Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 12:05

                                             

 

 

           Que ça fait longtemps que je voulais relire ce roman, une éternité ! Si vous n’avez jamais fait la connaissance de Jane et de Rochester, ne lisez pas ce billet en entier, j’y raconte tout !

            Jane Eyre, une orpheline, vit chez sa tante, Mrs Reed, qui ne l’aime pas plus que ses cousins qui la maltraitent et la rabaissent. Cette petite Cendrillon de l’Angleterre victorienne se verra placée dans le pensionnat de Lowood, un orphelinat pour filles où, bon gré mal gré, elle travaille, se lie d’amitié avec quelques filles et mûrit. C’est en passant une petite annonce pour être institutrice, qu’elle quitte Lowood, huit ans plus tard, alors qu’elle n’a même pas encore vingt ans.

           En arrivant à Thornfield, Jane Eyre ne sait ce qu’il l’attend. Mrs Fairfax, la gouvernante, est une vieille femme aimante et maternelle, Adèle est la petite fille qu’on confie à Jane Eyre et il y a le propriétaire des lieux, M. Rochester, cet homme robuste, mystérieux et un peu brusque. Jane va s’adapter facilement à cette nouvelle vie, bien plus douce que la précédente. Alors que Rochester est sur le point de se marier avec une riche et belle jeune femme de la contrée, Jane Eyre qui s’est toujours trouvée laide et physiquement inintéressante, se rend compte qu’elle est tombée amoureuse de lui. Malgré l’approche imminente de ce mariage, Rochester semble lui aussi être attiré par l’intelligence et la vivacité d’esprit de Jane, de vingt ans sa cadette. Mais c’est sans compter un terrible secret qu’il terre au sens propre du terme dans une pièce de la demeure. M. Rochester est marié ! Cela s’est fait contre son gré et sans même connaître sa future épouse. Or, Mme Rochester est une folle, plus animale qu’humaine, plus sauvage que civilisée. Il la cache à Thornfield, ne se résignant pas à l’abandonner. Lorsque Rochester avoue enfin son amour à Jane, leur bonheur est de courte durée car le frère de Mme Rochester vient rendre le mariage impossible en révélant l’existence du premier mariage de Rochester.

         Jane, la pure, ne peut se résoudre à aimer un homme déjà marié. Désespérée, elle fuit une nuit, sans un sou. Elle est recueillie, comme une vagabonde agonisante, par la famille Rivers. Diane et Mary l’apprécient immédiatement et savent qu’elle n’est pas qu’une simple clocharde. Leur frère, le pasteur St-John, est bien plus froid et plus distant. Il lui permet cependant d’ouvrir une école et de devenir l’enseignante des enfants des paysans des alentours. Alors que Jane songe encore tous les jours à Rochester qu’elle ne désire plus jamais revoir, une double surprise ravit la jeune femme : elle hérite d’un lointain oncle une belle somme d’argent et découvre qu’elle est la cousine de John, Mary et Diana ! C’est lorsque St-John la demande en mariage pour qu’elle puisse l’accompagner en Inde et l’aider dans  ses œuvres missionnaires que Jane entend la voix du seul amour de sa vie. Elle prend ses cliques et ses claques et éprouve l’impérieux besoin de regagner Thornfield et de prendre des nouvelles de son amoureux. Hélas ! Quel drame : Thornfield a brûlé, incendié par Mme Rochester. Rochester, en voulant sauver sa femme (en vain !), s’est blessé et est devenu aveugle. La charité, l’immense amour de Jane pour Rochester réuniront les deux êtres… à tout jamais.

            Cette lecture complètement addictive m’a cependant fait sourire plus d’une fois. La cécité de Rochester soudainement guérie quelques pages avant la fin du livre est l’un des derniers éléments qui clôt cette longue série d’ingrédients romanesques. Malgré l’avalanche de bons sentiments, le côté vieillot du personnage de Jane, quelques invraisemblances, on cavale sans problème, emporté par le style si fluide et si élégant de Charlotte Brontë.

          Dites-moi quelle adaptation regarder en priorité…

 

Et un grand MERCI à Niki qui m’a offert ce livre (tu te souviens ?)

 

" notre lune de miel luira sur toute notre vie, et ses rayons ne pâliront que sur votre tombe ou la mienne."  :-)

 

 

 

  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Céline 10/11/2014 10:52

J'ai adoré ce roman, lu il y a déjà un bon moment mais j'en garde encore un bon souvenir.
Bonne semaine !

Violette 10/11/2014 11:30

il fait partie des livres cultes, des incontournables... bref, à lire !

sylire 03/11/2014 21:56

Ah oui, j'avais a-do-ré !

Violette 08/11/2014 14:36

tu m'étonnes :-)

Margotte 03/11/2014 16:04

Ah quel livre ! j'en garde un souvenir ébouriffant :-)

Violette 08/11/2014 14:32

c'est un livre qui se lit avec passion !

Hélène 03/11/2014 08:23

Un coup de coeur de mon adolescence, tu me donnes envie de le relire !

Violette 03/11/2014 11:01

ça se relit très bien, on est vite dans l'atmosphère!

Tiphanie 02/11/2014 19:22

J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman, et je trouve qu'il s'accorde parfaitement avec la saison!!

Violette 03/11/2014 09:53

Oui, c'est vrai, tu as raison!

Alex-Mot-à-Mots 02/11/2014 19:15

Tu as raison : on cavale, et on en redemande !

Violette 03/11/2014 11:00

mais oui !

cristie 01/11/2014 20:44

Je sais ce qu'il me reste à faire !

Violette 03/11/2014 09:50

:-) bonne lecture!

Valérie 01/11/2014 19:03

J'ai vu l'adaptation avec Charlotte Gainsbourg, je n'en garde pas un souvenir impérissable.

Violette 03/11/2014 09:48

Ok merci, comme ça je saurai...

Midola 31/10/2014 16:06

Je l'ai lu il y a deux ans et je me suis complètement laissée portée par cette lecture.

Violette 31/10/2014 16:10

un vrai plaisir, n'est-ce pas?

Eline 30/10/2014 08:13

Une très belle lecture

Violette 30/10/2014 11:20

oh oui, et très émouvante !

Noukette 29/10/2014 22:49

Un roman culte pour moi !

Violette 30/10/2014 11:19

tu ne dois pas être la seule :-) Je ne vais pas jusque là!

Marion 29/10/2014 22:22

Je ne l'ai jamais terminé... Il faudrait que je le reprenne...

Violette 30/10/2014 11:18

c'est peut-être à cause de l'atmosphère résolument désuète? On s'y fait très vite et ce n'est pas ce qui est le plus important au final!

Nadael 29/10/2014 12:34

Roman lu il y a très longtemps... tu donnes envie de le relire.

Violette 29/10/2014 16:08

Cette relecture fut pour moi un vrai bonheur !

Présentation

  • : Le blog de Violette
  • Le blog de Violette
  • : Un blog consignant mes lectures diverses, colorées et variées ... et d'autres blabla en prime.
  • Contact

à vous !


Mon blog se nourrit de vos commentaires...

Rechercher

Pages