Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2014 7 05 /10 /octobre /2014 15:00

 

          Cette longue nouvelle -ou ce court roman- tente de répondre à cette question : peut-on aimer de la même manière une personne perdue de vue depuis des années ?

           Louis est un jeune homme pauvre qui a toujours tenté de gravir les échelons grâce à son intelligence et sa volonté. Lorsqu’il entre dans la maison du richissime et célèbre conseiller G., directeur d’une grande usine de Francfort, en tant que secrétaire personnel du patron, il est partagé : ravi de prendre du galon, il rechigne cependant à vivre dans un luxe qui n’est pas le sien. C’est l’épouse du conseiller, le mettant vite à l’aise, qui parviendra à le faire sentir chez lui. Les mois passent et c’est seulement parce que Louis est envoyé par son patron au Mexique pendant deux ans que la maîtresse de maison et Louis s’avouent enfin leur amour et leur immense chagrin de se voir séparer. Louis se jette dans le travail, son amante qui lui a promis de se donner à lui à son retour lui écrit. La guerre 14-18 va retarder les retrouvailles qui n’auront lieu que neuf ans après le départ du jeune homme. Les deux personnages ont vieilli, leurs sentiments se sont émoussés et, malgré quelques heureux souvenirs qui les rapprochent, la passion de naguère s’est affaiblie au point de gêner le couple.

            Zweig sait si bien décrire les émotions, cette « confusion des sentiments » qu’on ne se lasse pas. L’écriture est un bijou ciselé avec talent. J’ai retrouvé le même esprit que celui de Lettre d’une inconnue, l’amour là aussi n’est sublimé que dans le rêve. La réalité est bien plus fade… puisse Zweig s’être trompé !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Karine:) 20/10/2014 02:31

Ce n'est pas mon préféré de Zweig mais bon, avec cette plume, on ne se lasse pas hein!

Brèves de livres 11/10/2014 18:01

j'adore cet auteur et j'ai aimé aussi cette lecture

Violette 17/10/2014 14:11

tope là !!

Isa 11/10/2014 08:40

Ton billet me rappelle que j'ai acheté ce livre il y a quelques mois et ait du le déposer à quelque part sans le lire ... m'en vais essayer de le retrouver dans les tréfonds de ma biblio ;)

Violette 17/10/2014 14:07

bonne pêche :-)

A_girl_from_earth 10/10/2014 00:56

Oh ça fait longtemps que je n'ai pas lu de Zweig et celui-là pourrait bien faire l'affaire pour me replonger dans son univers et son écriture !

Violette 11/10/2014 15:11

oh oui, c'est si bon !

Céline 08/10/2014 16:46

Un Zweig que je n'ai pas encore lu... Comment résister ?

Violette 08/10/2014 21:13

mais qui te demande de résister? :-)

Margotte 08/10/2014 15:48

Voilà un Zweig que je ne connaît pas et qui me tente beaucoup !

Violette 09/10/2014 09:23

N'hésite pas un instant !

Philisine Cave 06/10/2014 19:17

Cette nouvelle est très agréable à lire mais il m'a manqué ce supplément d'âme que possède incontestablement Lettre d'une inconnue (bon, d'une autre côté, quand tu écris un chef d’œuvre, c'est dur après ou avant de faire mieux !)

Violette 09/10/2014 09:22

je ne pourrais pas dire que je l'ai moins aimé par rapport à Lettre d'une inconnue...

Alex-Mot-à-Mots 06/10/2014 18:26

Comme tu y vas : Zweig s'est trompé. Rien que ça !

Violette 08/10/2014 21:13

c'est un romancier, il enjolive :-)

L'Irrégulière 06/10/2014 09:39

Encore un Zweig qui me reste à découvrir !

Violette 06/10/2014 10:53

c'est un petit bijou (et il est vite lu!), n'hésite pas !

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages