Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 avril 2015 7 26 /04 /avril /2015 17:29

 

 

            C’est vraiment parce qu’on m’a dit beaucoup de bien de ce livre que je l’ai lu… je ne suis pas une adepte des récits post-catastrophe (j'ai, par exemple, détesté D'autres vies que la mienne de Carrère) mais pour celui-ci, c’est différent.

            Nous sommes en mars 2011, un séisme d’une magnitude de 9,0 et un tsunami dévastateur ont provoqué la mort de plus de 18000 personnes et ont ravagé un Japon alors en deuil. Qu’a-t-on fait ce jour de grande tragédie dans le reste du monde?  En nous emmenant en mer du Nord, aux Bahamas, à Jérusalem, à Rome, au large de la Somalie ou encore à Paris, l’auteur nous fait voir un petit morceau de vie de gens touchés de près par la catastrophe, de loin, ou pas du tout. D’après moi, ce séisme n’était qu’un prétexte à ce tour du monde … et pourtant, il est vrai que lorsqu’une tragédie frappe un endroit même lointain, le monde vibre, on ressent quelque chose de particulier, on se sent plus humain, peut-être plus solidaire et il me semble que Mauvignier a voulu rendre hommage à ce fil si ténu qui nous relie tous, en tant qu’êtres humains. Qu’on soit bon ou mauvais, qu’on soit Blanc ou Noir, qu’on soit riche ou pauvre, ambitieux ou sans tempérament, gay ou hétéro, courageux ou lâche, on vit dans la même maison, cette Terre où il nous faut cohabiter, tant bien que mal. Quand certains dorment, d’autres se déchirent, s’aiment ou meurent. La brièveté des textes rend cette simultanéité, cette diversité, presque palpable, et tout à fait passionnante.

                On aurait pu aussi parler d’un recueil de nouvelles ; une petite transition permet cependant d’unir les quatorze histoires si différentes, longues ou courtes, et la lecture devient fluide, d’une fluidité très agréable. Dans une même phrase, on passe d’une rue moscovite à un hôtel de luxe à Dubaï, d’un avion en direction des chutes du Niagara à un safari africain.

             J’ai beaucoup aimé ce livre, ce style intense et sans concession, ce tour du monde en 372 pages. Le souffle de l’écriture n’est pas celui d’une tempête mais il m’a suffisamment convaincue pour que j’aille lire une deuxième fois, au moins, ce Mauvignier qui plaît tant à certains…

 

« Ils ont envie de déconnade et de légèreté pour soulever leur quotidien, parce qu’ils ont compris que seuls les poids plumes arrivent à soulever des montagnes. »

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Je découvrirai cet auteur un jour....
Répondre
V
j'ai lu une de ses pièces de théâtre (billet aujourd'hui), j'ai été moins convaincue...
K
Je le lirai un jour, c'est sûr. J'ai découvert l'auteur récemment et même si je n'ai pas trouvé la lecture facile, elle m'a néanmoins bien plu.
Répondre
V
contrairement à toi, j'ai été surprise que ce soit si facile... quel était ce titre?
K
Je l'ai vu à la bibliothèque mais reposé... Je ne me sens pas trop de faire le tour du monde en 400 pages, mais ça viendra !
Répondre
V
je me disais presque la même chose mais je t'assure que ça se lit vraiment très bien et que je n'ai aucun regret!
V
Il va vraiment falloir que je le lise.
Répondre
V
et moi j'aimerais lire d'autres avis!
S
C'est un auteur que je ne connais pas mais ce que tu en dis me fait penser que je rate peut être quelque chose.
Répondre
V
il n'est jamais trop tard, Saxaoul!
J
Très envie de le lire celui-là, tu confirmes que je ne vais pas pouvoir passer à coté !
Répondre
V
original, intéressant, captivant même...
Y
Je t'avoue que je n'aurai pas été attirée comme ça, mais ton avis me rend plus curieuse ;)
Répondre
V
c'était ma 1ère impression, le thème ne m'inspirait pas du tout mais c'est drôlement bien fichu!
A
Un auteur qu'il faut que je découvre.
Répondre
V
Cette lecture m'a donné l'impression qu'il vaut le détour!
N
Mauvignier... Un auteur que je me promets de découvrir rapidement...!
Répondre
V
très intéressant et agréable à lire, en effet...
A
Il est dans ma LAL, penses-tu ! Avec la bouffe et les chats, l'autre critère irrésistible pour moi dans les livres, c'est les voyages ou récits sur d'autres pays !
Répondre
V
alors là, tu vas être gâtée, on change de pays toutes les 15 pages!
P
Bon, ben je vais aller le récupérer à la biblio : je l'avais emprunté et rendu sans l'ouvrir ! Il fait partie de mon prochain comité de lecture. Bises
Répondre
V
:) ça m'arrive aussi d'emprunter et de rendre sans avoir lu. Je t'avoue même que j'ai un peu grognichonné avant d'entamer cette lecture, peu convaincue avant... très convaincue après ! :))) (oui, grognichonner est un de mes néologismes...)