C’est cette passion secrète pour une femme bien plus âgée que lui, qui va indirectement changer sa vie. Le jeune garçon récupère le roman que Sandra avait abandonné sur la pelouse : « Ce n’est pas un livre, c’est son livre. Ce ne sont pas que des phrases, ce sont les phrases qu’elle a lues, son regard les a parcourues, sa bouche les a prononcées. »

              Ce roman, c’est Du côté de chez Swann, le narrateur va le dévorer avant de le montrer à sa mère qu’il chérit tant, avant de vouloir le mettre en scène dans le village. Parce que les rôles sont distribués parmi les villageois de plus en plus excités par ce projet, une véritable « proustmania » brise la monotonie de leur quotidien. En parallèle, Paola, la mère adorée du narrateur, agonise. Mari et fils font tout pour lui rendent les derniers quelques jours de vie les plus doux possibles en invitant par exemple Pierre Arditi, au café, pour lire des grands textes, notamment certains de Proust.

           Malgré la perte d’un être cher, le premier mot qui m’est venu après avoir fermé le livre, c’est « douceur ». Il émane de ce récit une infinie tendresse, un grande sobriété, une pureté digne d’un enfant qui n’est pas encore un adolescent, qui aime sa mère plus que tout au monde et qui comprend, petit à petit, qu’il va devoir vivre sans elle. A la fois triste et souriant, ce roman a l’avantage de revenir sur le roman de Proust, d’en garder le meilleur, de nous donner envie de le relire (ou de le lire !). Une pépite à découvrir sans hésiter. J’ai pour habitude de critiquer les titres que je trouve rarement bien trouvés mais pour celui-là, il est parfait !

 

« Soudaine et dévastatrice, une proustmania s’abat sur notre commune, suite au passage de l’acteur. Tel un ouragan impitoyable échauffant tous les esprits il provoque de nombreux dégâts : l’horlogerie est rebaptisées Le Temps retrouvé, la bonneterie change sa devanture et devient Oriane de Guermantes, le magasin de mode masculine se métamorphose en Dandy Swann… Jusqu’au poissonnier qui, agacé, dans un furieux pied de nez, inscrit sur son ardoise : « A la recherche de thon perdu – 17 francs le kilo. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fleur 30/08/2015 20:02

Je trouve que tu le résumes bien, à travers le mot "douceur". J'en garde un bon souvenir, celui d'une très jolie histoire.

Violette 31/08/2015 18:07

oui, c'est une belle réussite!

Ariane 20/08/2015 20:59

A voir, s'il est à la bibliothèque.

Violette 22/08/2015 17:16

je l'avais emprunté aussi mais il vaut le coup d'être acheté!

céline 20/08/2015 11:01

Je l'ai lu et aimé mais il ne m'a pas laissé une impressions très durable...

Violette 22/08/2015 17:16

j'ai beaucoup aimé l'ambiance, c'est ce qui va rester, je pense.

Hélène 20/08/2015 08:52

J'en ai beaucoup entendu parler, jamais lu, oubli à réparer, un jour..

Violette 22/08/2015 17:16

il est vite lu!

sous les galets 20/08/2015 07:40

Ah mais je le veux absolument, je viens de terminer le premier tome de La Recherche, et l'ambiance que tu décris m'enchante complètement. Il est noté, je vais me jeter dessus...Merci de cette belle chronique.

Violette 22/08/2015 17:17

ah oui, après avoir lu Du côté de chez Swann, cette lecture t'enchantera! Moi j'aimerais relire Proust!

Yuko 19/08/2015 14:31

A mon tour de noter ce joli titre... Merci du conseil ^^

Violette 19/08/2015 15:20

je t'en prie! Joli titre pour un joli contenu !

Yv 19/08/2015 13:39

Je reviens et ne vois pas mon commentaire précédent qui disait en gros que c'était un excellent livre mais que j'avais préféré du même auteur Nueva Königsberg,à lire forcément

Violette 19/08/2015 15:17

j'avais noté Nueva aussi, tu confirmes, tant mieux!

Alex-Mot-à-Mots 18/08/2015 22:06

Une lecture que j'avais beaucoup aimée.

Violette 19/08/2015 15:18

il ne peut en être autrement !

jerome 18/08/2015 12:45

Superbe petit texte, je suis bien d'accord. Un auteur que j'ai hâte de retrouver d'ailleurs.

Violette 19/08/2015 15:18

il m'a dit qu'il était en train de potasser ça! :)

faelys 18/08/2015 11:56

convaincue, commandé ce matin en librairie ! merci ;)

Violette 19/08/2015 15:17

chouette!

Céline 18/08/2015 11:26

Celui-ci est dans ma wish-list, il me fait encore plus envie après avoir lu ta chronique !

Violette 19/08/2015 15:17

tant mieux !

faelys 18/08/2015 07:51

parfois il y a des titres qui "vous tournent autour", et celui-ci en fait partie pour moi. Je n'arrête pas de croiser des conseils de lecture dessus, des allusions, et décidément, ton billet joue encore les tentateurs! je note donc!!

Violette 18/08/2015 10:54

tu ne le regretteras pas! Il fait même partie de ces livres qu'on aimerait relire!

Florence 16/08/2015 14:59

Je ne connais pas ce roman. Il a l'air vraiment bien. Ma liste est trop longue, mais je le note quand même !

Violette 16/08/2015 15:48

oui, oui, il FAUT le noter celui-ci !!!

Noukette 15/08/2015 20:59

Une vraie pépite ce roman, tu as bien raison, j'avais adoré...!

Violette 16/08/2015 10:33

oh oui, quel plaisir de lecture!

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages